La bonne situation , la situation juste?!

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 14-01-11 à 16:24  Lu :2193 fois
     
  
 accueil

Salut tout le monde,
en fait, j'aimerais avoir la réponse de tout le monde, élèves et professeurs.
On a travaillé, mes élèves et moi, la scène 3 opposant Antigone à sa soeur Ismène; la scène où Ismène tentait vainement de dissauder Antigone d'enterrer le cadavre de leur frère Polyinice.(pp:21/31 ? LA TABLE RONDE).
Il y a eu divergence de points de vues quant au choix de la bonne situation qui ne serait pas mal notée le jour de l'examen régional.
1èreproposition:
Antigone et Ismène congédient la nourrice pour parler en tête à tête.
2ème proposition:
Antigone rentrée à l'aube, a été réprimandée par la nourrice. Ismène les rejoint. les deux soeurs se débarrassent de la nourrice pour parler en tête.
3ème proposition:
Créon , le nouveau roi de thèbes , a interdit l'entterement de Polynice. Antgone ne semble pas prète à respecter la loi de son oncle. Ismène lui parle.
Votez 1,2 ou 3 avec justification de votre choix SVP.

  




 Réponse N°1 8050

re
  Par   marocagreg  (Adminle 14-01-11 à 17:02

pour moi la troisième situation est la meilleure (cotexte et contexte) et surtout le rappel de l'interdiction de l'enterrement du frère traître par l'oncle Créon.




 Réponse N°2 8051

Avis partagé
  Par   Samira Yassine  (CSle 14-01-11 à 17:21

Avis partagé que certains de mes bons élèves ne peuvent accepter vu qu'ils risquent d'avoir une mauvaise note. Pourquoi?

Le prologue ne fait pas partie des scènes jouées par les personnages. Le prologue est, en lui même, une situaton des événements précédents l'action. Alors que nous, nous devons situer à partir de notre lecture des scènes jouées par les personnages. Et puisque le secret de l'enterrement ne sera révélé que dans cette scène 3, on n'a pas l'évoquer, à anticiper.

Je ne voulais pas imposer ma réponse. Je leur ai laissé le choix et à eux d'assumer. Ils veulent qu'on tranche, je les comprends bien. C'est leur droit. C'est pourquoi j'ai soumis la question à tous les collègues et élèves aussi.

Vous savez M Marocagreg, on s'est lancé dans ces nouvelles méthodes sans qu'on ait la moindre formation là dessus. Je ne me rappelle pas avoir étudié " comment situer?" quelque part , et je me suis trouvée entrain de leur apprendre comment situer, convaincue de ma méthode à faire ,que certains de mes collègues ne partagent pas et les élèves se trouvent des fois perplexes, qui croire, le professeur x ou le professeur y , surtout quand il s'agit de cours de soutien alors , ils ne savent plus quoi faire, se préparer à l'examen et donner au professeur de la classe la réponse qu'il veut? Je n'exagère pas.On n'est pas tous d'accord sur la mise en situation d'un texte et personne n'est là pour nous aider à trancher et c'est une question inévitable le jour de l'examen. Je suis convaincue de ma façon de la travailler et de la leur expliquer mais j'ai peur des fois de voir leurs copies corrigées par des collègues qui ne partageraient pas ma façon de voir les choses.

Je leur ai dit hier en classe" Vraiment M idoubiya a raison dans sa critique de cette question complexe qui demande nombre de compétences pour en réussir la formulation.

Merci encore M marocagreg/




 Réponse N°3 8056

idou2000
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 14-01-11 à 22:37



La mise en situation est un exercice qui vise deux choses:

- L'une: savoir si l'élève a lu et relu les oeuvre au programme ou non.

- L'autre: gagner déjà une question facile à poser pour le concepteur de l'examen!

Les trois situations que vous avez évoquées sont à mon point de vue acceptables:

NB- Voir plus haut.

Maintenant, ce que je corrige personnellement ce sont les évènements qui ont un rapport direct avec la scène en question. Je suis tolérant encore lorsque l'élève montre qu'il a une idée précise sur les personnages et leurs rapports.

J'ajoute que cette question demande d'autres façons de l'aborder pour arriver à un résultat fiable au niveau docimologique: la réponse sera notée de la même manière quel que soit le nombre des correcteurs. Chose qui est loin de se réaliser pour le moment!





 Réponse N°4 8068

re
  Par   benhasna lehsan  (CSle 15-01-11 à 20:11

je préfère 3 bien sur la 3 ème

justification: si quelqu'un n'a pas respecter la loi surtout un traitre le roi dois le tuer




 Réponse N°5 8070

Situer?
  Par   Samira Yassine  (CSle 16-01-11 à 10:27

Personnellement, j'insiste sur une chose : situer c'est raconter l'événement précédant les événements et nous permettant de les comprendre. Pour moi, impossible de parler d'événements postérieurs. Il faut, en quelque sorte citer l'événement qui a donné naissance à l'événement du texte; des fois , il n'est pas directement avant. Par exemple dans la boite à merveilles , pour situer le texte du chapitre 4 "la visite de Lalla Zoubida pour son amie Lalla Aicha , on cite la relie à la visite de Lalla Aicha à Lalla Zoubida qui se trouve au chapitre 3; je n'accepterai pas par exemple qu'il me parle de la disparition de Zineb événement capital du chapitre 3. Aucune relation. Il vaut mieux revenir plusieurs chapitres avant pour situer un chapitre par rapport à un autre qui lui est relié .

Je me rappelle qu'avec La planète des singes. Pour situer le dernier chapitre du roman il fallait le relier au premier chapitre de l'oeuvre. Il est question du récit cadre dont les personnages "jinn et philis"sont autres que ceux du récit enchâssé Mérou et Nova.

J'aimerais avoir l'avis du maximum de professeurs. Qui de nous a raison , qui a tort. On ne sait plus.




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +