La démocratie

 Par Idoubiya Rachid  (Prof)  [msg envoyés : 1316le 17-05-11 à 20:13  Lu :1676 fois
     
  
 accueil


La démocratie
L’État est un organe du pouvoir politique. Il joue le rôle d’arbitre dans les conflits qui traversent la société. C'est un instrument qui permet la stabilité de l’ordre social. C’est l’autorité politique souveraine à laquelle est soumise une société donnée.
Comment est-il possible d’instaurer un nouvel État et comment est-il possible ensuite de le conserver ?
On pourrait gouverner par la religion qui n’échappe pas aux jeux du pouvoir. C'est un des instruments aidant à garantir l’obéissance des hommes. On pourrait même gouverner par des moyens immoraux!
Au niveau religieux, il s'agit d'un Etat providence dans lequel le détenteur du pouvoir commande, mais lui-même n’est soumis à aucun commandement. Les lois qu'il établit et réforme disent qu'il en est absous.
Pourrait-on gouverner par la religion et parler de démocratie?
La Démocratie : gouvernement du peuple par le peuple (démos = peuple /kratos = pouvoir) est une forme de gouvernance dans laquelle le peuple est souverain. C'est la force publique exercée par les citoyens qui lèguent ce droit à des représentants. Les élus n'ont pas de pouvoir! Les élus ne font qu'exercer un pouvoir qui leur sera automatiquement soustrait par la force du vote!
Dans une démocratie, le seul titulaire du pouvoir politique, à savoir la chose publique, est le peuple. La démocratie est donc le seul garant d'un gouvernement légitime assurent un Etat de droit.
Dans un Etat de droit, le bien commun est nécessairement celui de tous! Dans un régime politique démocratique, il y'a une seule et unique manière de gouverner:celle du vote!
La démocratie est donc un choix politique = régime politique! Mais il en a d'autres! Chaque pays choisit le sien!
La constitution "parfaite", dans laquelle les gouvernants sont des philosophes. Dans ce régime politique, le pouvoir est réuni en une seule main. Y'a-t-il aujourd'hui un philosophe capable de gouverner avec "sagesse"?! Et d'une seule main?
La timocratie est fondée sur l’honneur.
L'oligarchie est fondée sur l’appétit des richesses.
La démocratie est fondée sur le principe de l’égalité des riches et des pauvres devant les devoirs et les droits.
La tyrannie est fondée sur le principe du désir et de la négation même de la politique: les lois sont de pseudo-lois qui protègent seulement la classe sociale qui gouverne.
Mais parfois, la constitution se joue de l'amalgame en présentant un texte pseudo démocratique. Dans la forme, il est irréprochable. Mais dans le fond, il est oligarchique, tyrannique!
La démocratie, dans un sens transparent, est le seul moyen qui garantit légalité des chances devant la richesse, qui doit être assurée par loi. Une loi provenant du peuple pour le peuple!
Pourtant, certaines critiques sont formulées à l'encontre de la démocratie, comme volonté générale du peuple, devenu citoyen!
La première critique, lancée à l’encontre de la démocratie est la tyrannie de la majorité. En effet, l’opinion publique est l’opinion de la majorité. Cette majorité possède une force majeure, qui pousse les opinions minoritaires à se soumettre à l’opinion dominante.
Mais le système démocratique a pu répondre à cette question en créant des associations politiques.Celles-ci permettent le rassemblement d’individus autour d’intérêts publics communs, qui pourraient différer de l'opinion de la majorité. Les partis politiques sont donc un moyen et un lieu d'expression de toutes les opinions. Sur la base de la démocratie qui favorise l'ouverture et la pluralité, l'usage critique de la raison est un gain!
La deuxième critique est la balkanisation des partis politiques et leurs multiplication qui diminue la force de la souveraineté populaire! Une majorité qui gouverne est incapable de se former. La concentration donc des partis politiques sur des pôles d'intérêt et de finalités communes est un pouvoir inestimable pour gouverner! Ou pour constituer une force de résistance et d'opposition à l’oppression de la majorité.
La démocratie est une volonté et un choix! Gouverner par la démocratie, c'est abandonner l'amour du pouvoir. Car la démocratie est par définition un système équitable garantissant l'alternance au pouvoir, arbitré non par un Etat providence mais par la souveraineté du peuple!

  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +