La légende d'oedipe: le poids de la fatalité- antigone.

 Par ELMALEK HOUDA  (?)  [msg envoyés : 76le 02-06-12 à 20:03  Lu :3406 fois
     
  
 accueil


Laios, roi de Thèbes, époux de la reine Jocaste, avait été averti par un oracle que son fils serait un jour le meurtrier de son père; espérant tromper le destin, le roi fit abondonner son fils dans la forét et , pour éviter qu'il n'échappe aux bétes sauvages, il le fit lier par le pied- d'ou le surnom d'Oedipe (Pied-gonflé) que lui donnèrent ceux qui le recueillirent malgté les précautions du roi.
Oedipe fut élevé dans une cité voisine, par le roi Polybe et la reine Péribée qui le considéraient comme leur fils. Parvenu à l'àge d'homme, il se rendit à Delphes, ou l'oracle lui révéla qu'il devait tuer son père et épouser sa mère. Oedipe quitta donc la maison de ceux qu'il croyait étre ses parents. Sur le chemin de Thèbes, il fut insulté par deux hommes; la querelle tourna mal, et Oedipe les tua tous deux: l'un d'eux était le roi Laios.
Arrivé aux portes de Thèbes, Oedipe rencontra le sphinx, monstre à buste de femme et corps de lion, qui dévorait les voyageurs incapables de trouver la réponse à ses questions. Mais Oedipe résolut l'énigme(1), et le sphinx vaincu, se jeta sur les rochers. Les Thébains firent fète au vainqueur,et,comme le roi Laios était mort(on ignorait qui l'avait tué), ils offrirent le trone à Oedipe, qui épousa la reine Jocaste.
Ainsi fut réalisé l'oracle. Oedipe eut quatre enfants de Jocaste: deux garçons,Etéocle et Polynice, deux filles, Antigone et Ismène.Il ignorait tout de son destin, mais à la suite d'une épidémie de peste, chatiment des Dieux, qui s'était abattue sur la ville, il mena une enquète rigoureuse (c'est le sujet de la tragédie de Sophocle:Oedipe roi), et il découvrit la vérité.Il se creva les yeux et partit sur les routes, guidé par sa fille Antigone; il trouva asile à Colonne, un faubourg d'Athènes, ou il mourut.
Mais la malédiction qui pesait sur la famille n'était pas épuisée. A Thèbes, ses fils se disputaient le trone: Etéocle s'en empara, et Polynice, chassé de la ville, s'allia avec Adraste, roi d'Argos, pour reprendre le pouvoir.
L'expédition des sept contre Thèbes, sous la conduite de Polynice, échoua complètement.Etéocle et Polynice se tuèrent en combat singulier(2), et Créon, le frère de Jocaste, devenu roi, décida de refuser la sépulture(3) à Polynice, traitre à sa patrie, puisqu'il l'avait attaquée avec des troupes étrangères.
C'est alors qu'intervint Antigone.
Son acte inspira de nombreux écrivains, à commencer par Sophocle, mais aussi(entre autres) Bertold Brecht et Jean Anouilh à l'époque moderne.
Jean Anouilh a écrit de nombreuses pièces de théatre, qu'il a divisées en Pièces"noires"(tragédies), Pièces"roses"(comédies), Pièces "brillantes", Pièces "grinçantes"...
Antigone, une des Pièces "noires", a été écrite et représentée en 1944 à Paris.
-(1)-La question était: "Quel est l'étre qui marche à quatre pattes le matin, à deux à midi, à trois le soir?"
-(2)-en combat seul à seul.
-(3)-Pour les Grecs, c'était un chatiment terrible.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Deux conceptions de la vie.
  Langue- l'antithèse- antigone
  Tous les messages de ELMALEK HOUDA

InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +