La parole entre vérité et mensonge

 Par Limoune Ali  (?)  [msg envoyés : 2le 24-11-12 à 20:46  Lu :2002 fois
     
  
 accueil


La parole comme engagement :
De nombreuses situations de la vie engagent l'homme à donner sa parole , ce qui revient à conclure un pacte , à formuler une promesse <> n'est pas une action vaine ni neutre : l'expression imagée désigne un engagement qui, certes ne repose ni sur un contrat ni sur une procédure notifiée, mais qui n'est pas moins d'une haute valeur morale . Cette phrase est performative elle accomplit ce qu'elle dit faire par la vertu de sa seule performativité : elle accomplit ce qu'elle dit faire par la vertu de sa seule profération. Comme toute parole performative <> << je vous déclare unis par les liens du mariage >> , << je le jure >> sa profération est nécessaire pour que l'action s'accomplisse . Elle ne peut être mensongère puisqu'elle est un acte de vérité, étant un énoncé conforme à la réalité alors que le mensonge se définit comme un énoncé non conforme à la réalité; En ce sens, la parole d'honneur est une parole engagée, un serment qui ne doit pas se briser sous peine de décevoir ou pire de trahir et de se trahir . À suivre .... <>

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +