Exemple d'épreuve écrite de français (2006) - concours d'accès à l'ens 5ème année.

 Par AMAAYACH SIHAM  (Prof)  [msg envoyés : 5le 04-08-10 à 12:08  Lu :6845 fois
     
  
 accueil

Concours d'accès à la formation des professeurs du cycle qualifiant.
Session de septembre 2006

Spécialité : français
Épreuve écrite
Durée : 4 heures.

C’est ainsi que, pendant longtemps, quand, réveillé la nuit, je me ressouvenais de Combray, je n’en revis jamais que cette sorte de pan lumineux, découpé au milieu d’indistinctes ténèbres, pareil à ceux que l’embrasement d’un feu de Bengale ou quelque projection électrique éclairent et sectionnent dans un édifice dont les autres parties restent plongées dans la nuit: à la base assez large, le petit salon, la salle à manger, l’amorce de l’allée obscure par où arriverait M. Swann, l’auteur inconscient de mes tristesses, le vestibule où je m’acheminais vers la première marche de l’escalier, si cruel à monter, qui constituait à lui seul le tronc fort étroit de cette pyramide irrégulière; et, au faîte, ma chambre à coucher avec le petit couloir à porte vitrée pour l’entrée de maman; en un mot, toujours vu à la même heure, isolé de tout ce qu’il pouvait y avoir autour, se détachant seul sur l’obscurité, le décor strictement nécessaire (comme celui qu’on voit indiqué en tête des vieilles pièces pour les représentations en province), au drame de mon déshabillage; comme si Combray n’avait consisté qu’en deux étages reliés par un mince escalier, et comme s’il n’y avait jamais été que sept heures du soir. A vrai dire, j’aurais pu répondre à qui m’eût interrogé que Combray comprenait encore autre chose et existait à d’autres heures. Mais comme ce que je m’en serais rappelé m’eût été fourni seulement par la mémoire volontaire, la mémoire de l’intelligence, et comme les renseignements qu’elle donne sur le passé ne conservent rien de lui, je n’aurais jamais eu envie de songer à ce reste de Combray. Tout cela était en réalité mort pour moi.

Mort à jamais? C’était possible.

Il y a beaucoup de hasard en tout ceci, et un second hasard, celui de notre mort, souvent ne nous permet pas d’attendre longtemps les faveurs du premier.

Je trouve très raisonnable la croyance celtique que les âmes de ceux que nous avons perdus sont captives dans quelque être inférieur, dans une bête, un végétal, une chose inanimée, perdues en effet pour nous jusqu’au jour, qui pour beaucoup ne vient jamais, où nous nous trouvons passer près de l’arbre, entrer en possession de l’objet qui est leur prison. Alors elles tressaillent, nous appellent, et sitôt que nous les avons reconnues, l’enchantement est brisé. Délivrées par nous, elles ont vaincu la mort et reviennent vivre avec nous.

Il en est ainsi de notre passé. C’est peine perdue que nous cherchions à l’évoquer, tous les efforts de notre intelligence sont inutiles. Il est caché hors de son domaine et de sa portée, en quelque objet matériel (en la sensation que nous donnerait cet objet matériel), que nous ne soupçonnons pas. Cet objet, il dépend du hasard que nous le rencontrions avant de mourir, ou que nous ne le rencontrions jamais.


QUESTIONS :

    1. comment le texte est-il composé ? vous répondez un vous appuyant sur l’étude des temps verbaux et des valeurs du « je ».

    2. comment la première phrase est-elle construite ? sur quel rythme la description commence-t-elle ? quel est l'effet produit ?

    3. comment la description du premier paragraphe permet-elle de définir le travail de la mémoire selon le narrateur ?

    4. quelles sont les principales figures de style utilisées dans le texte ? quelle est leur utilité dans le projet narratif ?

Consigne :

Vous répondez aux questions séparément, dans l’ordre et en rédigeant des paragraphes construits.


  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 5734

remerciement
  Par   aayane rachid  (CSle 05-08-10 à 16:10

merci d avoir posté cette épreuve.c tr gentil




 Réponse N°2 5777

remerciement
  Par   lam naoual  (CSle 22-08-10 à 23:00

mille mercis Mlle, que Dieu vous bénisse!




 Réponse N°3 6066

demande de l'épreuve 2009
  Par   siham lazaar  (CSle 07-09-10 à 02:56

je fait appelle à tous les ceux qui ont passé le concours ENS français d'avoir l'amabilité de nous poster les épreuves.merci d'au raine avant.





 Réponse N°4 6070

re
  Par   marocagreg  (Adminle 07-09-10 à 10:40

????!!!!!!!!!!




 Réponse N°5 6366

renseignement
  Par   abdou elamra  (CSle 19-09-10 à 23:44

j aimerai savoir est ce qui il y a qu une seule epreuve(dans la spécialité) ou bien il y une autre concernant l éducation et la formation? merci




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +