Examen simil (1 bac) [le dernier jour d'un condamné]

 Par Ahmed Mansouri  (?)  [msg envoyés : 1le 26-04-10 à 12:09  Lu :9930 fois
     
  
 accueil

Examen simili

1ère Bac

Coef : 4

Texte
Voilà ce qu'ils vont faire de ton père, ces hommes dont aucun ne me hait, qui tous me plaignent et tous pourraient me sauver. Ils vont me tuer. Comprends-tu cela, Marie ? Me tuer de sang-froid, en cérémonie, pour le bien de la chose ! Ah ! Grand Dieu !
Pauvre petite ! Ton père qui t'aimait tant, ton père qui baisait ton petit cou blanc et parfumé, qui passait la main sans cesse dans les boucles de tes cheveux comme sur de la soie, qui prenait ton joli visage, qui te faisait sauter sur ses genoux, et le soir joignait tes deux petites mains pour prier Dieu !
Qui est-ce qui te fera tout cela maintenant ? Qui est-ce qui t'aimera ? Tous les enfants de ton âge auront des pères, excepté toi. Comment te déshabitueras-tu, mon enfant le jour de l'an, des étrennes, des beaux joujoux, des bonbons et des baisers. Comment te déshabitueras-tu, malheureuse orpheline, de boire et de manger ?
Oh ! Si ces jurés l'avaient vue, au moins, ma jolie petite Marie! Ils auraient compris qu'il ne faut pas tuer le père d'un enfant de trois ans.
Et quand elle sera grande, si elle va jusque-là, que deviendra-t-elle ? Son père sera un des souvenirs du peuple de Paris. Elle rougira de moi et de mon nom ; elle sera méprisée, repoussée, vile à cause de moi, de moi qui l'aime de toutes les tendresses de mon coeur. ma petite Mar.e bien-aimée 1 Est-il bien vrai que tu auras honte et horreur de moi ?
Misérable! quel crime j'ai commis, et quel crime je fais commettre à la société !
Oh! est-il bien vrai que je vais mourir avant la fin du jour ? Est-il bien vrai que c'est moi ? Ce bruit sourd de cris que j'entends au-dehors, ce flot de peuple joyeux qui déjà se hâte sur !es quais, ces gendarmes qui s'apprêtent dans leurs casernes, ce prêtre en robe noire, cet autre homme aux mains rouges. c'est pour moi! C'est moi qui vais mourir! Moi, le même qui est ici, qui vit, qui se meut, qui respire, qui, est assis à cette table, laquelle ressemble à une autre table, et pourrait aussi bien. être ailleurs ; moi, enfin, ce moi que je touche et que je sens, et dort le vêlement fat les eHs que voir !
1- Répondez par vrai ou faux en justifiant :(1 pt).
a- Le iderni jour d'un condamné est un plaidoyer de la peine de mort.
b- .Hugo est un écrivain engagé.
c- Ce passage est un extrait d un roman autobiographique.
d- Hugo est un écrivain du 18ème siècle.
2- Situez le passage dans l'oeuvre. (lpt).
3- A qui s'adresse le narrateur dans le passage ? Relevez deux termes qui le
montrent. Son interlocuteur est-il présent ? Justifiez à l'aide de l'oeuvre. (1pt).

4- Présentez le personnage- narrateur de l'extrait à partir des données exactes
sélectionnées dans la liste suivante et en proposant deux autres caractéristiques
d après l'oeuvre. (lpt).

Agé de 36 ans- ancien forçat-père de deux enfants-un bon fils- divorcé-a 40 ans-
un mauvais père-a une petite fille- ne connaît pas l'argot.
5-Que craint le narrateur(lpt)
a) pour sa fille enfant ?
b) et quand elle sera grande ?
6- qui l'aime de toute les tendresses de mon coeur ». (1pt).
a) Soulignez et identifiez la figure de style présente dans l'énoncé.
b) Expliquez l'effet recherché par son emploi.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 3753

Réflextion!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 26-04-10 à 13:54



Voilà une nouvelle idée!

Je vais donner trois réponses dont une seule est "correcte" et je vous demande laquelle en la justifiant:

1- Répondez par vrai ou faux en justifiant : (1 pt).

a- Le dernier jour d'un condamné est un plaidoyer de la peine de mort.

b- Hugo est un écrivain engagé.

c- Ce passage est un extrait d un roman autobiographique.

d- Hugo est un écrivain du 18ème siècle.

1- Je réponds par vrai ou par faux et je justifie mes réponses:

Nb- Une seule réponse est correcte!

a- * Le dernier jour d'un condamné est un plaidoyer contre la peine de mort: Vrai car son auteur a choisi un roman pour défendre sa thèse: la condamnation à mort n'est pas seulement inefficace mais absurde...

* Le dernier jour d'un condamné est un plaidoyer de la peine de mort. Faux car la peine de mort ne plaide rien: ce n'est pas un avocat!

* Le dernier jour d'un condamné est un plaidoyer de la peine de mort. Vrai car les écrivains comme Victor Hugo veulent lutter contre la condamnation à mort!

b- * Hugo est un écrivain engagé. Faux car c'est un écrivain romantique qui sensibilise les gens contre des faits de société légaux: la condamnation est justifiée de manière légale et humaine. Tu ne tuera point dit la Bible et il y 'a des criminels qui tuent!

* Hugo est un écrivain engagé. Faux, le mot engagé est considéré ici comme un anachronisme! Il n'est apparu avec le sens que nous lui donnons aujourd'hui qu'avec les idées de Heidegger, vulgarisées par Jean Paul Sartre! Hugo est un humaniste acharné, un homme public convaincu et qui prend position face aux méfaits de la société!

* Hugo est un écrivain engagé. Vrai, car il a lutté toute sa vie contre les égarements et les méfaits de la société. La peine de mort était un des actes qu'il a le plus longtemps combattu. D'ailleurs, il était contraint à s'exiler à cause de ses convictions politiques personnelles durant tout le second emplir, avec l'avènement de Louis Napoléon Bonaparte...De 1852 à 1874, après la défaite de la France contre Allemagne.

c- * Ce passage est un extrait d'un roman autobiographique. Vrai car ce roman a un rapport direct avec la vie de Victor Hugo! D'ailleurs, toutes les caractéristiques de l'autobiographie y figurent: l'utilisation du "je": "Misérable! quel crime j'ai commis, et quel crime je fais commettre à la société !", Le narrateur = le personnage principal, qui diffèrent de l'auteur car c'est un ROMAN + autobiographique. Victor Hugo adopte la forme de la fiction = une histoire imaginaire pour parler de quelque chose de réelle...

c- * Ce passage est un extrait d'un roman autobiographique. Faux car il s'agit d'un journal intime du personnage. C'est un condamné à mort dont on ne connaît ni le nom, ni le crime.

c- * Ce passage est un extrait d'un roman autobiographique. Faux car il s'agit d'un roman à thèse dans lequel l'auteur Victor Hugo défend ses points de vues (sa thèse) contre la peine de mort. Il choisit un homme dont il ne mentionne ni le nom ni le crime pour rendre l'affaire aussi générale que universelle.

d- Hugo est un écrivain du 18ème siècle. Vrai car il est né en 1802! Comme les autres philosophes des lumières, il a milité contre les injustices sociales. Si Voltaire a écrit Candide pour lutter contre l'esclavagisme et la superstition, Hugo a lutter contre la peine de mort!

d- Hugo est un écrivain du 18ème siècle. Faux car toute sa lutte était celle contre les problèmes de son siècle! D'ailleurs, il a vécu jusqu'à la fin du 19ième siècle en 1885.

d- Hugo est un écrivain du 18ème siècle. Faux car sa date de naissance indique qu'il est né en 1802 et décédé en 1885.

2- Situez le passage dans l'œuvre. (lpt).

* Le narrateur, qui est le personnage principal du roman à thèse: Le Dernier jour d'un condamné. C'est un homme qui attend son exécution. Il parle à sa fille de l'injustice de sa condamnation à mort!

* Le narrateur se trouve dans l'hôtel de ville. Il attend maintenant son exécution...Il prend à témoins sa fille qui ne se trouve pas dans sa cellule.

* Le narrateur se livre à une double énonciation: celle d'un père qui parle à sa fille, et celle d'un condamné qui accuse la société d'inhumanité! Le discours prononcé est celui d'un Hugo dissimulé derrière son personnage.

3- A qui s'adresse le narrateur dans le passage ? Relevez deux termes qui le

montrent. Son interlocuteur est-il présent ? Justifiez à l'aide de l'œuvre. (1pt).

4- Présentez le personnage- narrateur de l'extrait à partir des données exactes

sélectionnées dans la liste suivante et en proposant deux autres caractéristiques

d' après l'œuvre. (lpt).

4- Je présente le personnage-narrateur de l'extrait à partir de données exactes

sélectionnées dans la liste suivante et je propose deux autres caractéristiques

d' après l'œuvre. (lpt).

Âgé de 36 ans, un bon fils, ne connaît pas l'argot, a commis un crime qu'il reconnaît, a une seule fille qui s'appelle Marie, c'est un être sensible et très intelligent, c'est un homme cultivé et qui sait écrire.

5-Que craint le narrateur(lpt)

a) pour sa fille enfant ?

5-a- *Le narrateur craint que sa fille ne l'oublie.

*Le narrateur craint que sa fille vive sans père.

*Le narrateur craint que sa fille soit malheureuse à cause de sa disparition.

b) et quand elle sera grande ?

* quand elle sera grande, elle va l'accuser et le traiter de meurtrier;

* quand elle sera grande, elle va le mépriser et le haïr;

* quand elle sera grande, elle va être méprisée et elle va avoir honte de lui.

6- qui l'aime de toute les tendresses de mon cœur ». (1pt).

a) * Je souligne et j'identifie la figure de style présente dans l'énoncé: "qui l'aime de (toutes les tendresses de mon cœur) ». Il s'agit d'une métaphore car le narrateur compare les tendresses qui se trouvent dans le cœur.

* Je souligne et j'identifie la figure de style présente dans l'énoncé."qui l'aime de (toutes les tendresses de mon cœur) ». Il s'agit d'une métonymie car le narrateur utilise une partie d'un tout! le cœur remplace le personnage.

* Je souligne et j'identifie la figure de style présente dans l'énoncé. "qui l'aime de (toute les tendresses de mon cœur) ». Il s'agit d'une hyperbole car le narrateur exagère ses sentiments envers sa fille. En fait, il ne dit pas la vérité: il amplifie!

b) * L'effet recherché par l'emploi de la métaphore : il veut toucher la sensibilité du lecteur et l'émouvoir car comme lui il possède des sentiments;

* L'effet recherché par son emploi de la métonymie: il veut sensibiliser le lecteur en utilisant le mot cœur, car tous les hommes en possèdent un: c'est un organe de la sensibilisation et de l'émotion!

* L'effet recherché par l'emploi de l'hyperbole: il veut exagérer ses sentiments en les amplifiant: cela montre qu'il n'est pas du tout sincère de ce qu'il avance!

Cordialement!!!!!




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +