Examen bac libre candide et il était une fois un vieux couple heureux

 Par imakhbouchen ahmed  (Prof)  [msg envoyés : 2le 11-04-15 à 16:35  Lu :7802 fois
     
  
 accueil


TEXTE :
Une nuit cependant, les vannes du ciel s’ouvrirent si vite que le vieux couple
eut à peine le temps de déménager ses affaires dans une antichambre voisine.
Mais il était heureux bien que trempé jusqu’au os. L’orage grondait sur la
montagne, qui en propageait le bruit assourdissant, et la pluie tomba sans
discontinuité jusqu’au matin. Tous les puits et les cours d’eau étaient pleins. La
nature paraissait nettement revivifiée après des chaleurs si dures que même les
arbres les plus tenaces avaient commencé à s’étioler. L’on craignait que la
saison fût engagée, et certains vieux se rappelaient les grandes sécheresses
d’autrefois, la disette, les maladies, le désespoir des êtres et des choses. Cette
désolation qui plaquait sur le paysage un masque de mort aussi sinistre que la
face de Méduse. Seuls les gens qui dépendaient étroitement de la production du
sol étaient concernés par les changements climatiques. Ceux qui ne revenaient
du Nord que pour un bref séjour ignoraient ces préoccupations. « Il y a de tout
au souk, disaient-ils. Pourquoi s’entêter à toujours gratter une terre pierreuse qui
ne donne pas grand-chose, qu’il pleuve ou pas ? » Ceux-là achetaient leur pain
chez le boulanger, ils ne peinaient pas pour en fabriquer. Le paysan du Sud
devait labourer, semer, suer, moissonner et battre l’orge avant d’avoir du pain
ou du couscous. Il vivait de sa terre et n’avait pas d’autre revenu comme le
citadin qui semblait ignorer la misère dont il était lui-même issu.
Il était une fois un vieux couple heureux
éd. du Seuil, mai 2002.
I – Etude de texte (10 pts)
1. Rédiger une brève biographie de l’auteur de ce texte (Prénom, nom, dates et lieux de naissance et de
décès, deux œuvres à part Il était une fois un vieux couple heureux.
2. Pour situer cet extrait dans l’œuvre, répondez aux questions suivantes :
a. La disparition du chat annonçait une grande catastrophe. De quelle catastrophe s’agit-il ?
b. Bouchaïb partageait-il le point de vue des autres sur la cause de cette catastrophe ?
c. Des changements climatiques ont fait que les gens attendaient avec impatience un évènement
salutaire. Quel est cet évènement tant attendu ?
3. Relevez dans le texte quatre termes appartenant au lexique de l’eau et de la pluie.
4. Pourquoi d’après l’auteur, les gens qui venaient du Nord n’étaient-ils pas concernés par les
changements climatiques ?
5. Relevez un court dialogue dans ce texte.
6. « Le paysan du Sud devait labourer, semer, suer, moissonner et battre l’orge … »
La figure de style utilisée dans cet énoncé est :
a. une métaphore ;
b. une énumération ;
c. une hyperbole. Recopiez la bonne réponse.
7. Pourquoi les paysans, eux, étaient-ils très concernés par ces changements climatiques ?
8. a. Dans la dernière phrase du texte, l’auteur porte-t-il un jugement favorable ou défavorable sur
le citadin ? b. Justifiez votre réponse.
II – Production écrite (10 pts)
Sujet : On entend dire autour de nous que l’eau est une ressource inépuisable : il est donc inutile
de l’économiser.
Partagez-vous cette opinion ? justifiez votre point de vue en vous appuyant sur des
arguments et des exemples précis.
----------------------------------------------
N.B Lors de la correction, on tiendra compte des capacités suivantes :
- respectez les paramètres de la situation de communication ; 2 pts
- appliquer les règles fondamentales d’écriture et de composition des textes ; 3 pts
- s’exprimer correctement ; 3 pts
- traiter le sujet de manière personnelle, originale ; 1 pt
- présenter convenablement la copie. 1 pt
----------------------------------------------
Eléments de réponse (à titre indicatif) barème
I – Etude de texte (10 pts)
1. Mohammed ;
Khaïr-Eddine ; 1941 ; Tafraout ; 1995 ; Rabat ; Soleil arachnide ; Légende et vie
d’Agoun’chich … (0,25 x 8) 2 pts
2. a. … le tremblement d’Agadir (0,5) 0,5
b. Non (0,5) 0,5
c. La pluie (0,5) 0,5
3. Trempé ; l’orage ; la pluie ; puits ; cours d’eau ; … pleuve. (0,25 x4) = 1 pt
4. Ils ne revenaient que pour un bref séjour. 1 pt
Il y a de tout dans le souk, disaient-ils.
Ils achetaient leur pain chez le boulanger.
5. « Il y a de tout … qu’il pleuve ou pas ». 1 pt
6. b. une énumération. 1 pt
7. Ils « dépendaient étroitement de la production du sol » ; 1 pt
Le paysan du Sud « vivait de sa terre et n’avait pas d’autre revenu. »
8. a. Jugement défavorable (1 pt)
b. semblait ignorer : modalisation : sembler = faire semblant de, feindre (0,5) 1,5
II – Production écrite (10 pts)
On tiendra compte des capacités suivantes :
- respectez les paramètres de la situation de communication ; 2 pts
- appliquer les règles fondamentales d’écriture et de composition des textes ; 3 pts
- s’exprimer correctement ; 3 pts
- traiter le sujet de manière personnelle, originale ; 1 pt
- présenter convenablement la copie. 1 pt
N.B. Il est recommandé d’éviter tout recours injustifié à la mention « hors-sujet ».
----------------------------------------------
TEXTE :
Comment Candide retrouva Cunégonde et la vieille
Pendant que Candide, le baron, Pangloss, Martin, et Cacambo,
contaient leurs aventures, ils abordèrent sur le rivage de la Propontide, à la
maison du prince de Transylvanie. Les premiers objets qui se présentèrent
furent Cunégonde et la vieille, qui étendaient des serviteurs sur des ficelles
pour les faire sécher.
Le baron pâlit à cette vue. Le tendre Candide, en voyant sa belle
Cunégonde rembrunie, les yeux éraillés, la gorge sèche, les joues ridées, les
bras rouges et écaillés, recula trois pas, saisi d’horreur, et avança ensuite par
bon procédé * .
Il y avait une petite métairie ** dans le voisinage ; la vieille proposa à
Candide de s’en accommoder, en attendant que toute la troupe eût une
meilleure destinée. Cunégonde ne savait pas qu’elle était enlaidie, personne ne
l’en avait avertie : elle fit souvenir Candide de ses promesses avec un ton si
absolu que le bon Candide n’osa pas la refuser. Il signifia donc au baron qu’il
allait se marier avec sa sœur. « Je ne souffrirai jamais, dit le baron, une telle
bassesse de sa part, et une telle insolence de la vôtre ; cette infamie ne me sera
jamais reprochée : les enfants de ma sœur ne pourraient entrer dans les
chapitres d’Allemagne. Non, jamais ma sœur n’épousera qu’un baron de
l’Empire. » Cunégonde se jeta à ses pieds, et les baigna de larmes ; il fut
inflexible.
* Par courtoisie, civilité.
** Domaine agricole de médiocre étendue.
I – Etude de texte (10 pts)
1. Ce texte est extrait de Candide ou l’optimisme :
a. Qui en est l’auteur ?
b. Quand et où est-il né ?
c. Citez deux de ses œuvres.
2. Pour situer cet extrait dans l’œuvre, répondez aux questions suivantes :
a. Qui est Pangloss ?
b. Quelle philosophie a-t-il enseignée à Candide ?
c. Candide croit-il toujours à la philosophie de son maître après ses malheureuses aventures ?
3. Quel sentiment Candide éprouve-t-il à la vue de Cunégonde ?
4. Relevez dans le deuxième paragraphe 4 mots appartenant au lexique du corps humain.
5. La description de Cunégonde, dans le deuxième paragraphe, est-elle valorisante ou dévalorisante ?
6. Le baron n’accepte pas de marier Cunégonde à Candide.
Relevez dans le texte un énoncé qui le montre.
7. A qui le baron pense-t-il la marier ?
8. Relevez dans ce récit une partie d’un dialogue.
9. « Cunégonde se jeta à ses pieds, et les baigna de larmes ».
La figure de style soulignée dans cet énoncé est :
a. une litote b. une hyperbole c. une comparaison
Recopiez la bonne réponse.
II – Production écrite (10 pts)
Sujet : Le baron n’accepte pas de marier Cunégonde à Candide. Il veut lui trouver un
autre mari.
Approuvez-vous ce qu’il fait ?
Justifiez votre point de vue en vous appuyant sur des arguments et des exemples
précis.
----------------------------------------------
N.B Lors de la correction, on tiendra compte des capacités suivantes :
- respectez les paramètres de la situation de communication ; 2 pts
- appliquer les règles fondamentales d’écriture et de composition des textes ; 3 pts
- s’exprimer correctement ; 3 pts
- traiter le sujet de manière personnelle, originale ; 1 pt
- présenter convenablement la copie. 1 pt
----------------------------------------------
Eléments de réponse (à titre indicatif) barème
I – Etude de texte (10 pts)
1. a. François-Marie Arouet (ou Voltaire) (0,5) 0,5
b . Né en 1694 à Paris (0,25 x2) 0,5
c. Zadig ; Le Siècle de Louis XIV ; L’Essai sur les Mœurs ; … (0,25 x2) 1 pt
2. a. Pangloss est le maître de Candide, le philosophe. 0,5
b. Il lui a enseigné une philosophie qui affirme que « tout est au mieux » dans le
meilleur des mondes possibles, donc une philosophie optimiste. 0,5
c. Il croit toujours à la philosophie de son maître ; mais les malheurs qu’il a vécus
ébranlent un peu sa croyance. 0,5
3. Il était saisi d’horreur (ou toute expression équivalente). 1 pt
4. Les yeux ; la gorge ; les joues ; les bras. (0,25 x4) 1 pt
5. Dévalorisante. 1 pt
6. « Je ne souffrirai jamais une telle bassesse de sa part (de Cunégonde), et une telle
insolence de la vôtre (de Candide) ; cette infamie ne me sera jamais reprochée ; …
Allemagne. (un seul élément). 1 pt
7. … à un baron de l’Empire. 0,5
8. de « Je ne souffrirai jamais » ; à « qu’un baron de l’Empire. » 1 pt
9. a. une hyperbole. 1 pt
II – Production écrite (10 pts)
On tiendra compte des capacités suivantes :
- respectez les paramètres de la situation de communication ; 2 pts
- appliquer les règles fondamentales d’écriture et de composition des textes ; 3 pts
- s’exprimer correctement ; 3 pts
- traiter le sujet de manière personnelle, originale ; 1 pt
- présenter convenablement la copie. 1 pt
N.B. Il est recommandé d’éviter tout recours injustifié à la mention « hors-sujet ».
----------------------------------------------

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +