La boite à merveilles - msid vs maternelle

 Par saoudi younes  (Prof)  [msg envoyés : 2le 21-11-13 à 19:47  Lu :12332 fois
     
  
 accueil


Etablissement: My Smail Professeur: Younes Saoudi

Activité: Orale

Niveau: 1ère année du baccalauréat.

Durée: 1 heure

Module: I

Séquence: 1

Support: La Boite à Merveilles d'Ahmed Sefrioui.

Objectifs: - S'exprimer sur la différence existante entre le Msid et la maternelle.

Déroulement du cours

I- Présentation du sujet: Poser les questions suivantes aux élèves:

-Vous avez passé par combien d'étapes concernant le niveau de scolarité?

► Le primaire, le collège et maintenant c'est le lycée.

- Est- ce qu'il y a quelqu'un d'entre vous qui est passé par une étape avant le primaire?

► La maternelle dans une école privée, le Msid.

II- Prise de parole:

Lesthèmes de la discussion:

Phase I: Définition du Msid. Quelles sont ses caractéristiques?

  • décrire le lieu.

  • Le portrait du «Fqih»

  • Citer le matériel utilisé.

  • Parler du programme de l'année.

Phase II: Définition de la maternelle. Quelles sont ses caractéristiques?

  • décrire les classes, leur décor.

  • Le portrait de la maîtresse.

  • Citer les fournitures scolaires.

  • Parler des cours de toute l'année.

Phase III: Comparaison entre le Msid et la maternelle.

    • faire une comparaison entre le Msid et la maternelle en essayent en même temps de récapituler tout ce qui est évoqué lors de la séance pour inciter les autres élèves qui n'ont pas encore pris la parole à parler.

III- Trace écrite: L'école coranique est ou était (car elle a évolue quelque peu) un lieu d'enseignement essentiellement réservé à l'apprentissage par coeur du coran et où le maitre, autoritaire et intraitable dominait les apprenants par une baguette qui fait très mal et qu'il applique n'importe où: la tète les mains etc. Le rapport entre les élèves et le maitre est un rapport de dominant à dominé. L'élève vient à contre coeur et attend midi avec impatience.

L'école moderne centre l'intérêt plus sur l'élève que sur l'enseignant à qui elle ôte son caractère dominateur : l'élève est impliqué dans le processus d'apprentissage ce qui le motive et puis la variété des matières et les stratégies modernes ainsi que les moyens audiovisuels et interactifs utilisés font que l'élève ne se lasse pas.

Sujet : «A partir de ton expérience à la maternelle et de celle du narrateur de la boite à merveilles, décris la différence entre l'école traditionnelle et l'école moderne.»



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +