Fiche : les figures d'amplification (style)

 Par Habbaj Abdelaziz  (Prof)  [msg envoyés : 2le 15-11-13 à 10:33  Lu :1099 fois
     
  
 accueil


Abdelaziz Habbaj

niveau: 1ére année baccalauréat

année scolaire: 2013/ 2014

durée: 1h.

activité: langue.

titre: les figures de style: figures d'amplification

compétence visée: comprendre les figures d'amplification.

capacités à privilégier:

  • etre capable de reconnaitre la gradation et l'hyperbole.

moyens didactiques: tableau, cahiers des élèves,

déroulement de la séance

les étapes

les opérations d'enseignement apprentissage

activités proposées (professeur)

tâches à réaliser (apprenant)

  1. mise en situation

  1. présentation

iii. conceptualisation

  1. appropriation

  1. application

  1. la trace écrite

  • quelles sont les figures de style que vous connaissez?

corpus:

p(1) - marchez, courez, volez où l'honneur vous appelle.

p(2) - je me meurs, je suis mort, je suis enterré.

p(3) - je suis vraiment mort de fatigue !

p(4) - ma mère me tuera si je ne travaille pas bien !


  • relevez les verbes utilisés dans la première phrase?

  • ces verbes relèvent de quel champ lexical?

  • marcher et courir sont des verbes qui ont le même sens? pourquoi?

  • comment appelle-t-on cette figure de style?

  • quelle est l'idée exprimée par la gradation dans la seconde phrase?

  • quel est l'effet produit par la gradation?

  • comment peut-on définir la gradation?

  • qu'il est le sentiment éprouvédans la troisième phrase?

  • est-ce qu'on peut vraiment mourir de la fatigue?

  • comment appelle-t-on cette figure de style?

  • une mère peut vraiment tuer son enfant s'il ne travaille pas bien?

  • donc pourquoi on utilise le terme tuer dans ce contexte? quel est l'effet que l'on cherche à produire?

  • l'hyperbole consiste à quoi?

  • demander aux élèves de:

  1. construire des phrases contenant la gradation.

  2. construire des phrases contenant l'hyperbole.

- identifier les figures de style dans ce qui suit:

- je m'en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse...

- condé, dont le nom seul fait tomber les murailles.

- j'attends, je demande, j'implore...

- il plut du sang; je n'exagère point.

- dans des ruisseaux de sang troie ardente plongée.

- le voici. vers mon coeur tout mon sang se retire.

  • noter sur les cahiers les définitions de la gradation et l'hyperbole.

  • noter les meilleures productions des élèves sinon le corpus.

  • la comparaison, la métaphore, l'oxymore….

  • observation du corpus.

  • lecture du corpus.


  • marchez, courez, volez.

  • champ lexical de l'action.

  • les deux verbes signifient se déplacer mais d'un rythme différent; courir est se déplacer d'une manière plus vite.

  • la gradation.

  • l'agonie, la mort.

  • elle produit l'effet de «zoom»

gradation: une amplification par progression. elle agence plusieurs éléments de même nature selon un ordre progressif.


  • la fatigue.

  • non, c'est une exagération.

  • l'hyperbole.

  • non

  • pour mettre l'accent sur la nécessité de bien travailler, pour mettre en valeur le travail.

  • produire l'effet de faire peur par le biais de l'exagération.

l'hyperbole: ce procédé consiste à mettre en valeur un fait, ou une idée, au moyen d'une expression exagérée.


  • les élèves construisent des phrases contenant des figures d'amplification.

  • gradation.

  • hyperbole.

  • gradation.

  • hyperbole.

  • hyperbole.

  • hyperbole.

prolongement possible: exploiter cette séance à l'activité de la production écrite (utiliser les fiures d'amplification dans vos écrits...)



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +