Examen blanc

 Par zakaria Talbi  (?)  [msg envoyés : 18le 06-05-10 à 19:07  Lu :3967 fois
     
  
 accueil

Texte:
On apporta dans le préau un large baquet. les gardes-chiourmes rompirent la dance des forçats à coups de bâton, et les conduisirent à ce baquet dans lequel on voyait nager je ne sais quelles herbes dans je ne sais seul liquide fumant et sale;
Ils mangèrent.
Puis, ayant mangé, ils jetèrent sur le pavé ce qui restait de leur soupe et de leur pain bis, et se remirent à danser et à chanter. Il paraît qu'on leur laisse cette liberté le jour du ferrage et le nuit qui le suit.
J'observais ce spectactle avec un curiosité si avide, si palpitante, si attentive que je m'étais oublié moi-même. Un profond sentiment de pitié me remuait jusqu'au entrailles, et leurs rires me faisaient pleurer.
Tout à coup, à travers la rêverie profonde où j'étais tombé, je vis la ronde hurlante s'arrêter et se taire. Puis tous les yeux se tournèrent vers la fenêtre que j'occupais: - Le condamné! Le condamné! Crièrent-ils tous en me montrant du doigt ; et les explosions de joie redoublèrent.
Je restai pétrifié.
J'ignore d'où ils me connaissaient et comment ils m'avaient reconnu.
-Bonjour! Bonsoir! Me crièrent-ils avec leur ricanement atroce. Un des plus jeunes, condamné aux galères perpétuelles, face luisante et plombée, me regarda dun air d'envie en disant:
- Il est heureux! Il sera rogné ! Adieu, camarade
Je ne puis dire ce qui se passait en moi. J'etais leur camarade en effet. La Grève est soeur de Toulon. J'étais même placé plus bas qu'eux: ils me faisaient honneur. Je frissonnai.
Compréhension :
1- Lisez attentivement le texte , recopiez le tableau sur votre copie et complétez-le: (0.25*4)
Titre de l'oeuvre:
Auteur:
Genre littéraire de l'oeuvre:
Deux oeuvres du même auteur:
2-Le narrateur qui était spectataeur est devenu l'objet du spectacle.Relevez une phrase qui indique ce changement. ( 1 Point)
3-Situez le passage ci dessus dans l'oeuvre. (1Point)
4- Quel évènement est évoqué dans ce passage ?
5 - Identifiez les personnages et le cadre spatio-temporel du récit. (0.25*4)
6 - Quel sentiment le comportement des forçats déclenche-t-il chez le narrateur ?
7- Relevez deux élèments du texte appartenant au champ lexical de ce -sentiment.
8-9 Quelle est la figure de style contenu dans le phrase suivante : "Le Grève est soeur de Toulon" ? Que révèle-t-elle sur l'état psychologique du condamné? (0.5*2)
10-Quelle est la visée de ce texte? [Je tiens à remercier Mr Idoubiya et Mme fatiha kerzazi pour m'avoir expliqué le visée d'un texte]
Indiquez le type de focalistaion et la tonalité adoptée au service de ce sentiment ?
Production écrite
Sujet: "Films, jeux vidéos sur internet, images de guerres à la télévision..., tous ces programmes incitent les jeunes à la violence", disent certains. Etes-vous pour ou contre cette affirmation? Exprimez votre point de vue en l'appuyant d'arguments tireés de la vie quotidienne.
N.B:
Critères de réalisation retenus:
1/Respect de la situation d'écriture proposée (écrit argumentatif ici ) (3 Points)
2/ Enchainement et organisation des idées / articulateurs logiques ( 2Points )
3/ Lexique précis et diversifié (1.5 Points )
4/ Organisation de la phrase complexe ( 2 Points )
5/ Morphologie / ponctuation : genre, nombre, marque verbale, orthographe (1.5 Points )
Je me demande sincérement quel rapport le thème de la violence au sein des jeunes a avec les oeuvres qu'ont a étudié?

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Prod. ecrite :ado vs parents
  Examen blanc delegation de hay hassani ( casablanca )
  Tous les messages de zakaria Talbi


 Réponse N°1 4036

Évaluation Le père Goriot
  Par   ziani mohammed  (Profle 12-05-10 à 14:50

Voilà le carrefour de la vie, jeune homme, choisissez. Vous avez déjà choisi : vous êtes allé chez notre cousine de Beauséant, et vous y avez flairé le luxe. Vous êtes allé chez madame de Restaud, la fille du père Goriot, et vous y avez flairé la Parisienne. Ce jour-là vous êtes revenu avec un mot écrit sur votre front, et que j'ai bien su lire Parvenir ! Parvenir à tout prix. Bravo ! ai-je dit, voilà un gaillard qui me va. Il vous a fallu de l'argent. Où en prendre ? Vous avez saigné vos sœurs. Tous les frères flouent plus ou moins leurs sœurs. Vos quinze cents francs arrachés, Dieu sait comme ! Dans un pays où l'on trouve plus de châtaignes que de pièces de cent sous, vont filer comme des soldats à la maraude. Après, que ferez-vous ? Vous travaillerez ? Le travail, compris comme vous le comprenez en ce moment, donne, dans les vieux jours, un appartement chez maman Vauquer, à des gars de la force de Poiret. Une rapide fortune est le problème que se proposent de résoudre en ce moment cinquante mille jeunes gens qui se trouvent tous dans votre position. Vous êtes une unité de ce nombre-là. Jugez des efforts que vous avez à faire et de l'acharnement du combat. Il faut vous manger les uns les autres comme des araignées dans un pot, attendu qu'il n'y a pas cinquante mille bonnes places. Savez-vous comment on fait son chemin ici ? Par l'éclat du génie ou par l'adresse de la corruption. Il faut entrer dans cette masse d'hommes comme un boulet de canon, ou s'y glisser comme une peste. L'honnêteté ne sert à rien.

Lexique :

1- flouent : escroquent : volent: arnaquent: détroussent 2- maraude : grappillage : vol

I-Compréhension :

1-Complétez le tableau suivant pour présenter l’œuvre dont le texte est extrait :

Titre de l’œuvre et date de parution

4-Comment trouvez-vous le personnage qui prodigue ce genre de conseil ?

5-Relevez de la fin du texte une comparaison en indiquant ses trois constituants.

6-Indiquez dans ce passage un énoncé qui montre bien l’esprit matérialiste des jeunes parvenus.

7-Quelle est la figure de style qu’on trouve dans l’énoncé suivant ? « Voilà le carrefour de la vie. » Expliquez –le.

8-Relevez deux mots appartenant au champ lexical de la famille et deux autres relatifs à la guerre.

9-Expliquez cet énoncé : « Le travail, compris comme vous le comprenez en ce moment, donne, dans les vieux jours, un appartement chez maman Vauquer, à des gars de la force de Poiret »

II-Production écrite :

Sujet : Rédigez un article de journal sur la corruption, qui est un sujet d'actualité en citant des exemples du monde corrompu auquel Balzac fait allusion dans son œuvre : « Le Père Goriot ».





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +