La routine d'une journée de ....

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 24-01-12 à 18:27  Lu :1433 fois
     
  
 accueil

Déprimée j'ai quitté la maison à destination du lieu de mon travail, le lycée qui se trouve à deux pas de chez moi. J'avais deux heures de 14 à 16.
Je distribue les textes et je demande aux élèves de répondre aux questions. Tout à coup j'entends un bruit anormal dans la salle à côté, je fais un saut, c'est une classe qui a une séance de ... seconde langue. J'ai tout entendu sauf le cours en... (je préfère ne pas citer la matière)
On s'amusait bien, on rigolait, le prof à ce qu'il parait faisait le clown et des éclats surgissaient de tous les coins de la salle, puis j'entends tout à coup une phrase du genre" sir goulha lammak..." c'était parait-il le prof qui expliquait la leçon. Je ne voulais pas qu'il me remarque au seuil de la porte de la classe , j'avais honte à sa place.
La séance d'après , ces élèves sont partis, leur professeur aussi, arrive une personne que j'aime bien, il s'agit d'un prof de français , c'était un cours de français mais j'ai tout entendu sauf le cours de français c'était bel et bien expliqué en arabe, l'élève lisait un texte en français et le professeur l'expliquait littéralement en arabe.
C'est une journée de routine, des choses qui arrivent partout dans les établissements scolaires. Le minstère impose un programme et certains prof trouvent le moyen d'exécuter avec le moins de dégats du genre la dépression et le stress.

  




 Réponse N°1 16526

29 fois
  Par   bachiri Fatiha  (Profle 24-01-12 à 21:04



Au premier étage , juste dans la classe au dessus de ma classe de 1AM , un certain Mr qui enseigne l'arabe , je ne vous cache pas c'est le marché à la crié , je souffre du bruit des chaises , du vacarme des tables , il m'arrive même d'aller demander aux élèves un peu de silence , le pauvre prof ne peut rien contre ces petits monstres et dehors dans la petite cour où les élèves font le sport , je vous laisse deviner les cris des élèves qui se défoulent en chantant comme s'ils ont gagné la super coupe . En rentrant à la maison , mes neveux et mes nièces allah yberek se font la guerre avec les portes .Alors vous pouvez comprendre mon grand besoin à un peu de silence.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +