Fiche pédagogique : lecture analytique (2bac)

 Par zemzam ouafaa  (?)  [msg envoyés : 3le 10-09-13 à 10:36  Lu :3580 fois
     
  
 accueil


Fiche pédagogique

Zemzam Wafaâ

I- Phase pré-pédagogique

  • Activité : Lecture analytique

  • Niveau ciblé: 2ème année du baccalauréat.

  • Support: Il était une fois un vieux couple heureux, Khaïr-Eddine, M.

Cf. Extrait III, p.p 86-89, «Comme les choses vont vite empoisonnées de l'argent».

  • Objectifs assignés:

  • Être capable de percevoir les éléments du réquisitoire développé par Bouchaïb.

  • Être en mesure de relever les indices textuels appartenant à chaque axe de lecture.

II- Phase pédagogique

  1. Lecture du passage:

  • Lecture magistrale

  • Lecture des élèves

  1. Identification du passage:

Genre: Extrait tiré du roman maghrébin d'expression française de M. Khaïr-Eddine.

- Type: texte narratif argumentatif (réquisitoire).

Personnage (s): Bouchaïb.

Lieu de l'action: Village au sud du Maroc.

Temps de l'action: Après l'indépendance. Analogie et comparaison entre deux périodes disparates (avant et après l'avènement de la modernité).

-L'action: Discours/monologue de Bouchaïb sous forme de réflexion.

  1. Situation du passage:

  • Bouchaïb assiste à la cérémonie de circoncision chez l'adjudant.

  • Rentré chez lui pour une sieste, il médite sur les aspects de la modernité et les écarts entre les pauvres et les riches.

  1. Axes de lecture:

  1. L'intrusion de la modernité.

  2. Disparité entre les riches et les pauvres.

  1. Étude des axes:

a-

Relevé:

Champ lexical de la modernité

Champ lexical du traditionnel

Belles demeures, groupe électrogène, puits creusés à la dynamite, bains marbrées, waters… électricité a tout changé, ça impose.

Lampe à huile, bougie, Kanoun, jamais la télévision nationale, sinistrement pauvre…

  • Images de style:

  • Comparaison : pauvre comme les pauvres qu'ils méprisent.

  • Anaphore: Adieu la lampe à huile, Adieu le Kanoun;

  • Énumérations: …américaines et européennes, turques, égyptiennes…

  • Registres littéraire:

  • Satirique: Oui, l'électricité a tout changé: la nuit n'est plus aussi sombre qu'elle l'a été…

  • Pathétique: Ils aiment ça, ces vicieux!

Synthèse:

  • La modernité a envahi le village.

  • Elle est destiné aux riches et non pas aux pauvres.

  • Bouchaïb est indigné du caractère prodigue qu'adoptent les riches.

  • Il préfère la vie simple au luxe outrancier.

b-

Relevé:

Champ lexical de la richesse

Champ lexical de la pauvreté

Une voiture est faite pour être remplacée, des parvenus, les nantis, fortunes…

Pauvres, vieilles maisons archaïques, pas de ponts, pas d'asphalte, bled nécessiteux…

  • Images de style:

  • Comparaisons: comme un chien, comme un âne, comme taxi collectif

  • Métaphores: un chien bien payé, cette brute…

  • Périphrase: La belle allemande.

Synthèse:

Bouchaïb compare deux modes de vie:

  • Dépense excessive des riches.

  • Indigence ressentie par les pauvres.

  1. Synthèse globale:

  • Procès établie contre les opportunistes qui gaspillent richesses et denrées, au grand malheur des pauvres.

  • Refus d'une modernité au service d'une couche sociale aisée. Elle ne fait pas oublier pour autant les objets du terroir.



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 32274

bonsoir
  Par   saddik dadi  (CSle 10-09-13 à 20:53



juste une petute remarque : la lecture magistrale est elle nécessaire?quel est son apport ?





 Réponse N°2 32275

re
  Par   Elmzouri mostafa  (Autrele 10-09-13 à 22:11



C’est une lecture interprétative ; l’enseignant a pour objectif premier « d’accrocher » les apprenants. Elle les aide à les mettre dans le bain du texte à les en imprégner. C’est une lecture bien préparée. Le professeur doit fournir des efforts de théâtralisation de sorte à dégager du texte les axes de lecture …





 Réponse N°3 32277

salam
  Par   saddik dadi  (CSle 11-09-13 à 15:08



merci si mostafa, votre réponse est juste, mais elle répond à l utilité de la lecture magistrale en général,alors que j ai posé la question sur son utilité pour ce texte!je pense que la lecture magistrale ici , fatigue le professeur, ennuie les élèves.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +