La proposition relative

 Par MAHFODI AHMED  (?)  [msg envoyés : 117le 24-03-13 à 10:25  Lu :3903 fois
     
  
 accueil


Envoyé par Ahmed MAHFODI
Module : Lire une nouvelle fantastique.
Œuvre : Le Chevalier Double.
Auteur : Théophile GAUTIER.
Activité : Langue.
Titre : La proposition relative.
Durée : une heure.
Public visé : Tronc commun.
Phase pré-pédagogique :
Objectifs spécifiques : L’apprenant doit être capable :
- d’identifier des propositions subordonnées relatives ;
- d’identifier l’antécédent ;
- de dégager et comprendre ses fonctions ;
- de distinguer les propositions subordonnées relatives déterminatives des propositions subordonnées relatives explicatives.
Support : Corpus de phrases
1- Le palais qui appartenait au roi est devenu un musée d’art.
2- Je vous présente la fille dont je vous ai parlé.
3- Mon ami, qui est timide, parle peu.
Phase pédagogique :
Mise en situation :
Communication de l’objectif du cours aux apprenants pour sceller un contrat pédagogique avec eux et les impliquer dans leur apprentissage.
Observation :
Phrase 1 :
a- Relève le pronom relatif dans la phrase soulignée. Que remplace-t-il ?
- Que ; le palais.
b- Quelle est la fonction du mot qu’il remplace ?
- Sujet.
c- Remplace la proposition relative soulignée par l’adjectif qui vient du nom « roi ».
- Le palais royal est devenu un musée d’art.
d- Remplace ensuite « qui appartenait au » par une préposition.
- Le palais du roi est devenu un musée d’art.
e- D’après les opérations que tu as effectuées dans les questions c et d, quelles valeurs la proposition relative peut-elle avoir ?
- épithète et complément de nom.
Après ce travail de substitution, on fera découvrir aux apprenants que la subordonnée relative apporte à l’antécédent des informations supplémentaires qui peuvent également être véhiculées par un adjectif épithète et un complément de nom. Néanmoins, il n’est pas toujours possible de remplacer une subordonnée relative par les deux formes précitées :
Exemple : Il a visité le palais qui a de grandes fenêtres et une cour vaste.
Dans cet exemple, la subordonnée relative apporte des informations plus précises que l’adjectif épithète et le complément de nom.
Phrase 2 :
a- Est-ce qu’on peut supprimer la relative sans nuire au sens de la phrase ?
- Non.
b- Comment appelle-t-on cette relative ?
- Une relative déterminative.
Phrase 3:
a- Est-ce qu’on peut supprimer la relative sans nuire au sens de la phrase ?
- Oui.
b- Comment appelle-t-on cette relative ?
- Une relative explicative.
Conceptualisation :
La proposition subordonnée relative est introduite par un pronom relatif simple ou composé. Elle complète un nom ou un pronom que l’on appelle antécédent. Elle apporte des informations sur ce nom ou ce pronom comme pourrait le faire un adjectif épithète ou un complément de nom.
- Déterminative : Elle précise l’antécédent en y ajoutant un élément indispensable ; On ne peut pas le supprimer car on détruit automatiquement l’économie de la phrase.
Exemple : « Je vous présente la fille dont je vous ai parlé ».
- Explicative (appositive) : Elle ajoute à l’antécédent des éléments facultatifs ; On peut les supprimer sans nuire au sens de la phrase initiale.
Exemple : « Mon ami, qui parle peu, est timide ».
Appropriation :
Une fois le travail explicité, on invitera les apprenants à effectuer la série d’exercices suivante :
Exercice 1 : Il consiste à rendre l’élève capable de transformer une subordonnée relative en adjectif épithète.
1- Repère les subordonnées et transforme-les en adjectifs que tu formeras à partir des mots soulignés :
a- L’amour que lui donne sa mère le réconforte beaucoup.
- L’amour maternel le réconforte.
b- Les activités qui se déroulent à l’école préparent les apprenants à affronter la vie.
- Les activités scolaires préparent les apprenants à affronter la vie.
c- Grâce au progrès de la médecine, on peut facilement combattre les maladies qui frappent les enfants aujourd’hui.
- Grâce au progrès de la médecine, on peut facilement combattre les maladies infantiles aujourd’hui.
Exercice 2 : Il vise à rendre l’apprenant capable de transformer une subordonnée relative en complément de nom :
2- Transforme les subordonnées relatives en compléments de nom (préposition nom) :
a- Les projets qu’a entrepris notre association visent à intégrer les enfants abandonnés dans la société.
- Les projets de notre association visent à intégrer les enfants abandonnés dans la société.
b- Les habitants qui vivent en ville se plaignent de la pollution.
- Les habitants de la ville se plaignent de la pollution.
c- Les produits que fabrique le Maroc sont connus pour leur excellente qualité.
- Les produits du Maroc sont connus pour leur excellente qualité.
Exercice 3 : Il a comme objectif de rendre l’élève capable de distinguer les relatives déterminatives de celles explicatives :
3- Relève sur ton cahier les propositions subordonnées relatives contenues dans la lettre et indique en face de chacune d’elles si elle est déterminative ou explicative :
Une fois rentré chez moi, je me suis aperçu que j’avais égaré la pochette qui contenait tous mes papiers (1). Il s’agit d’un petit sac en tissu écossais où se trouvait mon trousseau de clés, mon permis de conduire et ma carte d’identité (2).
Comme j’ai occupé, toute la semaine dernière, la chambre n° 7 de votre hôtel, je vous demanderais de bien vouloir vérifier si ma pochette n’est pas dans le tiroir de la commode qui se trouve sous la fenêtre(3).
Si vous l’avez retrouvée, je vous serai reconnaissant de me la faire parvenir en paquet recommandé. Je m’engage à vous rembourser les frais que vous aurez engagés(4).
(1) Déterminative.
(2) Explicative.
(3) Déterminative.
(4) Explicative.

  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +