la plaie de la palestine .

 Par rachad mohammed  (?)  [msg envoyés : 42le 13-04-12 à 11:15  Lu :1014 fois
     
  
 accueil


Salam alaikoum. Aucun peuple au monde n'ait eu à subir les souffrances que
le peuple palestinien a subies et subit encore . La résistance légendaire
de ce peuple est une leçon donnée à tous les militants et à toutes les
personnes honorables de ce monde .
Plus de 60 ans durant lesquels le peuple palestinien a subi toutes sortes
de massacres et d'expulsions . Sans compter le rasage des maisons , la
destruction des infrastructures , les détentions arbitraires , les
assassinats , les déplacements et la torture qu'aucun peuple au monde n'a
connus par le passé .
La souffrance des palestiniens est aussi la preuve de l'effondrement des
valeurs internationales . Au contraire, malgré tous ces crimes au su et
au vu du monde entier , israèl bénéficie du bouclier américain et
européen , mais aussi du silence international .
Ceci est un extrait d'un texte sur la Palestine sur le web . A sa lecture,
j'ai été atterré par autant de crimes , de destructions , d'expulsions ,
de haine et de rancune . Pour atténuer un peu la rage qui me déchire , j'ai composé ce poème .
Chère Palestine , ta plaie saigne toujours ,
Déchiquetée par les serres de ces vautours .
Faisant fi des sentiments du milliard d'âmes,
Muselé par des dirigeants que tous blâment .
Gaza , prison à ciel ouvert où israél ,
Etrenne toutes sortes d'armes réelles ,
Sur des enfants innocents , c'est prémédité ,
Pour affaiblir ces futurs jeunes révoltés .
Ils oeuvrent à culpabiliser tout le monde ,
Comme un instrument de chantage immonde .
Le cinéma les aide aussi dans leur dessein ,
Pour couvrir leurs crimes et arriver à leur fin.
Notre cinéma a , dit-on avec humour ,
Résolu nos problèmes sauf un seul, l'amour.
Au lieu de transmettre au public la souffrance,
Le martyr , la torture de l'innocence .
Gaza , ghetto programmé des sionistes ,
Pour se venger de l'holocauste fasciste .
La vipère ne peut cracher que du venin :
Tuez les palestiniens : fatwas des rabbins .
Aucun peuple au monde n'ait eu à subir ,
Les souffrances de ces palestiniens martyrs .
C'est une leçon donnée à tous les militants,
Du monde honorable : c'est dynamisant .

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Chniwla
   le hijab et la femme .
  Tous les messages de rachad mohammed


 Réponse N°1 19816

Y a un hic
  Par   Adi Lachgar  (CSle 13-04-12 à 14:40



Il y a juste un hic: ce mot "peuple" est trop large, trop lâche et on peut y mettre tout et n'importe quoi. L'histoire récente des peuples de la région doit nous inciter à beaucoup de prudence dans la distribution des bons points. Il est trop facile de distribuer les rôles en disant, de manière tranchée, "voici les bons et voici les méchants."

Cependant, si je devais classer, en termes d'importance les bourreaux des palestiniens, voici mon classement:

1) les palestiniens eux-mêmes

2) les arabes et notamment les voisins proches et les monarchies du golfe

3)Israël

Je suis quasiment convaincu que ce peuple en a marre de jouer les pharmacos historique au nom d'une arabité et d'une islamité de façade. Je pense que la grande majorité silencieuse n'inspire plus qu'à vivre en paix.

Faisons un peu de fiction historique:

L'Intifada finit par éveiller les consciences internationales. La Palestine est libre et c'est un Etat avec, comme capitale Al Qods. On est en 2027.

Que fera le nouvel état des enfants de l'Intifada qui n'ont jamais rien appris d'autre que le jet de pierre?

Moi, je les vois en prison...palestinienne.





 Réponse N°2 19818

Bourreau et victime
  Par   LOUMATINE Abderrahim  (Profle 13-04-12 à 15:26



Bonjour;

Abed El Jabri (rahimaho allah) ,dans une rencontre avait dit que le nouvel ordre mondial impose à la victime de demander pardon à son bourreau!!! On ne cesse de nous répéter qu'on doit être tolérant envers ceux qui s'attaquent avec intolérance à nos valeurs!!! Israel est un "état" terroriste;mêmes les pacifistes israeliens le reconnaisent et le refusent. Nous reconnaissons Israel qui refuse de reconnaitre le droit de vivre aux palestiniens et va même jusqu'à dire que le peuple plestinien n'a jamais existé!!Et si vous dites le contraire, vous êtes "antisémite!!(ce poète allemand, drenièrement) Mais israel est l'ennemi des palestiniens et personne ne va s'attendre à ce qu'elle leur jette des roses au lieu de bombes!C'est de" bonne guerre" l!! comme on dit. Mais que leurs" frères"!! les poignardent dans le dos!!!

En parlant des valeurs, les seules qui régissent les relations internationales, il ne faut pas trop se leurrer , ne sont autres que les intérêts, et la loi du plus fort.





 Réponse N°3 19829

REPONSE.
  Par   rachad mohammed  (CSle 13-04-12 à 18:45



Salam alaikoum. Ces enfants que tu destines à la prison en 2027, ( si Dieu le veut ?) , sont parmi

les meilleurs élèves du monde arabe et ce , malgré le siège, les bombes, l'humiliation chaque

jour, le manque de soins , la faim et la très longue liste des privations .

israél intensifie ce qu'on appelle le sentiment de culpabilité chez les peuples du monde vis-à-vis

des massacres prétendus qui visaient les juifs ( assassinat de 6 millions de juifs par hitler ) un

chiffre très exagéré étant donné que le nombre de victimes juives n'a pas dépassé en réalité

quelques milliers . C'est un instrument de chantage pour obtenir des aides économiques et

militaires et pour couvrir des crimes perpétrés contre les palestiniens .

Voilà un jugement contre un jeune palestinien de 13 ans , sans commentaire :

Un jeune palestinien de 13 ans est condamné à 1 an de prison pour avoir lancé des pierres

avec une fronde contre des soldats israéliens . Le juge a adressé la parole à l'enfant en lui

disant : " Ne sait-tu pas que le petit david a tué le géant goliath avec une petite fronde ? "

C'est facile de juger, de classer et de prédire ( même si c'est dans la fiction ) ne connaissant

pas les tenants et les aboutissants du problème palestinien , personne n'a la science infuse.

C'est une insulte à l'encontre des enfants palestiniens que je salue bien bas pour leur courage

et je crains que ton message ne soit lu en Palestine , c'est blessant .

Je prie Dieu de venir en aide à ce PEUPLE meurtri et blessé dans son corps et dans son âme

même des siens au lieu d'avoir de la compassion pour lui . Notre Prophète a dit : " Dis une

bonne parole ou tais-toi ."





 Réponse N°4 19833

he, doucement!
  Par   Adi Lachgar  (CSle 13-04-12 à 19:14



Les bons sentiments n'ont jamais rien réglé, vous le savez bien. Je ne crois pas avoir insulté qui que ce soit. Au contraire, j'ai simplement avancé que l'histoire moderne, dont celle de notre pays, nous montre la terrible ingratitude de l'histoire. J'ai essayé d'être réaliste au lieu de me contenter des bons sentiments et des prières. Ce que nos frères palestiniens politiciens nous ont montré ces derniers temps n'est pas du tout réjouissant. Ils font un excellent cadeau à Israël en s'entredéchirant comme chiens et chats pour des sièges. Je dis donc que le peuple palestinien est la victime de la lâcheté de tout le monde, y compris des palestiniens eux-mêmes. Et si j'ai parlé de prison pour les enfants de l'Intifada, c'est que ces mêmes enfants, excellents élèves, ne vont certainement pas accepter de se débarrasser du joug israélien pour le joug d'un état dictateur. Donc: la prison. Franchement, Si Rachad, quand vous voyez ce qui se passe un peu partout dans le monde arabe, et surtout chez les inventeurs de la qawmia, nos frères Syriens, vous continuez à penser que nous sommes les pauvres victimes d'une conspiration internationales? Nous sommes nos propres ennemis et les palestiniens en ont certainement marre d'être l'unique allégorie de la khaiba arabia. Je vous demande par ailleurs de ne pas jouer le jeu des slogantistes qui soupçonnent de trahison toute personne qui ose voir les choses autrement. L'angélisme est aussi dangereux que l'ignorance. Alors, si politiquement parlant, je me situe sans hésiter et avec force, du côté des enfants, des femmes et des hommes honnêtes de Palestine, je n'hésiterai pas, dans un échange avec un frère marocain à dire ce que je pense. Par contre, si nous devons continuer à nous mentir les uns aux autres, à nous fixer des lignes jaunes, sans y être obligés, nous ne ferons que rendre les choses un peu plus compliquées qu'elles ne sont.

PS

A propos d'histoire, je vous conseille un excellent magazine intitulé "Zamane" et qui revient notamment sur les relations entre les Marocains et les gens du machreq. C'est très édifiant sur l'image que nos frères ont de nous et le sort qu'ils nous ont souvent réservé.





 Réponse N°5 19842

un malentendu
  Par   brahim el harfi  (Profle 13-04-12 à 22:40

bonsoir C lachgar et C belhaj

tous les deux, vous aimez les palestiniens. la preuve en est la verve avec laquelle vous débattez ce conflit politique et religieux à la fois. C Rachad rappelle la cause palestinienne qui risque de passer inaperçue, vu le zoome médiatique sur d'autres zones de tension. C Adi, pointe des doigts les vrais responsables. la phrase qui a semé la discorde est "Moi, je les vois en prison...palestinienne"

le malentendu est levé maintenant.

je vous remercie tous les deux.

NB M Rachad m'a appris la langue française quand j'étais petit, et je continue de profiter de son savoir encyclopédique. M OMARI m'a raconté le bon vieux temps que vous avez passez ensemble à la FSE, C LACHGAR.

Bien Cordialement




 Réponse N°6 19845

Cela n'a jamais tué personne...
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 13-04-12 à 23:11

Cela fait un bon moment que je n'ai pas lu un texte d'une très bonne qualité dans le forum. M.Adi, par ce dernier écrit, vous me rappelez vos textes constructifs et bien posés.

Quant aux points de vues différents dans le forum, cela n'a jamais tué personne.

De toute façon, comme M.brahim el harfi le dit très bien, il n' y a pas que des différences entre M.rachad et M. Adi. Les deux aiment les palestiniens chacun à sa façon...




 Réponse N°7 19898

REPONSE.
  Par   rachad mohammed  (CSle 15-04-12 à 11:35



Salam alaikoum. Voici un article d'un journaliste israélien qui donne sa





 Réponse N°8 19899

REPONSE.
  Par   rachad mohammed  (CSle 15-04-12 à 11:44



Salam alaikoum. Voici un article d'un journaliste israélien qui donne sa position sur la situation

actuelle et ses causes .Israël est responsable à maints niveaux

Par Gideon Levy, journaliste au quotidien israélien Haaretz.

Palestine : comment sortir du chaos ?

« Je ne donne ici que ma position personnelle qui est bien éloignée, comme vous le savez, de la position officielle. Il est incontestable qu’Israël est responsable à maints niveaux dans ce qui a conduit à la situation actuelle. Pour bien comprendre, il faut se rappeler comment nos gouvernants ont tout fait pour détruire l’Autorité palestinienne au cours de ces dernières années. Comment ils ont tout fait pour paralyser et écraser feu le président Yasser Arafat qui était le seul leader capable de fédérer les Palestiniens. Comment Israël a aussi laminé les institutions nationales, détruit les postes de police et les forces de sécurité, les ministères, sans se demander qui viendrait ensuite combler le vide laissé, sans se dire qu’un organe plus extrémiste allait les remplacer. Alors aujourd’hui nos gouvernants se montrent surpris parce que le Hamas a pris le pouvoir ? Quand ils ont tout détruit, ils n’ont pas pensé quelle serait l’alternative ? On a ri au nez de ceux qui, à la mort de Yasser Arafat, affirmaient que celui-ci allait nous manquer. Et pourtant on en a la preuve aujourd’hui !

Se sont ensuivies deux autres erreurs graves : le gel israélien des transferts de fonds dus à l’Autorité nationale et l’embargo économique des États-Unis et de l’Europe. Cela a laissé le Hamas, élu démocratiquement, sans possibilité de gouverner. Pourquoi avoir continué cette politique avec le gouvernement d’union national formé ces derniers mois : il fallait le respecter et travailler avec lui au lieu de le boycotter. Au bout du compte, nous avons évidemment obtenu une explosion de violence.

Parallèlement, Israël a mené une politique inhumaine vis-à-vis des Palestiniens, notamment dans la bande de Gaza, où ils ont été enfermés comme jamais auparavant, ce qui les a bien sûr laissés plus désespérés que jamais. Quand vous enfermez les gens et que vous les laisser sans port ni aéroport, ni aucune ouverture économique, en bref sans recours, vous ne pouvez obtenir qu’une seule chose : la violence. Et maintenant, chacun se lamente sur la situation obtenue, mais cela n’a rien de surprenant si l’on tient compte de tous les facteurs que je viens d’évoquer. Nous assistons maintenant à un soutien frénétique du monde occidental pour le président Mahmoud Abbas. Pourquoi ne l’a-t-il pas soutenu concrètement et efficacement avant ? Pourquoi maintenant ?

Nous en sommes donc arrivés à cette situation dramatique d’avoir deux entités palestiniennes distinctes dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, ce qui est mauvais très certainement pour les Palestiniens, mais également pour nous Israéliens.

À présent, si le gouvernement israélien veut vraiment aider à une sortie de crise, ce n’est pas avec des mots qu’il doit le faire, mais concrètement : débloquer les fonds dus, libérer les prisonniers, notamment le député et leader du Fatah Marwan Barghouti. Il faut tenter de sauver en Cisjordanie ce qui peut l’être en ouvrant les check-points pour laisser libre la circulation des biens et des personnes et desserrer l’étau.

Dans la bande de Gaza, que cela plaise ou non, c’est désormais le Hamas qui a le contrôle de la situation. Et que cela plaise ou non, ce mouvement a été élu démocratiquement. Je pense qu’il serait souhaitable que le gouvernement israélien entame un dialogue avec ce parti au pouvoir. Cela permettrait de stabiliser la bande de Gaza. Il faut entreprendre des contacts pour desserrer là encore l’étau autour des populations : ouvrir les frontières, permettre de nouveau aux ouvriers de venir travailler en Israël. Améliorer les conditions de vie dans la bande de Gaza, c’est améliorer la vie à Tel-Aviv. Améliorer la stabilité dans la bande de Gaza, c’est aussi donner plus de stabilité aux Israéliens. »

Propos recueillis par Valérie Féron

________________________________________





 Réponse N°9 19902

trop compliqué
  Par   Adi Lachgar  (CSle 15-04-12 à 12:28



Salut à vous Si Rachad. J'ai hésité avant de réagir à votre dernier message car je craignais que vous ne reteniez qu'une partie de ma position. Je réagis cependant, d'abord pour saluer l'intérêt passionné que vous portez à la cause palestinienne et, ensuite, pour vous dire que c'est beaucoup plus compliqué qu'il n'y paraît. En citant G. Levy, vous montrez une chose importante à savoir qu'Israël n'est pas une entité une et indivisible et que la société israélienne est partagée sur le problème palestinien. C'est ce que des intellectuels arabes, comme M. Darouich, ont compris en faisant partie, pour un moment, du parti communiste israélien.Je dois juste vous rappeler que Ha'aretz, où Levy tient une chronique, est un journal de gauche et que, ipso facto, ses positions ne sont pas désintéressée. Là, n'est pas le problème, puisque même le criminel Charon a reconnu que la Palestine est un territoire occupé. Ma première réaction ne nie pas du tout le fait que la politique d'occupation israélienne est insupportable et criminelle. Néanmoins, la question demeure: est-on sûr que la fin de l'occupation signifiera la fin des souffrances des palestiniens?

Voici des questions légitimes dans un monde désormais dominé par l'économie:

- un Etat palestinien est-il viable?

-avec quel argent, quel devise, quelle économie non liée à Israël?

-que fait-on des milliers ou millions e réfugiés dont personne ne veut?

-quel régime dans un Etat où des familles puissantes ont de véritables armées privées?

C'est ce genre de questions qui me fait dire que, si l’intelligentsia arabe (ces lâches!), veut rendre service aux palestiniens, elle doit cesser de raisonner uniquement avec le coeur.

Cordialement vôtre.





 Réponse N°10 19941

MEA CULPA .
  Par   rachad mohammed  (CSle 16-04-12 à 10:22



Salam alaikoum. Je crois Mr Adi Lagare que je suis trop émotif et trop "humaniste" et que je

ne veux pas voir la réalité en face . E





 Réponse N°11 19945

MEA CULPA.
  Par   rachad mohammed  (CSle 16-04-12 à 11:26



Salam alaikoum.

PS. C'est la 2ème fois que ça m'arrive de toucher par inadvertance "envoyer".

Je crois Mr Adi Lagare que je suis trop émotif et trop "humaniste" et que je ne veux pas voir

la réalité en face et pourtant elle est criarde . Nous n'avons qu'à étaler la carte du monde pour

répertorier tous les foyers de tension . Ils ne sont visibles que sur tout le long du monde arabe

alors que les autres pays vivent leur quotidien avec les petits soucis de tous les jours .

Avec ce que l'on voit et ce que l'on entend , on ne peut rien espérer des dirigeants actuels et

notre seul et unique recours est DIEU LE TOUT PUISSANT .

Je m'excuse de ma réaction faite à chaud et je vous avoue qu'après avoir lu votre analyse de

la situation palestinienne , plusieurs zones d'ombre se sont éclaircies .





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +