la boite à merveilles: étude de l'incipit.

 Par ELMALEK HOUDA  (?)  [msg envoyés : 76le 03-12-12 à 00:08  Lu :24049 fois
     
  
 accueil


- 1ère année: Bac.

- Activité de lecture: l'incipit
.
-Reconnaitre les caractéristiques de l'incipit.
-Reconnaitre les caractéristiques du roman autobiographique.

-Situation du passage:

-C'est le texte d'ouverture qui a pour role de présenter le cadre spatio-temporel et les personnages de l'histoire.

-Genre de l'oeuvre:

-Extrait d'un roman autobiographique.

-Type de texte:

-descriptif-narratif.
    -Axes de lecture:-A- Le cadre-spatio-temporel:

-L'espace:

- Dar Chouafa présentée comme une maison très ancienne( dont les carreaux avaient perdu leurs émaux et leur éclat)- description dévalorisante.

Autres:
le Msid, Derb Nouala...

-Le temps (quand?) 
: le soir.
-Forme verbale: 1er §: le narrateur utilise le présent de narration pour:
-Actualiser les évènements passés,
-Rendre ces évènements vivants,
-Rapprocher le lecteur de ces évènements( donner l'impression du direct).

-A partir du 3ème §
: la forme verbale est le passé:
-L'imparfait pour la description,
-Le passé simple pour la narration. Le passé simple et l'imparfait pour la narration des souvenirs d'enfance.

-L'énonciation:

-Qui parle? -"je" le narrateur principal - le narrateur adulte.
-A qui?
-Au lecteur.
-De quoi?
-De sa solitude éternelle de sa souffrance.
-Quand?
-Le soir.
-Ou?
-Chez lui (Dar Chouafa).
-Comment?
-De façon pathétique.
-Pourquoi?
-pour émouvoir le lecteur.

-B- La solitude du narrateur:

-Le narrateur exprime sa solitude dans son espace d'enfance"Dar Chouafa".
-Ce sentiment l'a marqué jusqu'à l'àge adulte ( enfant unique sans amis, excepté Zineb).

-C-Le registre fantast
ique:-
-description du monde surnaturel:
-La description porte sur:
-Le rituel mensuel chez Chouafa,
-Les scènes pittoresques du bain-maure--jugement défavorable.

-Champ lexical du fantastique:

-Les démons- les diables les jnouns- les puissances invisibles...

-Champ lexical de la voyance et de la sorcellerie:

-Chouafa la voyante- la sorcière- les gnaouas- les nuages de benjoin- l'encens- les guimbris- la fumée- les démons noirs- les jnouns- les talismans- les mots magiques- dévoiler l'avenir...

-Le champ lexical de la solitude- de la souffrance:

-Je songe à ma solitude- j'étais seul- plus seul que jamais- ma solitude ne date pas d'hier- j'étais malheureux- triste- je sentais le poids- le coeur gros- les yeux rougis...

-Récapitulation:

-Personnages:

-"Je"= narrateur.
-La Chouafa.
-Driss A., sa femme Rahma, leur fille Zineb.
-Fatma Bziouia.
-Abdellah, l'épicier, Lalla Fatoum, la caissière du bain maure, le fkih.

-
L'incipit donne d'emblée une idée sur la personnalité du personnage et sur la tonalité de l'oeuvre, puisqu'on cherche à faire partager avec la lecteur, les sensations de solitude et de souffrance.

-Visée du texte:

-Raconter un souvenir d'enfance,
-Emouvoir le lecteur,
-Décrire une souche sociale qui croit et pratique la sorcellerie.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Deux conceptions de la vie.
  Langue- l'antithèse- antigone
  Tous les messages de ELMALEK HOUDA

InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +