Faut-il aller étudier à l’étranger ? (production écrite)

 Par MOUHOUB Abdelkrim  (Prof)  [msg envoyés : 7le 04-05-16 à 10:33  Lu :426 fois
     
  
 accueil



Faut-il aller étudier à l’étranger ?
Nous constatons, aujourd’hui plus que jamais, que le nombre d’étudiants qui désirent poursuivre leurs études supérieurs à l’étranger ne cesse d’augmenter. Ce constat nous pousse à nous demander s’il est indispensable qu’un étudiant doive continuer ses études dans un pays étranger. C’est ce que nous allons essayer de démontrer à travers les deux parties de notre développement.
Certes, aller poursuivre ses études à l’étranger présente bien des avantages. Les partisans de cette thèse font des pieds et des mains pour défendre leur point de vue. D’abord, ils arguent que l’étudiant qui poursuit ses son parcours estudiantin dans un autre pays, éprouve de façon directe sa culture. Prenons par exemple le cas de mon frère qui, au début, a trouvé tant de difficultés pour s’adapter aux us du pays hôte ; mais grâce à l’ouverture de son esprit, on dirait qu’il a vécu longtemps en France. Par ailleurs, les études à l’étranger constituent une opportunité précieuse pour les étudiants étrangers issus de milieux modestes, et qui n’ont pas l’occasion de voyager. Enfin, l’immersion complète est l’un des meilleurs moyens de perfectionner la connaissance et la pratique d’une langue étrangère. Ainsi, le séjour linguistique conçu pour les étudiants étrangers, offre à quiconque désirant maîtriser la langue une excellente façon de communiquer.
Cependant, les détracteurs ne l’entendent pas de cette oreille. Pour eux, aller faire des études à l’étranger ne va pas sans inconvénients. Ils ne lésinent pas sur les moyens pour mettre en avant leur conviction. En premier lieu, ils considèrent que le fait qu’un étudiant fasse ses études au-delà des frontières, ne peut qu’occasionner la perte de temps importante dans son cursus. Les exemples sont légion, mais un seul suffira : mon cousin a passé trois bonnes années à l’étranger sans rien faire : il en est rentré bredouille. Un autre argument et non des moindres : le coût de la vie est cher. En France, par exemple, le niveau de vie des citoyens français est si élevé ; or, les ressources d’une bonne partie des étudiants sont au-delà de la moyenne ; donc, ceux-ci ne peuvent en aucun cas subvenir à leurs besoins les plus élémentaires. Ce qui se aura certainement un impact néfaste sur le rendement. Pire encore. Selon l’endroit où l’on se trouve, par exemple, dans une ville où il y a beaucoup d’étudiants étrangers, on risque de ne pas découvrir la culture authentique du pays.
Arrivés aux termes de notre réflexion, nous pouvons conclure que le fait de poursuivre ses études dans un autre pays a des avantages et des inconvénients. En réalité, les études à l’étranger ont des effets positifs à condition d’avoir les moyens, être sérieux et, être un bon citoyen. Rapporter le savoir et le savoir faire constitue un surplus.

  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +