Examen régional ( français ):fès-boulmane juin 2o12(bac libre)

 Par Soussi Samir  (Prof)  [msg envoyés : 20le 22-06-12 à 18:52  Lu :13576 fois
     
  
 accueil


Texte :
   
"Mon cher enfant, je t'envoie ce que tu m'as demandé. Fais un bon emploi de cet argent, je ne pourrais, quand il s'agirait de te sauver la vie, trouver une seconde fois une somme si considérable sans que ton père en fût instruit, ce qui troublerait l'harmonie de notre ménage. Pour nous la procurer, nous serions obligés de donner des garanties sur notre terre. Il m'est impossible de juger le mérite de projets que je ne connais pas; mais de quelle nature sont-ils donc pour te faire craindre de me les confier? Cette explication ne demandait pas des volumes, il ne nous faut qu'un mot à nous autres mères, et ce mot m'aurait évité les angoisses de l'incertitude. Je ne saurais te cacher l'impression douloureuse que ta lettre m'a causée. Mon cher fils, quel est donc le sentiment qui t'a contraint à jeter un tel effroi dans mon cœur? tu as dû bien souffrir en m'écrivant, car j'ai bien souffert en te lisant. Dans quelle carrière t'engages-tu donc? Ta vie, ton bonheur seraient attachés à paraître ce que tu n'es pas, à voir un monde où tu ne saurais aller sans faire des dépenses d'argent que tu ne peux soutenir, sans perdre un temps précieux pour tes études? Mon bon Eugène, crois-en le cœur de ta mère, les voies tortueuses ne mènent à rien de grand.
   
La patience et la résignation doivent être les vertus des jeunes gens qui sont dans ta position. Je ne te gronde pas, je ne voudrais communiquer à notre offrande aucune amertume. Mes paroles sont celles d'une mère aussi confiante que prévoyante. Si tu sais quelles sont tes obligations, je sais, moi, combien ton cœur est pur, combien tes intentions sont excellentes. Aussi puis-je te dire sans crainte: Va, mon bien-aimé, marche! Je tremble parce que je suis mère; mais chacun de tes pas sera tendrement accompagné de nos vœux et de nos bénédictions. Sois prudent, cher enfant. Tu dois être sage comme un homme, les destinées de cinq personnes qui te sont chères reposent sur ta tête. Oui, toutes nos fortunes sont en toi, comme ton bonheur est le nôtre.
   
Nous prions tous Dieu de te seconder dans tes entreprises. (…) Allons, adieu. Ne nous laisse pas sans nouvelles, et prends ici le baiser que ta mère t'envoie. "


I-Compréhension (10 points)

1)a- Qui est l’auteur de l’œuvre dont a été tiré ce texte ? (0,5)
b- L’œuvre dont a été extrait ce texte est-elle un roman autobiographique, un roman réaliste ou un roman épistolaire (composé essentiellement de lettres) ? (0,5)
2)Reproduisez le tableau suivant sur votre copie puis complétez-le : (1)
Ex : Nom du destinataire de la lettre  : Eugène de Rastignac
La ville où il vivait :
Le but de son séjour dans la ville où il vivait :
3)Relevez dans le texte deux termes relatifs au thème de l’argent(1)
4)Laquelle des propositions suivantes correspondent à l’organisation du contenu de la lettre ? (1)
a-Reproches informations sur la situation financière des parents conseils souhaits.
b-informations sur la situation financière des parents Reproches Conseils Souhaits.
c-informations sur la situation financière des parents Souhaits Conseils Reproches.
5)a- En vous appuyant sur le sens du texte, dites si cette proposition est vraie ou fausse : (0,5)
« D’après la mère, son fils ne pouvait pas lui expliquer ce qu’il allait réaliser avec la somme d’argent demandée car cela nécessitait des pages et des pages. »
b- Justifiez votre réponse en relevant une hyperbole dans le 2ème paragraphe. (0,5)
6)a- Dans le 2ème paragraphe, la tonalité des phrases interrogatives est-elle : comique, polémique ou lyrique ? (0,5)
b- Quel sentiment devait exprimer la mère à travers ces interrogations-là ? (0,5)
7)Reformulez (dites autrement) la métaphore soulignée dans le texte sans en changer le sens. (1)(les voies tortueuses ne mènent à rien de grand.)
8)Relevez dans le 3ème paragraphe une phrase montrant que la mère adoucissait le ton des recommandations qu’elle donnait à son fils. (0,5)
9)a- Quelle est la phrase à travers laquelle la mère justifie ses craintes ? (0,5)
b- Relevez le lien grammatical utilisé dans cette phrase puis précisez s’il s’agit d’un lien de conséquence, de bue ou de cause. (1)
10)Comment jugez-vous cette mère ? Dites pourquoi. (1)


II- Production écrite (10 points)

Sujet :
   
Êtes-vous de l’avis de cette mère qui affirme que les jeunes doivent absolument informer leurs parents de leurs projets ?
   
Rédigez un texte dans lequel vous développerez une réflexion s’appuyant sur des arguments et des exemples.
Lors de la correction, il sera tenu compte des critères suivants :
-Respect de la consigne ; (1)
-Présentation du texte (alinéas, paragraphes, ponctuation, majuscules…) ;(1)
-Pertinence des idées et des arguments ;(2)
-Cohérence de l’ensemble (enchaînement logique de l’introduction, du développement et de la conclusion ; bonne utilisation des mots de liaison), (2)
-Correction de la langue.(4)

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Examen régional fès-meknès (2016)
  Concours d'inspection -epreuve 2015
  Tous les messages de Soussi Samir


 Réponse N°1 24183

Corrigé et barême
  Par   Soussi Samir  (Profle 22-06-12 à 23:51



Corrigé et barème de la compréhension :

1)a- L’auteur de ce texte est Honoré de Balzac. (0,5)

b- C’est un roman réaliste. (0,5)

2) a- Il vivait à Paris. (O, 5)

b- Il faisait (suivait) des études supérieures. (0,5)

Ou bien :

Il avait l’intention d’intégrer la haute société (l’élite…) parisienne. (0,5)

3) Les termes relatifs au thème de l’argent : Somme, dépenses, Carrière, Offrande.

Accepter deux termes au choix. (0,5 x2)

4) C’est la proposition « b » qui reflète l’organisation du contenu de la lettre. (1)

5) a- Proposition fausse. (0,5)

b- « Cette explication ne demandait pas des volumes »

6) a- Dans le 2ème paragraphe, la tonalité des phrases interrogatives est polémique. (0,5)

b- Le sentiment éprouvé par la mère à travers ces interrogations-là est l’inquiétude (la perplexité…) (0,5)

7) Ex : La vraie réussite n’est pas accessible en dehors des chemins de la vertu et de la droiture.

Accepter toute formulation appropriée. (0,5)

8) « Je ne te gronde pas, je ne voudrais communiquer à notre offrande aucune amertume. »

Accepter toute réponse appropriée. (0,5)

9) a- « Je tremble parce que je suis une mère ». (0,5)

b- « Parce que ». C’est un lien de cause. (0,5x2)

10) Accepter tout point de vue appropriée et pertinemment justifié. (1)





 Réponse N°2 30375

un examen
  Par   samir elakra  (CSle 19-03-13 à 23:28



facile pour ceux qui ont bien préparé et compliqué pour les paresseux





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +