l'enfant de la rue .

 Par rachad mohammed  (?)  [msg envoyés : 42le 05-04-12 à 06:48  Lu :1815 fois
     
  
 accueil


Salam alaikoum. On parle de générations d'enfants de la rue. Nés de parents
de rues, ils doivent chaque jour résoudre les problèmes suivants : se loger,
se nourrir, se vêtir, se laver, aller aux toilettes ( des gestes simples
pour nous ) mais pour eux, c'est un véritable calvaire . Ils vivent au jour
le jour et c'est courageux de leur part parce qu'ils ont autant peur de la
rue que de leurs situations avant de fuir mais ils prennent le risque .
L'état préfère "faire la chasse" à ces enfants et les parquer dans des
centres plutôt que de réfléchir à d'autres alternatives et aux causes de ce
phénomène qui prend de l'ampleur . A ces enfants marginalisés qui n'ont pas
choisi cette vie , je leur dédie ce poème espérant que le nouveau gouverne-
ment se penchera sur leur cas surtout que notre religion nous dit : " AIME
POUR TON FRERE CE QUE TU AIMES POUR TOI-MEME "
Le jeune des rues en a fait son lieu de vie ,
Il y mange et il y dort , bref il y vit .
La rue est une échappatoire et un abri ,
A la pauvreté , à l'humiliation aussi .
C'est courageux de sa part de vivre ainsi ,
Il a adopté des stratégies de survie .
Il répond à toutes les sollicitations ,
Du moment que ça lui fait gagner du pognon .
Prostitution, pédophilie, trafic et vol ,
Métiers de substitution à tour de rôle .
Le monde lui fait sentir qu'il est inférieur,
Cela fait accroitre un peu plus son malheur .
L'enfant des rues est désespéré, résigné .
L'état lui fait "la chasse" pour le museler,
Comme un animal dans les centres de la peur,
Faisant fi des causes du mal et son ampleur .

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Chniwla
   le hijab et la femme .
  Tous les messages de rachad mohammed


 Réponse N°1 19442

intelligentsia
  Par   brahim el harfi  (Profle 05-04-12 à 13:13



bonjour cher ami Rachad

l'intelligentsia a démissionné de son rôle depuis longtemps. l'intellectuel qui a existé autrefois, et qui a épousé les cause de son temps, n'est plus qu'une marionnette au service de l'idéologie dominante ou au service des ses intérêts bas. la sensibilité, qualité humaine par excellence, est sacrifiée sur l'autel du paraitre sur les plateaux de télé, dans .......

Amicalement





 Réponse N°2 19456

Enfants
  Par   ISLI HAMID  (CSle 05-04-12 à 18:53



Bonjour,

D'abord il y a"les enfants des rues" qui vivent, habitent la rue. Et "les enfants dans la rue",qui risquent de devenir des enfants des rues, ceux-là travaillent (cireurs, mendiants...) passent leur journée dans larue, jouent dans la rue jusqu'à une heure tardive sans aucune surveillance, mais ils ont un "foyer"où passer la nuit. Pour les premiers, il est parfois trop tard surtout concernant les filles qui ont gouté à l'argent "Facile"et récuperées par "certaines personnes". Pour les autres il est encore temps d'agir; la prévention est le meilleur moyen. En faisant qqch aujourd'hui nous éviterons d'être agressé demain car le parcours de ces enfants est déjà tout tracé: le crime.Il y a heureusement des associations qui s'occupent d'eux à travers le Maroc avec des éducateurs qui font un travail extraordinaire .





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +