La boîte à merveilles : lecture de l'incipit

 Par benjelloun sofia  (?)  [msg envoyés : 4le 17-02-11 à 17:16  Lu :12478 fois
     
  
 accueil


Activité de lecture (l'incipit)

Durée : 1h30


  • Essayer de repérer les caractéristiques du roman autobiographique

  • Reconnaitre les manifestations de l’identité marocaine comme étant une caractéristique du roman maghrébin d’expression française.

Axes de lecture :

I/ Définition de l’incipit

II/ Les représentations de la liberté.

III/La description de la maison

Support : Chapitre1 : « Le soir quand tous dorment….des nuages d’encens et de benjoin »(3-6)

L’incipit : comporte les premières lignes d’une œuvre littéraire

Fonctions :

-Présentation des personnages

-Présentation du cadre spatio-temporel.

(Nous avons parlé ici seulement de la fonction informative constitutive, nous pourrions faire allusion aux autres fonctions1 au cours de l’analyse.)

Motivation :

-Est-ce que vous vous êtes déjà senti seuls ?

  • oui2

-Que faites vous pour surmonter votre solitude ?

  • susciter les souvenirs d’enfance

-Nous allons voir aujourd’hui ce que fait le narrateur de La boite à merveilles pour surmonter sa solitude

-Lecture magistrale

-Répartissez le texte en unités de sens 

Lecture individuelle

  • la première partie   : « Le soir…en fil de cuivre »

  • La deuxième partie  : « Nous habitions… dévoiler plus sûrement l’avenir »

-lecture individuelle de la première partie

-Quels sont les temps utilisés dans cette première partie ?

  • présent, futur

-S’agit-il d’un discours ou d’un récit ?

  • discours

-Qui parle ici ?

  • Le narrateur

-Y’a –il ici un seul narrateur ? ( Quand commence l’histoire ?)

  • Non, Il y en a deux

Le premier narrateur : Le narrateur à l’âge adulte «  Le soir….un piège en fil de cuivre » (Il est comme il est grand et adulte)

Le deuxième narrateur : Le narrateur-enfant ( Il met la peau de l’enfant qu’il était pour rapporter l’histoire…)

Le texte est composé donc d’un récit cadre et d’un récit encadré. Le premier rapporte une histoire (par le narrateur-adulte), le second rapporte une autre histoire à l’intérieur de la première (par le narrateur-enfant).


  • De quel genre littéraire s’agit-il donc ?

  • Autobiographie (déguisée)/ roman autobiographique

-Dans quel moment de la journée le narrateur rapporte l’histoire ?

  • Le soir

  • Que font normalement les gens le soir

  • Ils dorment

  • Est-ce que le narrateur ressemble normalement aux gens ordinaires ?

  • Non, parce qu’il ne dort pas

-Est-ce que c’est normal de la part d’un humain ?

  • Non, il s’avère réfractaire aux traditions humaines

Synthèse3 :

 L’incipit de La boite à merveilles peut être subdivisée en deux parties :

Dans la première partie : le narrateur s’émancipe des traditions humaines

  • Pourquoi le narrateur reste éveillé ?

  • pour songer à sa solitude et rêver

La synthèse : Celui-ci est en train de rêver en éveil

  • Quelles sont les connotations du rêve ?

  • La liberté

  • Quelles sont les connotations de la vue ?

  • La liberté, elle permet de sortir de l’obscurité4

  • Que voit le narrateur dans son rêve ?

  • Il voit le quotidien d’un petit garçon de six ans

  • Que fait le narrateur dans cette journée ?

  • Il dresse un piège pour attraper un moineau

  • les pieds nus sur la terre humide, il court jusqu’au bout de la ruelle pour voir passer les ânes

  • Le soir, il rentre à la maison

-D’après ces actes, quels sont les symboles de la liberté que vous pouvez relever ici ?

  • Le moineau

  • Les pieds nus (révolte)

-Quel rapport existe-il entre ce thème et les conditions de l’élaboration de cette œuvre ?

  • Le thème de la liberté exprime la voix d’un peuple qui aspire à l’indépendance5.

  • Synthèse : Tout en suscitant le souvenir de son enfance, Le narrateur rêve de la liberté et de l’indépendance

Lecture individuelle de la deuxième partie

-Quels sont les autres souvenirs qu’a suscité le petit enfant ?

  • le souvenir de la maison où il vivait

-Qui habite dans cette maison ?

(Pour répondre à cette question, nous allons demander aux élèves de relire silencieusement le texte et de tracer un plan à cette maison)





Fatma Bziouya




Patio


La famille du narrateur


Driss El Aouad+Sa femme Rahma+Sa fille Zineb

Rez-de-chaussée: Voyante


- A part les humains , qui habitent dans cette maison ?

  • les « jnouns »

Synthèse : où il y a les « jnouns »

-Dans quel genre littéraire, nous trouvons ces personnages surnaturels ?

  • le fantastique, les contes oraux.

-Quels sont les sens humains mis en œuvre pour rapporter ce texte fantastique?

  • Le sens auditif « j’entendais les you-you »

  • Le sens tactile « je sentais les jnouns me frôler de leurs doigts brûlants »

  • Le sens olfactif « l’odeur du benjoin et de l’encens m’enivrait »

  • Le sens visuel « je distinguais à travers les aromates les silhouettes gesticuler »

-Nous remarquons donc que le narrateur fait appel ici à tous les sens humains pour rapporter un fait, comment appelle-t-on la figure de style qui utilise ce genre de procédé ?

  • La synesthésie

(Cette figure de style renfonce l’effet de l’une des fonctions de l’incipit que nous avons déjà vue, quelle est cette fonction?la fonction séductive)

-Connaissez –vous un endroit au Maroc où on raconte des histoires de « jnouns » en présence de l’encens et du benjoin ?

  • Jamaa Lafna où il y a la « Halqa »

Synthèse : on trouve les jnouns dans les contes oraux marocains

Explication : C’est un héritage ancestral qui véhicule la culture orale ancestrale et l’identité marocaine.

  • Quels sont les éléments qui manifestent la marocanité du récit ?

  • Les mots arabes « Msid », « doum »...

Explication : La culture arabe et les mots arabes clament donc une identité refoulée sous les plis des souvenirs

Synthèse : l’identité est donc exprimée à travers le conte oral et les mots arabes.

Bilan

Le texte est composé d’un récit cadre et d’un récit encadré. Le premier rapporte une histoire ( par le narrateur-adulte), le second rapporte une autre histoire à l’intérieur de la première( par le narrateur-enfant). Il s’agit d’un roman autobiographique.

L’incipit de La boite à merveilles peut être subdivisé en deux parties :

Dans la première partie, le narrateur s’émancipe des traditions humaines, il court sans souliers, il ne dort pas pour revivre ses souvenirs et pour rêver de la liberté et de l’indépendance.

Dans la deuxième partie, le narrateur se souvient de la maison où il a passé son enfance, une maison hantée par les « jnouns ».Ces derniers sont souvent présents dans les contes oraux marocains.

L’identité est bel et bien exprimée ici à travers l’insertion des contes oraux et des mots arabes mais en éclatant aussi la voix d’un peuple qui aspire à la liberté de son pays.

1 La fonction codifiante, séductive et la fonction dramatique post res.


2 Les réponses que nous proposons sont aléatoires parce que les élèves peuvent répercuter la leçon dans une autre perspective.


3 Nous avons pu construire une modeste réflexion sur le bilan au cours des stages, le bilan doit être écrit par les élèves au cours de la présentation de la leçon, il doit être une sorte de production écrite collective que le professeur prendra le soin de corriger à la fin de la séance.


4 Nous pouvons dire aux élèves dans ce cadre que la vision engendre le dédoublement, elle permet selon Merleau Ponty « la fission de l’être ».cette conception philosophique ne peut qu’enrichir le cours parce qu’elle connecte l’élève aux vérités du monde qui l’entoure. Nous sommes contre ceux qui disent que l’enseignement de la langue française au lycée doit se contenter d’étudier la langue et le texte littéraire comme étant une entité autonome. Pour que l’enseignement des œuvres littéraires soit fonctionnel, il faut déboucher sur les autres disciplines, entre autres : la philosophie, l’Histoire, la physique…. L’élève doit savoir que les matières qu’on lui enseigne sont complémentaires.


5 Nous avons évoqué ici l’Histoire du Maroc. Si nous avons assez de temps, nous pourrons éventuellement s’attarder sur ce point .



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +