L'argent et la création des besoins.

 Par marocagreg  (Admin)  [msg envoyés : 2213le 21-07-09 à 22:29  Lu :2284 fois
     
  
 accueil

Le thème de l'argent proposé dans le cadre du programme des CPGE scientifiques cette année touche un élément essentiel de la vie humaine. Il est, comme dit Georg Simmel, "le moyen absolu", "le moyen par excellence" qui "accroît et sublime la position pratique de l'homme", mais il peut transcender son statut initial de pur outil pour devenir une fin en soi. L'amour de l'argent devient alors une passion, une sorte de divinité païenne qui asservit l'être humain à l'image de l'Harpagon moliéresque, incarnation de l'avarice et de la convoitise, qui ne voit de sens, de finalité existentielle, que dans la possession des Louis et des pistoles, comme en témoigne sa plaidoirie comique et tragique à la fois, suite au vol de son trésor enterré : "mon esprit est troublé, et j'ignore où je suis, qui je suis, et ce que je fais. (...) puisque tu m'es enlevé, j'ai perdu mon support, ma consolation, ma joie ; tout est fini pour moi, et je n'ai plus que faire au monde : sans toi, il m'est impossible de vivre." (sc. 7 / acte IV).
Dans le coran, on trouve que l'argent a la même importance que la progéniture : les deux sont considérés comme "l'embellissement de la vie", autrement dit comme ce qui donne un sens à l'existence, ce qui l'illumine, mais en même temps, il préconise comme les autres Livres sacrés de ne pas être subjugué par l'argent qui doit rester comme un outil au lieu de devenir une fin en soi, un maître tyrannique(d'où l'importance de l'aumône ou de la Zakat pour marque un détachement spirituel et physique par rapport à l'argent et le ramener ainsi à sa fonction initiale d'outil au service de l'homme).
Mais alors quel est le rapport entre l'argent et le besoin ? L'économie en général et l'économie moderne en particulier exacerbe les passions et crée sans cesse des besoins nouveaux pour faire marcher sa machine insatiable : la société de la consommation repose donc essentiellement sur un mouvement permanent qui permet à l'argent de circuler: créer des besoins (manipuler la volonté des gens, notamment à grand renfort de publicité) / satisfaire des besoins. Vous achetez un produit aujourd'hui et il est déjà presque dépassé un jour après sous l'effet de la mode. Exemple : il y a quelques années, on était très chanceux si on avait un gros téléphone filaire avec un cadran rotatif et une sonnerie grosse comme une poire derrière, puis des cellulaires aussi gros comme des radios, mais sans fil, sont apparus, puis de plus petits téléphones plus séduisants ont envahi le marché, ensuite des cellulaires en couleur vont évincer les noir et blanc, d'autres avec plus de couleurs et des fonctionnalités nouvelles (GPRS, caméra, etc) ont capté les usagers, puis c'est au tour de la 3G et... c'est encore loin d'être fini...
En fait, à y penser tous ces téléphones remplissent la même fonction de base : télé - phoner = parler de loin; et tout le reste c'est accessoire. Même le besoin de parler est crée. on ne se parle plus pour communiquer mais juste pour engraisser encore plus les opérateurs téléphonique qui ne vendent le vent : comme untel qui va au supermarché et qui reste hésitant devant un rayon : il appelle sa femme : - chérie tu veux le shampoing vert ou jaune, au citron ou à la camomille ! L'accessoire devient l'éperon qui permet créer des besoins généralement factices pour vendre toujours plus, pour introduire le monde entier dans le cercle vicieux de la consommation frénétique : consommation des produits et consommation de plus en plus rapide de la planète, ce qui a d'ailleurs entraîné l'apparition de quelques poches de résistance (encore peu puissantes) qui adoptent une stratégie d'anticonsommation, de régression (pas au sens péjoratif) dans l'espoir de retrouver une certaine harmonie avec la nature, car il faut le dire, l'argent, en tant qu'instrument et outil, est aussi un produit éminemment culturel et le culturel ne s'entend pas toujours parfaitement avec le naturel...

  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +