Figures de style

 Par hammach lhoussain  (?)  [msg envoyés : 23le 11-01-11 à 18:33  Lu :3928 fois
     
  
 accueil


LES FIGURES DE STYLE
I)- IMAGES
a- La métaphore : elle consiste à transporter un mot de sa signification propre à une autre signification, en vertu d’une comparaison qui se fait dans l’esprit et qu’on n’indique pas.
b- L’allégorie : Elle utilise un symbole, une image et même une personnification pour définir une notion abstraite.
c- La personnification : Elle consiste à attribuer à quelque chose d’inanimé ou à une idée des actions, des traits d’une personne.
EXEMPLES :
Comparaison / Métaphore
- La vie humaine est semblable à un chemin dont l’issue est un précieux précipice affreux.
- Déjà la nuit en son parc amassait un grand troupeau d’étoiles vagabondes.
→ le comparé est la nuit. Le comparant n’est pas explicite ; L’image du troupeau assimile la nuit à une bergère et les étoiles à des moutons.
Allégorie
- Sous le fouet du plaisir, ce bourreau sans merci, va
Cueillir des remords dans la fête servile…
Personnification
- Près d’une maison de soleil, une forêt se découvre des facultés de tendresse et un esprit sceptique
II) SUBSTITUTIONS
a- La métonymie : Elle consiste à remplacer un élément par un autre élément appartenant au même ensemble logique.
-la cause pour l’effet
-le contenant pour le contenu
-le producteur pour la production.
b- La synecdoque : Elle consiste à remplacer un mot par un autre mot qui entretient avec le premier une relation d’inclusion ; généralement la partie pour le tout.
c- L’antithèse : Procédé qui consiste à associer deux termes de sens opposer dans un même énoncé.
d- L’oxymore : procédé qui consiste à allier deux termes de sens incompatibles pour leur donner plus de force expressive.
EXEMPLES :
Métonymie
-Pour fuir les tracas de la vie, celui-la but la mort
-Toute escale est une occasion de voir un verre.
-Les étudiants sont amenés à lire un Balzac
Synecdoque
..Enfin avec le flux nous fait voir trente voiles.
LES FIGURES DE STYLE
III) AMPLIFICATION – ATTENUATION
a- L’hyperbole : C’est la figure qui consiste à exagérer la réalité d’une chose.
b- L’euphémisme : elle consiste à atténuer l’expression d’une idée ou d’un sentiment qui pourrait paraître brutaux.
c- La Gradation : elle consiste à ordonner les termes d’un énoncé dans une succession souvent croissante et parfois décroissante.
d- L’anaphore : répétition d’une même expression ou d’un même mot en début de phrase ou de vers.
e- Parallélisme : procédé qui consiste à disposer les termes d’une phrase selon une structure binaire.
EXEMPLES :
Hyperbole
-Cette machine émet un bruit à faire réveiller les morts.
Euphémisme
-Toutes ces aides sont destinées à une association de non-voyants
Gradation
-je meurs, je suis mort, je suis enterré.
Anaphore
-Il n’y a pas d’amour qui ne soit à douleur
Il n’y a pas d’amour dont on ne soit meurtri..
Parallélisme
S’il vit chez lui dans sa province, il vit libre mais sans appui ; s’il vit à la cour, il est protégé mais il est esclave.
IV) LES FIGURES DE SONORITE
a- Allitération / assonance : elles consistent en la répétition d’une même consonne ou d’une même voyelle dans une phrase ou un vers.
b- Paronomase : elle rapproche des mots de sonorités proches mais dont le sens est différent.
EXEMPLES :
Paronomase
-Qui se ressemble s’assemble
Allitération
-je creuserai la terre, jusqu’après ma mort pour couvrir ton corps d’or et de lumière.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Examen blanc : antigone
   controle antigone 2
  Tous les messages de hammach lhoussain

InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +