La structure de la nouvelle«les bijoux» de «guy de maupassant»

 Par bentaleb latifa  (Prof)  [msg envoyés : 4le 27-12-12 à 12:06  Lu :11692 fois
     
  
 accueil


La structure de la nouvelle«les bijoux»

DE «GUY DE MAUPASSANT»

Préparé par: Latifa Bentaleb

Cette nouvelle se compose de cinq parties. Chacune de ses parties joue un rôle primordial dans la construction du schéma de la nouvelle.

Le premier mouvement: rencontre amoureuse et mariage arrangé

De «monsieur lantin ……au premier jour»

Le modeste fonctionnaire monsieur lantin vient de connaitre une jeune fille de province. Promptement, il tomba amoureux d'elle et l'épousa.il était sans qu'il le sache la victime d'un mariage arrangé par son chef de bureau.sa vision sur la jeune femme est purement épicurienne; sensuelle et voluptueuese.mr lantin vivait le bonheur et le luxe.

Le narrateur prend distance de ces jugements fondés sur les apparences pour nous dire: «ne croyez pas tout cela!»Il fait recourt à:

-des marques d'oralités: le point virgule avant le «et», des arrêts dans la lecture.

Des figures rhétoriques:«l'hyperbole»:« le type absolu»,«heureux»

-l'anonymat de la femme«elle» et qui prend des positions de supériorités dans des structures syntaxiques.

-la répétition du verbe «sembler»,«invraisemblablement»: pour dire qu'on est que dans le paraitre

Le deuxième mouvement: la femme masquée

De «il ne blâmait…… au dernier jour»

Pour Mr lantin,sa femme avec qui vivait dans le bonheur n'a que deux petits défauts «celui du théatre et celui des bijouteries fausses.». Fatigué de l'accompagner, il «la supplia d'aller avec quelques dames de sa connaissances»elle aussi des femmes de modestes fonctionnaires, nous dit le narrateur dans une parenthèse. Elle n'a accepté que difficilement et par complaisance à son mari

Pour le narrateur comme pour «elle», ils' agit de deux «vices».Dans cette séquence, on assiste à la mort de l'épouse«idéale» de Mr lantin. Une morte rapidement racontée (narration sommaire).le narrateur n'a aucune pitié pour elle.Mr lantin est dans le plus profond désespoir. «Son désespoir fut si terrible que ses cheveux devinrent blancs en un mois»

Le troisième mouvement: le dévoilement

« Mais la vie……….. Au pesant sommeil»

Mr lantin face aux difficultés de la vie et étant donné ses maigres appointements, va découvrir le secret de son bonheur et le luxe ou il vivait

-ce ne sont pas « des pacotilles»; ce sont des vrais bijoux qu'elle avait reçus comme cadeaux. De qui?et pour quelle raison?

«- oui, Mr lantin tu étais le cocu de ta femme, tout le monde le savait sauf toi que tu étais ensorcelé par les charmes et les saveurs d'un délice offert par ta femme, la bohémienne»

Cette séquence est la plus longue et la plus importante dans la nouvelle. Elle présente une étape de dévoilement, la chute de cette image idéale de la femme et de cette vision épicurienne.

Pour le narrateur c'est l'autre voie à suivre.

Quatrième mouvement: la fortune du Mr lantin

«Un rayon de soleil……..il passa sa nuit avec des filles»

Au de ce passage, Mr Lantin a joué le riche. La valeur des bijoux est deux cent milles francs. C'est le vrai bonheur«comme on est heureux quand on a de la fortune».avec la fortune, il fréquentait les restaurants et les«Cafés anglais» après avoir démissionné de son travail.la nuit, il ne «s'ennuya pas au théâtre avec les filles.

Le cinquième mouvement: le bonheur introuvable

De «six mois……….. À souffrir»

Ce mouvement est le plus court de toute la nouvelle. Un paragraphe de trois phrases qui constitue une chute. MR Lantin épousa une femme honnête qui le fit beaucoup souffrir. C'est la vision du narrateur. Une vision stoïcienne qui professe l'indifférence devant ce qui affecte la sensibilité.



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +