Impression à la demande : un concept à développer au maroc.

 Par marocagreg  (Admin)  [msg envoyés : 2213le 19-12-15 à 20:52  Lu :542 fois
     
  
 accueil

De nos jours, il y a un réel besoin au Maroc de ce qu'on appelle l'impression à la demande (POD : Print on Demand). Le marché est là, mais aucun investisseur n'ose encore profiter de cette opportunité. Les auteurs sont contraints de recourir à des éditeurs ou à des imprimeries de quartier qui les obligent à imprimer un minimum de 100 exemplaires pour avoir une qualité acceptable et à un prix exorbitant. Moins de 100 exemplaires, on vous fait une photocopie collée sous forme de livre... une merde quoi ... vous pouvez avoir une meilleure qualité en imprimant chez vous un A5 que vous pouvez coller avec du UHU ou de la pâte à farine !
En France et au Canada, des entreprises ont déjà développé le concept du POD depuis plusieurs années (on peut citer Sobook en France et Marquisbook au Canada). Chez nous, le concept (surtout en ce qui concerne les livres) est encore quasi inexistant, sauf si vous voulez imprimer des cartes de visite, des affiches ou des prospectus !!!
Alors en quoi consiste l'impression à la demande : tout simplement, au lieu d'imprimer un grand nombre d'exemplaires dont vous n'avez pas besoin faute de lecteurs ou faute de moyens, vous pouvez demander l'impression d'autant d'exemplaires de votre livre que vous souhaitez (notamment un seul exemplaire si ça vous chante) et à tout moment: je parle d'un livre réel et non d'une piètre photocopie comme on en trouve chez nous. Les éditeurs (particuliers ou entreprises) peuvent ainsi imprimer les livres selon la demande et les ventes et n'ont aucune perte, aucun bouquin qui prend la poussière dans un rayon isolé, aucun livre envoyé au pilon.
il suffit de voir combien de Marocains envoient chaque mois leurs ouvrages (romans, théâtre,poésie, essais) à des éditeurs français (comme Éditions Européennes, Edilivre, l'Harmattan, etc.) en acceptant des contrats désavantageux juste pour être imprimés. Et à la fin, pour acheter un exemplaire de leur propre livre ils doivent débourser juste pour le transport international une somme avec laquelle ils peuvent acheter 5 livres au Maroc ! sachant que pour les citoyens de l'Europe et de l'Amérique du Nord, le prix du transport est largement inférieur à celui appliqué à l'Afrique du Nord ! Personnellement j'ai payé presque 30 euros pour le transport de 2 livres qui ne pèsent même pas 300 grammes !
Il y a quelques années quelques sites proposent au Maroc l'achat de livres sur internet (je pense notamment à livremoi). Cela a largement facilité l'accès aux livres, même si le prix est augmenté de quelques dirhams, ce qui est normal. Il y avait un réel besoin de ce genre de service, car nos bibliothèques et nos librairies (s'il y en a!) sont tellement pauvres. Je me demande donc pourquoi aucun investisseur n'a encore pensé à lancer le service de l'impression à la demande au Maroc, sachant que ce ne sont pas les auteurs, les universités, les institutions qui manquent chez nous... et je dis bien l'impression à la demande des livres et non l'impression à la demande des saletés de prospectus qui défigurent nos rues... vous m'avez compris ?

  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +