L'incipit le pacte autobiographique dans la boite à merveilles

 Par nouri fouzia  (?)  [msg envoyés : 3le 11-10-14 à 18:02  Lu :3292 fois
     
  
 accueil


LE PACTE AUTOBIOGRAPHIQUE
Discours de l’écrivain qui s’adresse à son lecteur pour lui présenter son intention d’écriture :
« Je songe à ma solitude » = Thème du récit
« Je ne dors pas » = Les raisons qui poussent l’écrivain à en parler et le désir de partager
«Ma solitude ne date pas d’hier" = Moment de l’histoire
Les enjeux de l’écriture
Qui écrit? Ahmed Sefrioui
A qui? à soi-même / aux autres
De quoi ? de sa solitude
Dans quel but? Se divertir, s’occuper (Cf. page 6 « égayer ma solitude / me prouver à moi- même que je ne suis pas encore mort »/ partager avec le lecteur pour moins souffrir
Ainsi, ce premier paragraphe, qui peut être considéré comme une intervention de l’auteur, correspond au pacte autobiographique: l’auteur cherche à établir un contrat avec son lecteur et s’engage à raconter un moment de sa vie.
2ème paragraphe : un récit à la 3ème personne :Il s’agit d’un récit à la troisième personne introduit par une intervention du narrateur qui se présente comme témoin de ce qu’il raconte en employant un verbe de perception visuelle : Je vois
Le narrateur, qui est ce petit garçon préfère raconter à la 3ème personne et au présent selon un procédé de distanciation dans le but de prendre du recul par rapport aux évènements qu’il raconte et de montrer qu’il veut être objectif en racontant des faits réels (pacte de sincérité).
Il est à noter aussi qu’il s’agit d’un récit complet et qu’il respecte le schéma narratif
Situation initiale Cadre spatio-temporel : lieu : au fond d’une impasse /temps : à six ans
Personnage : un petit garçon
Elément perturbateur Situation de manque : le petit garçon souffre de solitude
péripéties Toutes les actions que l’enfant fait pour s’occuper : dresser un piège, aller voir passer les ânes, revenir attendre le moineau qui ne vient pas
Situation finale Le petit garçon rentre chez lui triste, les yeux en larmes. Il est toujours seul et il en souffre tellement.
Ce deuxième paragraphe est le récit d'un évènement habituel comme l'indiquent les expressions "jamais" et "le soir" qui montrent que les actions que fait le petit garçon pour attraper le moineau se sont répétées plusieurs fois. le présent des verbes "courir, revenir, rentrer" a donc une valeur d'habitude.
il s'agit en fait du résumé de la vie de solitude de ce petit garçon qui n'est autre que le narrateur auteur à l'aide duquel l'écrivain montre qu'il a respecté son engagement envers son lecteur et qu'il lui a raconté sa solitude comme il s'est proposé de le faire.
3ème paragraphe: un récit autobiographique
[Nous habitions Dar chouaffa, la maison de la voyante.]
Le récit est mené au passé; d’où l’emploi de l’imparfait pour présenter et décrire.
Il s’agit de la situation initiale d’un récit à caractère autobiographique, je étant le personnage principal.
-le narrateur commence par présenter le cadre spatio-temporel du récit : dar chouaffa, le passé (son enfance).
Ce lieu est très important puisqu’il aura une très grande influence sur ce petit garçon et sera à l’origine de la solitude dont il souffre tellement.
CONCLUSION
Ainsi, il s’agit d’un récit à caractère autobiographique dans lequel l’auteur s’engage à raconter en toute sincérité des moments de sa vie.
La manière avec laquelle il bascule dans son passé est toute particulière :
D’abord une intervention de l’écrivain correspondant au moment de l’énonciation à travers laquelle il établit son pacte autobiographique.
Ensuite, un récit à la 3ème personne très court mais qui est complet puisqu’il résume la vie de ce petit garçon. La narration y est menée au présent, ce qui permet de rapprocher les évènements du moment présent et de montrer qu’ils sont encore frais dans la mémoire du narrateur.
Enfin un récit très long mené à la première personne et aux temps du passé. Ce récit est en réalité le véritable récit autobiographique qui occupe tout le roman.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 34389

un grand merci
  Par   brahim el harfi  (Profle 11-10-14 à 23:06



pour ce travail louable. j'ai une petite question est-ce qu'on peut parler d'auteur dans un roman autobiographique ou parler de narrateur adulte?

merci pour vos lumières

Amicalement





 Réponse N°2 34548

narrateur adulte
  Par   BADAOUI KARIMA  (CSle 02-11-14 à 07:54



Dans le paratexte j'ai défini《 roman autobiographique》et j'ai écrit au tableau que l'auteur est différent du narrateur .AHmed n'est pas sidi Mohammed donc on ne parle pas d'auteur dans un roman autobiographique mais de narrateur adulte.

Si je me trompe , corrigez-moi! Merci.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +