La onzième marche de l'échelle

 Par Dounia Azouz  (Autre)  [msg envoyés : 624le 05-12-12 à 20:49  Lu :968 fois
     
  
 accueil


J’attends d’être propulsée hors de l’échelle or je ne vois arriver que du vent !
A la onzième marche de l’échelle, on me laisse en état de stagnation, de suspension.
On teste mes capacités du vide ! Il faut avoir la tête bien vide pour admirer le clair de lune, les étoiles.
La mienne est pleine de projets.
Ce ne sont pas les miens car je n’ai pas le temps de les projeter dans un futur proche alors ils restent hypothéqués pour une autre vie. En attendant, je m’occupe à titre posthume des projets de ceux qui ne sont plus là pour élucider leurs problèmes.
Il faut beaucoup d’imagination pour jouer avec des cabochons et sans transition passer au niveau supérieur et s’enfermer seule dans une cellule à Bicêtre. Le tout finit par une tragédie absurde servie aux nouilles. Alors, sur la onzième marche de l’échelle, je suis condamnée à observer ces univers et accommoder l’ensemble en leur trouvant une cohérence.
Il ne faut pas être pris par le temps sinon on se doit d'apporter des explications. Il faut justifier le retard et prévoir des solutions d’urgence car le temps est une sacrée affaire de gestion. Mais personne pour expliquer quand je pourrais quitter la onzième marche de l’échelle. La loi de l’attraction s’est-elle acharnée sur cette onzième marche ? Est-ce une fatalité ?
De la onzième marche, je continue à servir deux patries.
Pourtant mon statut est bien fle et flou ! Pour récompense, j’ai droit non à la légion d’honneur mais à quelques nourritures spirituelles illuminées au clair de lune, avec pour partenaire un petit chaperon. C’est ainsi que la coopération conseille d’enseigner la littérature !
De l’autre côté, on savoure les produits importés. Il suffit de les adapter , les décongeler avant de les servir ! Je sais que cette cuisine n’est pas très bio. Mal digérée, elle peut même tuer !
De la onzième marche de l’échelle, je lève les bras au ciel, priant Dieu de faire le moins de morts !

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Contrôle : "la boîte à merveilles"
  Contrôle 1°année du bac.
  Tous les messages de Dounia Azouz


 Réponse N°1 28609

re
  Par   Elmzouri mostafa  (Autrele 05-12-12 à 21:25



Régalez-vous de lettres en attendant que la bourse soit généreuse!

Mais , n'y a-t-il pas derièrre la onzième marche une chute vertigineuse?

Merci pour le partage.





 Réponse N°2 28612

re
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 05-12-12 à 22:21



Les mots restent la seule consolation à mes maux.

La chute risque d'être fracassante pour une souris aux portes de l'hiver!

J'espère que le fond de solidarité ne sera pas gelé!





 Réponse N°3 28639

une façon de fuir
  Par   Semlali Karim  (Profle 07-12-12 à 20:42



la réalité et de la rendre poétique et imagée...c'est une autre façon de voir les choses qui peut être plus réel que la réalité même puisqu'elle provient du fond.

Merci pour le partage.





 Réponse N°4 28641

re
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 08-12-12 à 00:27



C'est moi qui vous remercie d'avoir pris le temps de lire et d'exprimer votre point de vue.

Le décalage est une manière de traiter la réalité.

La onzième marche de l'échelle est plus un prétexte.





 Réponse N°5 29172

re
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 30-12-12 à 19:23



Merci cher collègue. C'est un plaisir pour moi. J'ai bien rigolé.

J'attends de la onzième marche de l'échelle la magie du 11.

Cordialement.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +