L'école de la réussite ou la réussite de l'école ?

 Par marocagreg  (Admin)  [msg envoyés : 2213le 13-06-11 à 17:07  Lu :1955 fois
     
  
 accueil


savez-vous que la plupart des écoles (primaires, collèges et lycées) "gonflent" les résultats, encouragent la tricherie, invitent les professeurs officiellement à respecter les règles de la surveillance mais les encouragent officieusement à faire "3ain mika", ni vu ni connu et laisser "oulidatna" nos enfants copier et tricher pour avoir par la suite une école ou le taux de la réussite est très élevé et recevoir les félicitations de l'administration. Est-ce que c'est ça l'école de la réussite ? ou c'est l'école de la tromperie et du faux témoignage ? n'est-ce pas faire une action juste et bénéfique que de recaler un élève qui n'a pas le niveau au lieu de le pousser en avant, vers l'abîme et lui faire croire qu'il est bien alors qu'il est nul ? Ce n'est pas une honte que de faire réussir des élèves avec des moyennes de 06/20 ou moins encore (alors qu'ils ont triché et aidé dans cette triche pour avoir cette moyenne) ? Tout ça pour faire croire au monde que le Maroc est un pays où il y a un taux élevé de réussite ? Mais cette farce ne trompe personne et des milliards sont gaspillés ou volés pour rien, pour bâtir une école de la tromperie et des jeunes citoyens auxquels on inculque les valeurs de la triche, du non respect de l'honneur et de la responsabilité.
dernière nouvelle : certains établissements encouragent, paraît-il, les professeurs à donner de bonnes moyennes en contrôles continus pour augmenter les taux de réussite et comme ça, en diminuant le nombre des redoublants, on évite l'encombrement des classes l'année suivante. Ainsi, au lieu de trouver une solution à ce phénomène d'encombrement en recrutant plus de professeurs, en construisant plus d'établissement, on retarde le problème et on évite de prendre le taureau par les cornes et je ne serai pas personnellement surpris si, après le programme d'urgence (le programme de la faillite) on se retrouve avec un enseignement à l'agonie. et on fera encore mettre toute la responsabilité sur le dos du maillon faible (le prof)... alors réveillez-vous et refusez de participer à la grande farce, en refusant la tricherie, en sanctionnant les tricheurs, en donnant les notes justes.

  




 Réponse N°1 12387

1000 fois d'accord!
  Par   aftais said  (Profle 13-06-11 à 19:47



vraiment c'est le calvaire! pourquoi jouer leur jeu alors? cette année, après un contrôle des tc lettres, un surveillant général m'a fait remarqué que les notes sont faibles! ma réponse était que j'aurais dû leur faire un test avant pour bien vous montrer le niveau avec lequel ils accèdent au lycée. en plus, pourquoi affilier les bons à la branche scientifique et laisser les autres au lettres? pourquoi faire passer les élèves juste parcequ'on a besoin de tant d'élèves ici ou là? que veut dire les taux de 99 pour cent de scolarité? à qui mentir? au FMI? ne nous ont-ils pas classé avec l'Ethiopie et la Somalie?

ne n'avons pas honte? toutes les réformes élaborées loin de l'acteur principal ( l'enseignant) seront tombées à l'eau !!!

que veut dire embêter les enseignants , les accuser de plus de repos que les autres, qu'ils ne produisent rien .....etc. pourquoi avoir retourné le peuple contre l'enseignant?

est-il le seul responsable de cette situation?





 Réponse N°2 12388

la schizophrénie
  Par   benhmad abdelouahed  (CSle 13-06-11 à 19:54



L'école, miroir de notre société, est schizophrénique. C'est une institution du papier, des rapports mensongers et des circulaires inutiles. La transformation de l'école ou plutôt sa métamorphose est intimement liée à ce qui se passe dans la vie politique de ce pays. Peut-on attendre de l'école plus de sincérité et de rigueur alors que des ministres mentent comme ils respirent tout en sachant que l'autre est conscient de leur désinformation ? Nous vivons dans une société ou l’être et le paraitre s'emboitent sans vergogne. la démocratie c'est combattre l'impunité, c'est respecter le citoyen. Farder notre école n'est plus un secret pour personne. on prétendra toujours qu'on consacre des sommes considérables et les autres comme des imbéciles s'alignent au piège.





 Réponse N°3 12389

re
  Par   marocagreg  (Adminle 13-06-11 à 19:56



moi, j'aimerai mille fois faire réussir 10 ou 15 élèves qui le méritent d'une classe de 40 que de faire passer 36 ou 40 juste pour qu'on dise que M. Fellan est un super enseignant et que le lycée fertllan est un bon lycée. En recalant 15 élèves qui sont faibles, 10 d'entre eux parviendront, en redoublant le niveau de rattraper leur retard, de prendre conscience de la nécessité du travail (le redoublement a aussi des aspects positifs), quant aux 5 autres, ils n'ont qu'à quitter l'école au moment convenable pour chercher leur voie avant qu'ils ne soient dépassés par le train.

l'école de la réussite, c'est l'école de la qualité et non de la quantité et de kaouer ou 3ti l3war

encore une fois,NE SOYEZ PAS LES COMPLICES DU CRIME !




 Réponse N°4 12692

Sauvons notre futur!
  Par   LEFRIYEKH FATIHA  (Profle 19-06-11 à 13:52



Il faut voir cela dans les écoles privées. C'est honteux! Des directeurs et des surveillants, qui sont en général des pédagogues, qui se prêtent à cette mascarade. Certains parents sont complices, ils cherchent la réussite à n'importe quel prix. Je me demande quelle génération, nous sommes en train de préparer pour l'avenir. ce sera surement une génération de tricheurs, de fainéants et de bras cassés: une génération sans scrupules. Est-ce que c'est cela que nous voulons pour nos propres enfants? Essayez de réfléchir à ce point et soyez francs avec vous -mêmes. Nos parents se sont sacrifiés pour que nous puissions étudier avec de bonnes valeurs, ceux qui travaillent dur réussissent tôt ou tard. A notre tour nous nous saignons pour subvenir aux besoins de nos enfants pour qu'ils puissent étudier dans de bonnes conditions et réussir mais nous ne voulons point éduquer des tricheurs, des opportunistes et leur permettre de penser que c'est légal.

ALORS, CESSEZ D'ETRE LES COMPLICES DE CE CRIME et DÉNONÇONS ENSEMBLE CE GENRE DE PRATIQUES !





 Réponse N°5 12694

À propos des écoles…
  Par   hjirou abdou  (CSle 19-06-11 à 15:28



Il était une fois ces écoles où la personne suait sang et eau, faisant de la réussite de ses protégés, son objectif de prédilection. C’était l’unique but à atteindre, c’était une sorte de ‘’passion‘’. Pourquoi ?

La sphère dans laquelle elle évoluait, lui procurait ‘’chaleur et confort’’ émanant de tout un ensemble d’éléments à la conduite on ne peut plus morale, œuvrant pour cette gloire qui n’est autre que celle de l’école, l’école de la réussite.

Mais si l'on jette un regard de l'autre coté de l'enceinte, il n'est pas du tout surprenant de dire que tout ce qu'il nous paraît parfois idéal n'est pas du tout réel.

Et ceci nous incite à dire que chacun est responsable de ses propres actes.

Tous mes remerciements.





 Réponse N°6 13198

Sujet : production ecrit
  Par   tahiri salim  (CSle 02-07-11 à 14:37





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +