Identité ou égalité?

 Par Jaafari Ahmed  (Prof)  [msg envoyés : 943le 17-07-12 à 17:19  Lu :1075 fois
     
  
 accueil


Les hommes et les femmes sont différents. Ni pires ni meilleurs, mais différents. La seule chose à peu près qu’ils aient en commun est qu’ils appartiennent à la même espèce. Ils vivent dans des mondes différents avec des valeurs différentes, et selon un ensemble de règles différentes.
Quand un homme va aux toilettes, il y va habituellement pour une seule raison. Les femmes utilisent les toilettes publiques comme des clubs sociaux et des espaces thérapeutiques. Des femmes qui entrent dans des toilettes en parfaites étrangères peuvent en ressortir comme les meilleures amies du monde. Alors que tout le monde trouverait suspect si un homme demandait à son copain: « Dis, je vais aux toilettes, tu veux venir avec moi ? »
Les hommes s’accaparent la télécommande et passent leur temps à zapper entre les chaînes de télé ; les femmes ne détestent pas regarder les pubs. Dans les moments de stress, les hommes gardent le silence ou font la sieste ; les femmes mangent du chocolat et vont faire les magasins.
Les femmes reprochent aux hommes d’être insensibles, indifférents, de ne pas écouter, de manquer de chaleur et de compassion, de ne pas parler, de ne pas donner suffisamment d’amour, de ne pas s’engager dans une relation, de vouloir des relations sexuelles plutôt que faire l’amour, et de… laisser la lunette des toilettes relevée !
Les hommes reprochent aux femmes leur manière de conduire, d’être incapables de s’orienter dans une lieu nouveau, de trop parler sans jamais aller droit au but, de ne pas prendre suffisamment souvent l’initiative en amour, et de… laisser la lunette des toilettes baissée !
Les hommes ne retrouvent jamais rien, mais leurs CD sont classés par ordre alphabétique. Les femmes peuvent toujours retrouver le double des clés de la voiture, mais rarement la route la plus directe pour arriver à destination.
Les hommes pensent qu’ils sont le sexe sensible. Les femmes sont convaincues qu’elles le sont.
Les hommes sont fascinés par la capacité des femmes, entrant dans une pièce pleine de monde, à avoir instantanément quelque chose à dire à propos de chacun ; les femmes n’arrivent pas à croire que les hommes soient si peu observateurs. Les hommes ne comprennent pas la raison obscure qui fait qu’une femme ne voit pas s’allumer le voyant lumineux de la jauge d’essence au beau milieu du tableau de bord, mais peut immédiatement repérer une chaussette sale orpheline planquée dans un coin sombre. Les femmes sont étonnées que les hommes réussissent à garer leur voiture dans un tout petit emplacement uniquement garce au rétroviseur, mais qu’ils ne sachent pas mettre le vase au centre de la table.
Si une femme se perd en voiture, elle s’arrêtera et demandera son chemin. Pour un homme, c’est un signe de faiblesse. Il continuera à tourner en rond pendant une heure, en murmurant « j’ai trouvé un nouveau chemin pour y aller » ou « je suis dans le coin » ou encore « ça y est, je reconnais cette station-service »
Des recherches aujourd’hui, démontrent que la différence entre homme et femme relève du domaine de l’ inné et non de celui de l’acquis .On pensait qu’à sa naissance un bébé était doté d’un cerveau aussi vierge qu’une page blanche, sur laquelle parents, maitres, professeurs pouvaient inscrire leurs choix et préférences. Les preuves biologiques disponibles aujourd’hui, montrent une image quelque peu différente des raisons pour lesquelles nous pensons comme nous le faisons. Ces recherches montrent que ce sont nos hormones et nos connexions cérébrales qui sont en grandes partie responsables de nos attitudes, nos préférences et notre comportement. Cela veut dire que si des garçons et des filles grandissent sur une île déserte, sans aucune société organisée, ni parents pour les guider, les filles inventeraient les câlins, et privilégieraient le toucher, chercheraient à se faire des amis, à jouer à la poupée, tandis que les garçons se défieraient mentalement et physiquement, et formeraient des groupes avec une hiérarchie claire.
Il faut préciser que ce genre de discours n’est pas une conspiration de mâles qui cherchent à assoir une quelconque domination masculine. On parle ici de différence et non d’inégalité ! C’est-à-dire que quand les femmes réclament une égalité avec les hommes en termes de droit, elles ont parfaitement raison de chercher cette égalité de droit à exprimer pleinement leurs potentialités, mais sont-elles identiques aux hommes ?dans leurs capacités innées ?
Savoir si les hommes et les femmes sont égaux est une question politique ou morale, mais savoir s’ils sont identiques est une question scientifique, (même pour un homme de lettres !)
La différence n’est pas l’opposé de l’égalité. L’égalité signifie être libre de choisir de faire les choses que nous voulons faire, et la différence signifie que, en tant qu’homme ou femme, nous puissions ne pas vouloir faire les mêmes choses !

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Djc: chapitre xiii!
  Mettre la production écrite à l'esprit du temps
  Tous les messages de Jaafari Ahmed


 Réponse N°1 25330

M. JAAFARI,
  Par   SALWA AFAK  (CSle 17-07-12 à 19:28



Il y a beaucoup de vérités dans ce que vous dites!

Mais une question: Est-ce qu'on peut s'intérroger sur le choix d'être femme ou homme, si on avait à choisir?





 Réponse N°2 25333

MME SALWA!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 17-07-12 à 20:15



Vous m'étonnez encore!

se peut-il que vous eussiez choisi d'être homme, si cela avait été possible?

Moi, j'ai toujours été fasciné par les femmes! Je trouvais que c'était beaucoup plus intéressant d'être femme!

je trouve que les femmes font beaucoup plus d'activités intéressantes, et que les hommes quand ils veulent vivre réellement, ils ne font que ce que font les femmes tout le temps!

C'est-à-dire, quand on demande à un homme quel est son passe-temps, ou moment de détente favori, il répond la cuisine, voir la télé, sortir, bavarder avec les amis, jouer, faire de l'art, manucure, pédicure, c'est ce que font les femmes naturellement, sans le considérer comme passe-temps! Qu'en pensez-vous?





 Réponse N°3 25334

J'échangerai bien ma place!
  Par   SALWA AFAK  (CSle 17-07-12 à 20:29



M. Jaafari avez-vous essayé de changer les couches d'un bébé? Ou de préparer le biberon à Deux heurs du matin!

De ne pas pouvoir aller aux toilettes quand votre bébé pleure et qu'il ne veut pas de son père pour se calmer?

ce sont des jolis passe-temps, pour un homme qui voudrait changer de place! si vous réussissez ce tour de force, sans crier, alors bienvenu au club!

NB: c'est à ces moments là, que la phrase, que nous lançons à tort et à travers, prend son sens:"Allah ysmah lina min elwalidine"

parce que on se demande comment ils nous ont élevés , avec les autres frères et soeurs, qui se suivaient parfois à un an de différence! et il n'y avait aucun confort à cette époque là!

pas de pampers, pas de stérilisateur, pas de bonne, ...et les mômes qui réclamaient en même temps, et les parents ne perdaient pas leur sang-froid, ne se lamentaient pas...!

Aujourd'hui un bébé, peut faire éclater un drame au sein d'un couple!

Belle brise!





 Réponse N°4 25337

Bonsoir salwa
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 17-07-12 à 21:15



une belle signature par cette chaleur!

cela peut surprendre mais je ne voudrais pas changer de rôle car celui que Dieu m'a attribué me convient parfaitement.Certes changer les couches, se réveiller à quatre heures du matin sont des tâches pas très commodes surtout lorsque le partenaire n'est d'aucune aide mais c'est pour cette raison que Dieu a révélé que le paradis est sous les pieds des mères.La différence est si bien conçue par notre Créateur pour que l'homme et la femme se complètent. D'ailleurs lorsque nous observons des comportements qui sortent de la norme, cela nous choque: nous n'acceptons nullement qu'un homme soit efféminé ou le contraire même si cela est en relation avec la physiologie.

Excusez-moi de ne pas développer plus amplement car mon bras me fait souffrir.





 Réponse N°5 25345

Pour un vampire,
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 18-07-12 à 00:42



qui a mal au bras , vous vous en sortez bien, impératrice (belle dent)!





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +