Générique ... mon oeil !

 Par marocagreg  (Admin)  [msg envoyés : 2213le 07-05-10 à 12:36  Lu :10087 fois
     
  
 accueil

Ces derniers jours, j'ai eu un petit malaise à l'estomac, une gastrite un peu méchante qui me donnait le vertige. un médecin m'a prescrit un médicament Proton avec d'autres bien sûr. à La pharmacie, je me rend compte que ce Proton produit à Casablanca coûte 198 dh et comporte 14 gélules d'Oméprazole 20 mg. Ceux qui ont déjà souffert de l'estomac, savent certainement que l'Oméprazole est le principe actif le plus efficace pour lutter contre l'acidité pendant la nuit. j'ai fait remarquer à la pharmacienne que ce prix est exorbitant sachant que j'ai déjà acheté d'autres médicaments qui ont le même principe actif avec les mêmes dosages (oméprazole 20 mg) à un prix nettement inférieur, par exemple [Oedes, oméprazole 20 mg 28 gélules] coûte seulement 99 dh, c'est-à-dire le double de la quantité pour 100 dh de moins. Pourquoi, parce que Oedes est un générique. Suite à ma remarque, Meme la pharmacienne a essayé de me convaincre que le générique est beaucoup moins efficace et m'a donné l'exemple suivant : "croyez-vous qu'un litre de Sanicroix concentré est la même chose que 5 litres d'un autre produit de lavage dilué". Elle m'a en plus montré un autre médicament avec toujours 20 mg d'oméprazole 14 gélules qui coûte plus de 300 dh. Le problème, c'est que là on a des médicaments qui ont la même quantité du principe actif (oméprazole 20 mg), le même emballage en alluminium, mais qui ont des différences de prix qui dépassent quelques fois 300 %. Je vous avoue que j'ai acheté ce Proton, mais je me suis senti un peu con après, d'autant plus que mon estomac est souvent fragile à cause justement du stress.
Ce problème ne se pose pas seulement pour l'oméprazole mais pour une quantité phénoménale de médicaments : la question est la suivante : pourquoi les médecins s'entêtent à préscrire des médicaments très chers alors qu'il y a des équivalents génériques aussi efficaces avec un prix bien supportable ? est-ce que les médecins ne jouent pas le jeu des laboratoires pour grever la poche des malades, mais aussi les caisses d'assurance ? où est le serment d'Hippocrate ? Est-ce que les pharmacies ne jouent pas le même jeu parce qu'il y a plus de marges sur les médicaments chers ? Pourquoi l'Etat n'intervient pas pour imposer les médicaments génériques et épargner le pouvoir d'achats de malades qui ont besoin de réconfort et non de commerciaux qui les traitent en vache à lait. Et si, comme le prétend notre pharmacienne les génériques sont moins efficaces et sont destinés aux pauvres, est-ce qu'il n'est pas immoral de vendre des pseudo médicaments aux pauvres comme on leur vend des pseudo appartements, des pseudo plein de choses ?

  




 Réponse N°1 3943

Bon rétablessement M Marocagreg!
  Par   Samira Yassine  (CSle 07-05-10 à 13:31

Je vous souhaite bon rétablissement Monsieur Marocagreg.

Je connais bien les médicaments que vous venez de citer. Vous avez bien raison dans ce que vous venez de dire. Moi, mon médecin m'inscrit toujours les bons prix. Le résultat est toujours le même. Vous savez que lorsqu'on a ce genre de maladie on ne doit pas s'énerver et je vois que les médecins en prescrivant ces meprazole à prix élevés nous causent des maladies au lieu d'en guérir une.

Vous avez tout à fait raison de parler de cette ségrégation raciale qu'on trouve même au niveau des médicaments, le pauvre, il n'a pas de chance le pauvre!

Très cordialement





 Réponse N°2 3945

bonne vraie rétablissement marocagreg!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 07-05-10 à 16:05



Salut cher marocagreg.

Vous savez, le pseudo fait partie de notre vie. Il y fait la règle et y règne en maître! On fait de pseudo-examens, parce qu'on fait de pseudo-formations, parce qu'on fait de pseudo-formation continue...

Au Maroc, comme dans tous pays arriérés, nous ne pouvons faire que des pseudo! On étudie pour devenir médecin, non pour soigner les pauvres et aider les faibles, mais pour se remplir les poches, pour avoir son villa, sa voiture, son compte en banque, etc. Pour cela, au lieu de faire un serment d'Hippocrate, on fait un pseudo serment d'hypocrite! ( je ne généralise bien sûr= commencer par soi et généraliser est toujours absurde!)

C'est un vrai problème lorsqu'on reçoit une pseudo-éducation. Et l'adage dit: YAWMO ALLAYA YAWMO ALLAKA!

Quant aux génériques, c'est une autre histoire! Puisqu'il faut absolument qu'il y' ait une différence entre les riches et les pauvres, il faut une différent de soins entre une catégorie à qui on réserve le produit de lux et une autre à qui on réserve un produit du pseudo!

Le problème M.marocagreg, ce n'est pas celui des pharmaciens, ni celui des génériques qui sont aussi efficaces que les médicaments d'origine, mais celui de certains clients qui n'acceptent JAMAIS de produits génériques! Pourquoi? Parce que ces clients "malades" croient définitivement et intégralement que le générique n'est pas un produit de qualité! Car eux aussi ils savent pertinemment qu'ils travaillent dans le pseudo et qu'ils trompent le pauvre mortel avec leurs produits qui puent le faux...

Comment voudrait-on faire croire à un être qui nage dans le pseudo que le vrai existe! FAKID ECHAÏ LA YOUTIH! C'est plus vrai que tous les mensonges dont les pseudos s'accablent mutuellement!

On se pose les questions pourquoi on est stressé! Mais parce que nous vivons, où nous allons et où nous nous trouvons, avec le pseudo qui nous mettent dans des situations ridicules!

Pourtant, cher marocagreg, rien ne doit nous faire guérir que notre générosité et notre amour de l'humanité, qui se trouve dans l'Homme!

Bonne rétablissement marocagreg et pense à vous et à votre santé qui vaut mieux que tous les médicaments du monde.

Cordialement.

Un ami.





 Réponse N°3 3948

bioéquivalence
  Par   Adi Lachgar  (CSle 07-05-10 à 19:53

Salut Marocagreg

Je vous souhaite un prompt et complet rétablissement. J'ai bien connu votre problème et je l'ai longtemps négligé. Je soignais mes petites brûlures stomacales à coup de pansements gastriques qui soulagent sur le moment mais qui peuvent, à moyen et long termes occasionner des complications rénales autrement plus graves que la brûlure d'estomac. Depuis quelques années j'ai décidé d'attaquer le problème radicalement en ayant recours à la trithérapie (comme pour le SIDA): un médicament à l'homéprazol et deux antibiotiques pendant 2mois. Depuis ça va même si je ne fais rien pour que ça dure (je mange de tout et à gogo).

Quand au problème du générique, il y a du vrai dans ce que vous a dit votre pharmacienne. Vous avez déjà entendu des Marocain dire que le Doliprane français n'est pas comme le Doliprane marocain. Eh bien!ce n'est pas faux, et de l'aveu même de Mme Badou qui, dans l'émission "Points su les i" a reconnu que nous avons des médicaments sans bioéquivalence mais vendu plus cher qu'en Tunisie et même en Belgique.

Voici un extrait d'un article qui définit la bioéquivalence et l'équivalence clinique.

Génériques : bioéquivalence et différences

En Belgique, comme dans les autres pays, l’intitulé « médicament générique » a été légalement bien défini. Il doit s’agir d’un médicament qui, par rapport à la spécialité originale, contient le même principe actif, la même concentration par unité, la même forme galénique, la même voie d’administration, la même disponibilité biologique et est au moins 30% moins cher. La disponibilité biologique est la vitesse et l’intensité d’absorption qui déterminent la disponibilité au site d’action. La disponibilité biologique d’un générique doit être située entre 80 et 125% des valeurs pour le médicament original. Ces données doivent être situées dans un intervalle autour de la moyenne située entre 80 et 125%. En cas d’équivalence de disponibilité biologique de deux spécialités contenant la même quantité du même principe actif, le terme de « bioéquivalence » est utilisé. Pour les médicaments à marge thérapeutique étroite (dose toxique proche de la dose efficace), l’intervalle de bioéquivalence mentionné plus haut doit encore être plus étroit. Toutes ces données sont rigoureusement contrôlées lors de l’enregistrement du générique. Certaines autres caractéristiques peuvent être différentes : la couleur, la forme, les substances non actives incluses, le processus de fabrication. Le contrôle des colorants ou conservateurs inclus doit rester de mise, certainement chez les (rares) patients ayant des antécédents d’allergie. Pour le praticien, passer d’une spécialité originale à un générique ou d’un générique à un autre nécessite de prendre ces éléments et d’autres en considération (3).

Génériques : équivalence clinique

En principe, si deux spécialités sont bioéquivalentes, elles devraient avoir le même effet clinique. Néanmoins, certains se posent la question de savoir dans quelle mesure cette équation se confirme, en d’autres mots la bioéquivalence montrée correspond-elle à une équivalence clinique ? Kesselheim et coll. (4) se sont penchés sur cette question dans une méta-analyse évaluant des médicaments utilisés dans le domaine cardiovasculaire. Ils ont systématiquement recherché les études comparant médicaments génériques et spécialités originales et donnant des résultats en termes d’efficacité et de sécurité. Ils ont ainsi localisé 47 articles (dont 81% de RCTs) couvrant 9 sous-classes de médicaments cardiovasculaires. Une équivalence clinique entre génériques et spécialités originales est observée pour les bêta-bloquants, diurétiques, inhibiteurs calciques (avec des différences, de pertinence clinique limitée, p ex espace PR à l’ECG), antiagrégants plaquettaires, statines, IEC, alpha-bloquants. Les résultats cliniques confirment donc les données pharmacocinétiques. En considérant l’ampleur d’effet moyenne pour toutes les comparaisons, ils observent une absence de supériorité clinique pour les spécialités originales versus génériques.





 Réponse N°4 3949

les laboratoires charognards
  Par   marocagreg  (Adminle 07-05-10 à 20:08

Merci chers collègues, je vais beaucoup mieux maintenant, même si j'ai un peu souffert. c'est pour cela qu'il a y eu peu de mise à jour ces derniers jours.

je tiens juste à souligner que j'ai utilisé les deux médicaments cités en haut : ils sont tous les deux efficaces, et contiennent la même choses. Les deux sont produits à casa, mais une gélule de proton coûte 14,14 dh et une gélule d'Oedes coûte 3,53 dh, alors que les deux gélules contiennent le même produit, et je peux vous dire que la gélule de Proton n'est pas enrobée d'or ou de soie, mais de plastique comme l'autre, alors pourquoi cette différence, n'est-ce pas du vol en toute légalité ça ?

le générique est tout aussi efficace que le produit sous droit ça c'est indiscutable, sauf que dans un cas le laboratoire gagne beaucoup trop que dans l'autre. Les Etats responsables ont pris la décision de défendre leurs citoyens contre la voracité des laboratoires, surtout pour les médicaments vitaux. chez nous le parlement vient à peine de découvrir qu'on vend les médicaments plus chers que dans l'union européenne alors que notre pouvoir d'achat n'a rien à voir avec le leur. (c'est le même cas pour les télécoms : IAM est plus cher que tous les opérateurs des pays arabes, y compris les pays pétroliers) Pourquoi le Marocain est toujours considéré comme une vache à lait qu'on nourrit misérablement et qu'on trait jusqu'à la dernière goûte ?

Tout le monde n'est pas conscient de ces manigances sur les médicaments : les gens achètent malgré eux des marques au lieu d'acheter des produits médicaux comme quelqu'un qui achète un djean à 1000 dh car il y a une griffe dessus, alors que le même djean sans cette griffe coûte 100 dh ou même moins. ce sont les médecins et les pharmaciens qui doivent veiller normalement à conseiller les malades, mais il suffit d'aller dans un cabinet de médecin pour voir le nombre de délégués de laboratoire qui font la queue pour vanter leurs produits aux médecins pour savoir que les laboratoires, les charognards, n'ont rien à cirer des malades qu'ils considèrent comme une machine à sou et non comme un être humain qu'il faut assister.

Désolé si je suis un peu amer, les maux d'estomacs rendent les gens irritables, mais je pense tout ce que je dis.

---------------

je viens de lire l'intervention de M. Adi, oui, je connais la thérapie que vous avez soulignée : un ou deux antibiotiques puissants + ompérazole pendant 7 jours ça permet de tuer la bactérie hélio bacterpilori principale responsable des ulcères de l'estomac et du duodénum. J'avais déjà, par le passé, fait tout ça, plus plusieurs fibroscopies: ce tuyau qu'on introduit jusqu'à l'estomac pour prendre un tissu et l'analyser chez un anapat, mais j'ai fini par comprendre que mon estomac tombe malade principalement à cause du stress et de l'anxiété. Généralement, ça m'arrive durant les périodes de stress chaque année. J'arrive souvent à gérer ce stress, mais là j'ai été pris de court.

Quant à la bioéquivalence, normalement c'est l'Etat et les autorité sanitaires qui doivent assurer la qualité du produit. on ne peut vendre aux gens des placebo pour du générique.

- A propos de Doliprane, il ne faut pas trop en abuser (ne pas dépasser les doses)car la paracétamole est un véritable poison pour le foie. pour soigner une petite névralgie, il ne faut pas provoquer une hépatite médicamenteuse.

Bonne santé à tous.




 Réponse N°5 3955

bon rétablissement
  Par   brahim el harfi  (Profle 08-05-10 à 11:28

salut M.marocagreg que Dieu vous guérisse et vous bénisse

l'Homme dont parle M RACHID avait éxistait autrefois, un pseudo homme existe aujourd'hui

dans la plupart des cliniques, les cas urgents ne reçoivent les soins intensifs que s'ils payent la somme de 30 OOODH sinon ils sont condamnés à expirer.........

ceux qui ont les moyens sont hospitalisés, les cas désespérés sont maintenus en réanimation pour leur soutirer plus d'argent.....

marocagreg si vous souffrez d'une gastrite, les adhérents vont jeûner

si vous êtes grippés , les adhérents vont éternuer ...............





 Réponse N°6 3957

re
  Par   marocagreg  (Adminle 08-05-10 à 13:04

n'exagérer pas M. El Harfi, même en mon absence, des membres actifs et fidèles font toujours le nécessaire pour alimenter le site et animer le forum qui est la clé de voûte de ce site.

pour les urgences, surtout publiques, il vaut mieux ne pas en parler !




 Réponse N°7 3967

une seule famille
  Par   brahim el harfi  (Profle 08-05-10 à 22:44

mon propos avait double objectif: montrer que nous sommes une seule famille et dessiner un sourire sur votre visage




 Réponse N°8 3968

Votre remarque
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 08-05-10 à 23:09

Salut brahim el harfi,

J'ai bien compris votre remarque: vous êtes une âme bien, et jamais personne dans marocagreg ne comprendra de travers un autre collègue et soyez en sûr...

Mes salutations et mes respects cher brahim el harfi...

Même marocagreg est très compréhensif quant à ce que vous avez dit. Depuis les racines jusqu'aux feuilles mortes de l'arbre, on apprécie ce que vous faites dans nôtre/vôtre site: marocagreg.

Cordialement et participez, participez, participez car vous êtes le bienvenu dans vôtre site: marocagreg.




 Réponse N°9 3969

re
  Par   marocagreg  (Adminle 08-05-10 à 23:37

mais cher el harfi, je n'ai pas dit le contraire. merci à toi :-)




 Réponse N°10 3970

merci
  Par   brahim el harfi  (Profle 08-05-10 à 23:57

merci M RACHID et marocagreg

je travaille sur le flatteur et le flatté j'enverrai le travail dans les jours à venir




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +