La décadence

 Par errajraji zouhair  (Etudiant(e))  [msg envoyés : 3le 07-01-16 à 20:10  Lu :311 fois
     
  
 accueil

Révolté, apeuré, extrêmement énervé, suspendu entre la pitié et la colère qui me mener à crier hautement ma révolte vis-à-vis de l’injustice. Aujourd’hui, les forces sauvages ont mené une intervention inhumaine et barbare contre les professeurs stagiaires, ceux-ci revendiquent leurs droits civilement et sont surpris par une violence et une sauvagerie abominables.
J’exprime ma douleur partagée avec les familles des victimes, et j’attends impatiemment le grand jour où Benfirane ramassera ses valises et pour quitter la vie politique toute entière.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +