Félicitations

 Par ziani mohammed  (Prof)  [msg envoyés : 73le 21-05-10 à 12:46  Lu :2882 fois
     
  
 accueil

TOUTES MES FÉLICITATIONS PROF JAMAL.
J'ai juste une petite suggestion à vous faire:On aimerait bien voir quelques productions de vos élèves pour qui l'examen blanc était un jeu d'enfant .
CORDIALEMENT

  




 Réponse N°1 4213

C'est incroyable
  Par   jamal adib  (CSle 21-05-10 à 12:50

Salut Cher Ziani.

même si je vous enverrai les productions de mes élèves, vous resterez incrédule. C'était un travail de longue haleine. Ce n'est plus une sinécure d'enseigner la langue cher monsieur.Si j'avais la possibilité de filmer une séance, je n'oserais plus de vous la transmettre. Car voir n'est plus entendre. Prof Jamal




 Réponse N°2 4216

Mes compléments cher ami.
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 21-05-10 à 13:17

Salut à tous mes amis(es) à marocagreg et à mon ami marocagreg.

Je suis toujours heureux de lire vos productions cher Jamal, notre littérateur. Je suis l'un de vos fidèles lecteurs. Vous avez su marier fiction, - à partir des sujets d'ordre littéraire ( sujets d'imagination) et réalité, - à partir des sujets de l'ordre de la réflexion ( sujet de réflexion)

C'est ça l'avantage du bon enseignant: un être qui sait lire et écrire. Pourrions-nous dire que tous les enseignants possèdent ces deux qualités? Jusqu'à preuve du contraire, j'en doute!

Maintenant, pour avoir le cœur net, faisons un travail de rédaction en commun: faire l'apologie du guérisseur comme vient de suggérer notre/ mon ami Adib!

C'est un défi lancé à nos plumes!

Quant au fait de dire que l'examen régional était une partie de jeu pour un collègue, cela montre qu'on peut réussir quelque chose de bien avec ses élèves et cela, loin d'être perçu comme signe de quelque chose de négative, il doit être vue comme signe de quelque chose de positive!

Donc, dans le site marocagreg, à défaut de dire le Bien, il n'a jamais été question de dire le Mal!

A madame Kerzazi Fatiha, que pensez-vous de tout cela?

Dans les jours à venir, je lancerai un projet autour d'une pédagogie qui est à la mode ces jours-ci, j'invite tout enseignant qui aime son métier à se joindre à moi pour réussir à le mettre à pied.

Que pensez-vous M. Adib? Et mes autres amis(es)

Cordialement.

Clin d'œil: - Savez-vous de quelle pédagogie il s'agit ?

Voilà la rédaction réussie de notre cher Adib:

Sujet:

De nos jours, beaucoup de marocains continuent de consulter des voyants et des guérisseurs.

En cas de problème de santé, serez-vous tenté par de telles pratiques?

A l'aide d'arguments et d'exemples personnels, vous justifiez votre point de vue en rédigeant un texte d'une quinzaine de lignes

Modèle de réponse:

Riches et pauvres, ignorants et instruits, femmes et hommes, personne n'est épargnée par les guérisseurs dont les locaux sont pris d'assaut par de nombreux patients souffrant de maladies différentes. De l'asthme au cancer, toutes les maladies ont un remède chez le guérisseur à tel point que les clients manquent énormément le cabinet du médecin dont les griefs se dirigent contre son rival en le qualifiant de charlatan. Une question épineuse: Ces griefs sont-ils véridiques ou juste une envie ?

De prime abord, on reproche au guérisseur de ne pas avoir une formation spécialisée dans le domaine de la médecine. Pour se servir de son stéthoscope en vue d'ausculter ses patients, le médecin passe des nuits blanches en train d'étudier dans un institut de médecine pendant plus de sept ans de formation sans relâche, aussi théorique que pratique. En l'occurrence, la majorité écrasante des guérisseurs n'ont jamais rejoint l'école, le pire, c'est de trouver parmi eux qui ne savent même pas lire et écrire. D'où est-ce qu'ils ont acquis les clés de la science?

Or, c'est un grand risque de se fier au guérisseur. A-t-il prononcé le serment de métier ? Évidemment non. Au moins, un médecin est assermenté et en cas d'une erreur médicale, il pourrait assumer pleinement sa responsabilité. En effet, c'est ce manque de fiabilité qui met le travail du guérisseur en cause.

Par ailleurs, les conditions dans lesquelles travaille le guérisseur laissent beaucoup à désirer. A l'encontre du médecin qui a un cabinet fortement équipé et propre, l'espace où exerce le guérisseur manque de critères hygiéniques: Outils non stérilisés, plantes dont l'origine est anonyme, manque de sièges commodes où le patient pourrait s'allonger… etc. Ajouter à cela les risques à encourir en cas d'une péripétie, comme par exemple une hémorragie interne qui pourrait survenir à un patient soigné par un guérisseur. Que pourrait faire celui-ci devant une telle situation ? Bien sûr, notre patient périt sur-le-champ et devant les yeux du guérisseur qui se trouverait impuissant.

En définitive, consulter un guérisseur demeure un choix fortement risqué. En cas de maladie, jamais je ne frapperai sur la porte du guérisseur même si la médecine échoue de me trouver un remède. Le temps des miracles est révolu. Les campagnes de sensibilisation restent la meilleure solution pour démasquer la fausseté du travail du guérisseur.

Prof Jamal NB- J'ai bien apprécié votre production écrite relative à: médecin/ guérisseur.




 Réponse N°3 4218

salut chers profs
  Par   Daooughri Nabil  (CSle 21-05-10 à 14:00

je profite de l'occasion pour remercier nos chers collègues qui contribue inlassablement à l'enrichissement de cette belle iniciation ( maroagreg), qui reunit tant de profs pour irriguer s'echanegr leurs experiences,leurs points de vue sur tel ou tel sujet... monsieur Rachid pourras-tu nous expliciter le plan adopter dans ta production ecrite. et merci infiniment.




 Réponse N°4 4219

Pourquoi?
  Par   Samira Yassine  (CSle 21-05-10 à 14:39

Salut M Idoubiya, M Adib, M Marocagreg,

Pourquoi tant de critiques pour notre cher collègue M Adib? Il n'a dit que la vérité. On va pas l'accuser de mentir comme on va pas accuser ceux qui se plaignent du niveau faible de leurs élèves de manque de sérieux de leur part, je veux dire de la part des professeurs. On sait très bien que le niveau de nos élèves diffère d'une classe scientifique à une autre littéraire. Chacun de nous a sa méthode de travail. On va pas remettre en question les dire de notre collègue. j'ai eu la même réponse de mes élèves. Ils ont aimé l'examen. Ils sont heureux d'avoir bien travaillé et souhaitent que l'examen régional soit pareil.

Alors essayons de ne pas douter du jugement de notre collègue concernant le niveau de ses élèves. On n'a pas le droit de le faire.

Notre cher site Marocagreg nous a uni , essayons de le remercier en restant unis , en faisant de la critique contructive pas autre.

Cordialement/




 Réponse N°5 4220

salut
  Par   tourkia mohammed  (CSle 21-05-10 à 16:01

loin de toute polémique rien n'est impossible si le professeur travaille avec ses élèves la rédaction dans des ateliers d'écriture..je m'adresse à nos collègues pour savoir la différence entre "l'examen s'approche.."phrase dont l'auteur est notre cher littérateur adib jamal...et cette phrase "l'examen approche"...merci...




 Réponse N°6 4223

Le plan analytique!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 21-05-10 à 18:52

salut chers profs

Envoyé par Daooughri Nabil le 21-05-10 à 14:00

" Je profite de l'occasion pour remercier nos chers collègues qui contribuent inlassablement à l'enrichissement de cette belle initiation ( marocagreg), qui réunit tant de profs pour irriguer, échanger leurs expériences, leurs points de vue sur tel ou tel sujet... Monsieur Rachid, pourras-tu nous expliciter le plan adopté dans ta production écrite? Merci infiniment."

Salut M. Daooughri Nabil,

Pour la production écrite, elle appartient à mon ami Adib!

C'est une production écrite qui adopte le plan analytique. Elle est introduite dans le cadre qui l'enveloppe: le paragraphe argumentatif!

Cordialement.




 Réponse N°7 4232

à toute fin utile...
  Par   Adi Lachgar  (CSle 21-05-10 à 23:42

"Si je vous enverrai les...": Le "Si" hypothétique n'est jamais suivi du futur, ni du conditionnel. Dites "Si je vous envoie..." ou "Si je vous envoyais..." et pensez à la concordance des temps.

" je n'oserais plus de vous la transmettre": oser est suivi de l'infinitif sans la préposition "de".

Dites "Je n'oserais pas vous la transmettre". La phrase restera lourde cependant.

"Car voir n'est plus entendre": La conjonction "car" en début de phrase est du plus mauvais effet sur nos élèves. A éviter absolument. L'emploi du forclusif "plus" au lieu de "pas" me semble injustifié.

Sincèrement vôtre.




 Réponse N°8 4233

Grande découverte cher linguiste !
  Par   jamal adib  (CSle 21-05-10 à 23:58

Salut Cher Ladgar

J'ai commis la deuxième faute par mégarde. En effet, quand je dépose des commentaires, je ne soigne pas ma langue. En ce qui concerne l'autre remarque (3) , je vous invite à vérifier vos connaissances en matière de la syntaxe dans le BON USAGE, l'idispensable ouvrage de Maurice Grevisse. Merci infiniment

Prof Jamal




 Réponse N°9 4235

Salut!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 22-05-10 à 00:16

Salut M. adi lagare,

Je suis heureux de vous voir de retour dans marocagreg. J'espère que votre arrivée nous soit un signe du rétablissement de votre père. Dieu soit clément avec lui.

Pour les deux remarques relatives aux deux expressions utilisées par M. Adib, je suis sûr qu'elles ne sont émises que par mégarde!

Si vous lisez ses autres écrits, je suis sûr aussi que vous en apprécierez le style. C'est quelqu'un qui aime le travail, valeur très respectée dans marocagreg.

NB- Pour le moment, je suis entrain de me poser des questions autour d'une pédagogie très à la mode ces temps-ci: la pédagogie de l'intégration. A ce qu'on répète, elle sera généralisée dans l'enseignement primaire, puis au niveau du lycée collégial.

Elle sera la nouvelle face de notre nouvelle réforme...

Avez-vous chers( res) collègues des idées concrètes relatives à des activités complexes/ situations d'intégration/ qui permettent à l'élève d'"améliorer son niveau", qui favorisent " la diminution de l'inégalité devant l'apprentissage", qui contribue à " la considération de l'éducation en tant que bien public!"

Si vous avez des idées, des réflexions, des choses qui vont dans le domaine de la pratique concrète, je vous demande de les envoyer à marocagreg. Je suis preneur et cela risque d'aboutir à des réflexions constructives...

Moi, j'ai personnellement mon idée sur cette pédagogie que je veux partager avec mes chers (es) amis (es), adhérents(es) à marocagreg.

Cordialement à M. Adi et faisons confiance à notre ami M. Adib.




 Réponse N°10 4237

M.Adi Et M.Adib!!!
  Par   Samira Yassine  (CSle 22-05-10 à 01:00

Salut chers collègues,

je suis heureuse de vous voir faire connaissance. Vous êtes tous les deux, deux collègues chers à nous, M Idoubiya, M Maroacagreg, et bien d'autres...Vous savez M Adi, M Adib, a créé toute une tempête de critiques lors de son premier sujet qu'il a attribué par mégarde à un élève et il faut voir les critiques qui pleuvaient sur leur site, je n'ai pas fait l'exception. Mais M Adib , avec sa grande générosité d'âme, avec sa bonté introuvable, nous a répondu à M Marocagreg, à M Idoubiya, à moi et à d'autres avec la plus grande courtoisie, et depuis une grande amitié nous a uni sur notre cher site Marocagreg. Moi personnellement, je suis très heureuse de vous voir faire connaissance même dans une telle circonstance, tant pis, vous vous connaitrez mieux, j'en suis sûre et vous deviendrez amis comme nous ne le sommes tous sur Marocagreg. On a droit à la différence.Nous nous respectons mutuellement. c'est l'essentiel.

Pour M .Adi , j'espère que votre cher père se porte mieux nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Très sincèrement.




 Réponse N°11 4238

Jamais je ne répondrai du tac au tac
  Par   jamal adib  (CSle 22-05-10 à 01:21

Salut tout le monde. Je tends ma main à notre cher ami Ladgar.

Bon rétablissement pour ton père cher Ladgar.

Prof Jamal




 Réponse N°12 4241

Re:
  Par   Samira Yassine  (CSle 22-05-10 à 08:21

M Adib,

Vous n'allez pas nous causer un autre malentendu (riiiiires) c'est M. Adi Lagare et non Lagdar.

Bon week end à tout le monde.

Pour M.Adi Lagare, je ris toute seule quand je pense à votre sujet sur les spaguettis et votre bureau personnel dans cet endroit de repos.....(rires)

Cordialement.





 Réponse N°13 4247

OK
  Par   Adi Lachgar  (CSle 22-05-10 à 22:04

Je vous remercie, très chers amis et collègues, du souci que vous vous faites pour la santé de mon père. En fait, il va bien pour un homme de son âge et qui grille jusqu'à 30 cibiches par jour. Je remercie tout spécialement M. Adib qui comprendra qu'il n'y a aucune méchanceté dans mes remarques. Cela part d'un bon principe: il vaut mieux que nous nous corrigions entre nous que d'attendre que ça vienne d'autres (qui s'en servent comme argument, comme quoi...). La première fois que j'intervenais sur ce forum, c'était pour m'emporter contre un article bourré de fautes. A l'époque, M. Marocagreg avait fait sa petite enquête et avait fait un peu de ménage. Je reconnais volontiers que je suis un " coupeur de cheveux en quatre" et qu'il m'arrive de traquer l'erreur avec un peu trop d'acharnement. Mais, il n'y a jamais dans mes remarques que de la sincérité et de la générosité, car, rien n'est moins méchant que de laisser l'autre dans l'erreur. Il m'arrive d'éditer trois ou même quatre fois mes propres messages: des erreurs s'y glissent toujours malgré notre vigilance.

Maintenant, si vous me dites, M. Adib, que vous n'avez que faire de mes remarques, je vous promets de ne plus jamais vous en faire.

Je reviendrai brièvement sur ma dernière remarque."La conjonction "car" en début de phrase est du plus mauvais effet sur nos élèves."Je ne dis pas qu'on ne trouve pas cette conjonction en début de phrase(il y a même le forum"Pour tous ceux qui mettent ' Car ' en début de phrase ! :D"sur Facebook , je dis simplement qu'il ne faut pas en donner l'habitude à des élèves qui ont beaucoup de mal à faire des phrases. Donnons-leur l'habitude de faire des phrases simples ou on voit la conjonction joindre. Ils attendront d'être des écrivains pour faire des phrases qui commencent par ET ou CAR ou des phrases nominales ou même monosyllabiques. Rendons-leur ce service. J'ai le souvenir d'un certain M. BASTERRA, formateur au CPA, qui biffait systématiquement la conjonction "car". Je lui en suis reconnaissant. Quant à l'emploi du forclusif "plus", il implique que "entendre ÉTAIT voir" dans le passé, mais il ne l'est PLUS. Si cela est votre idée de départ, alors oui, vous avez raison de l'utiliser, sinon c'est PAS.

NB 1

Je me suis relu, mais je suis quasiment sûr que des erreurs y restent.

NB2 (qui n'a rien à voir avec )

La visite de ma UNO est défavorable: freins en mauvais état. (Ça a bien quelque chose à voir finalement)

NB3

Afin de démythifier l'erreur de français, je propose à Marocagreg d'ouvrir un ERRATA permanent où nous ferons corriger. Ce sera une belle première SADOMAZO




 Réponse N°14 4248

ok
  Par   marocagreg  (Adminle 22-05-10 à 22:23

salut cher Lagare, je suis heureux d'apprendre que votre cher papa va mieux.

On ouvre plein les yeux et pourtant des coquilles coquines s'immiscent toujours dans le texte : ainsi un tortueux S a bien trompé ta vigilance pour coller à la queue du verbe faire. Moi, de même, j'édite mes messages plusieurs fois après chaque envoi. le correcteur intégré à mon firefox m'aide aussi à détecter les erreurs les plus grossières.

Quant à ta UNO, il faut bien changer les plaquettes de temps en temps, vérifier l'huile des freins et resserrer les câbles si nécessaire, veiller à la bonne pression des pneus et les changer s'ils sont trop usés : on ne badine pas avec le frein !





 Réponse N°15 4249

Salut à vous
  Par   Adi Lachgar  (CSle 22-05-10 à 23:01

Merci cher collègue. Je viens de recorriger: 5 erreurs ("il" à la place de "ils"; "des phrase simple"sans " "S") J'ai trop la flemme et trop faim pour rééditer: il manque une virgule après M.Adib dans "si vous me dites, M. Adib" et il y a un accent grave sur le "a" de "ça"...

Tant mieux: c'est notre humanité l'erreur.

Il y a un mois, en travaillant sur le lexique technique avec une classe de BTS Productique, je tombai sur le mot "dessication. J'étais quasiment sûr qu'on avait voulu écrire "dissection", d'autant plus que le contexte s'y prêtait. Heureusement, je ne m'avançai pas trop et dit simplement que je ne connaissais pas ce mot. Le mot dessication existe bel et bien, avec un seul "c" ou deux. On apprendra toujours.

Un jeu: qu'avez-vous appris dernièrement concernant la langue (ou la matière) que vous enseignez?





 Réponse N°16 4257

Discussion à Marocagreg
  Par   LEFRIYEKH FATIHA  (Profle 23-05-10 à 18:41

Lire des échanges comme ceux que je lis sur marocagreg entre collègues devient un rituel sacré pour moi. Cela me donne des idées et m'instruit, mais, c'est surtout cette complicité qui accompagne ces échanges, même si parfois on n'est pas d'accord sur certains points. L'essentiel, c'est respecter la différence des autres et l'accepter dans le but d'enrichir nos débats et à la recherche de ce qui est juste.

A propos de l'examen blanc, Nous avons deux classes scientifiques avec lesquelles nous travaillons de la même façon. Et pourtant, l'une a bien aimé l'examen blanc et a eu de bons résultats et l'autre classe a eu de très mauvais résultats et c'était presque général. Alors, que pouvez-vous en déduire?





 Réponse N°17 4279

déductions!!
  Par   Samira Yassine  (CSle 24-05-10 à 16:44

Salut Mme fatiha,

je commence à me sentir un peu seule malgré la présence chaleureuse de mes chers collègues M Idoubiya, M Marocagreg,M Adib, M Adi, M Elquorchi, M......la liste est longue , j'aimerais bien avoir une collègue qui contribuerait par ses points de vue dans le forum du site.

Pour ce qui est des résultats, s'il s'agit de vos classes alors vous êtes mieux placée pour nous expliquer la raison d'un tel écart dans les résultats et ce serait un peu bizarre. mais s'il est question de deux classes d'enseignants différents, peut être que c'est la méthode de l'un ou de l'autre qui a contribué à de tels résultats. Quoi qu'il en soit, les résultats dépendent tout d'abord de l'élève , de son niveau scolaire, son désir de réaliser de bons résultats etc...

J'espère avoir répondu à votre question chère collègue.

Cordialement/




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +