Evaluons alors, nos examens régionaux (2)

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 19-03-13 à 17:32  Lu :1681 fois
     
  
 accueil


Remerciements à tous les collègues qui enrechissent par leurs interventions le sujet.
Passons maintenant, à une nouvelle épreuve, celle de mon lycée, de ma délégation, Gharb Chrarda Bni Hsen.
 
Texte :
Ils disent que ce n'est rien, qu'on ne souffre pas, que c'est une fin douce, que la mort de cette façon est bien simplifiée.
Eh ! Qu'est ce donc que cette agonie de six semaines et ce râle de tout un jour ? Qu'est ce que les angoisses de cette journée irréparable, qui s'écoule si lentement et si vite ? Qu'est ce que cette échelle de tortures qui aboutit à l'échafaud ?
Apparemment ce n'est pas là souffrir.
Ne sont-ce pas les mêmes convulsions, que le sang s'épuise goutte à goutte, ou que l'intelligence s'éteigne pensée à pensée ?
Et puis, on ne souffre pas, en sont-ils surs ? Qui le leur a dit ? conte-t-on que jamais une tête coupée se soit dressée sanglante au bord du panier et qu'elle ait crié au peuple : Cela ne fait pas de mal !
Y a t-il des morts de leur façon qui soient venus les remercier et leur dire : C'est bien inventé. Tenez-vous-en là. La mécanique est bonne.
Est-ce Robespierre ? Est-ce Louis XVI ? ...
Non, rien ! Moins qu'une minute, moins qu'une seconde, et la chose est faite. Se sont-ils jamais mis, seulement en pensée, à la place de celui qui est là, au moment où le lourd tranchant qui tombe mord la chair, rompt les nerfs, brise les vertèbres ...Mais quoi ! Une demi-seconde ! La douleur est escamotée ... Horreur !

I.ÉTUDE DE TEXTE : (10 points)
1)Recopiez et complétez : (0,25 pt x 4)
Titre de l'œuvre
Auteur
Siècle
Genre de l’œuvre
2)Situez le passage par rapport à ce qui précède. (1 pt)
3)Le pronom « Ils » désigne-t-il dans le texte ? (1 pt)
a.Les opposants à la peine de mort.
b.Les défenseurs de la peine de mort.
c.Les condamnés à mort.
Recopiez la bonne réponse.
4)Pourquoi l'auteur emploie-t-il ce pronom plutôt qu'un nom plus précis ? (1 pt)
5)Sur quelle idée ceux qui sont ainsi désignés s'appuient-ils ? (1 pt)
6)Quel est le type de phrases dominant dans le texte ? À qui s'dressent-elles ? (0,5 pt x 2)
7)Quelle est la thèse que ce passage cherche à défendre ? (1 pt)
a.La peine de mort ne fait pas beaucoup de mal.
b.La peine de mort est une souffrance physique et morale.
c.La peine de mort est la punition exemplaire.
8)« (...) Cette échelle de tortures » Comment appelle-t-on cette figure de style ? (1 pt)
9)Relevez dans le texte 4 mots appartenant au champ lexical de la douleur. (0,25 pt x 4)
10)Dans l'ouvrage d'où est extrait ce passage, pourquoi l'auteur a-t-il préféré donner la parole à un condamné à mort ? (1 pt)


  




 Réponse N°1 30361

Première réaction
  Par   Samira Yassine  (CSle 19-03-13 à 17:58



Je remarque, si je ne me trompe pas , qu'on n'a pas de question demandant la réaction de l'élève, ni en 9ème ni en 10ème question.

Je vois autrement cette épreuve !!! Le cadre de référence a-t-il été respecté dans l'élaboration de cet épreuve ?





 Réponse N°2 30372

Le questionnaire à choix multiples (QCM)
  Par   MAHFODI AHMED  (CSle 19-03-13 à 22:24



Salam,

Dans la troisième question, les propositions sont au nombre de trois ce qui augmente les réponses au hasard. Même si on remarque que dans la quatrième question on demande aux candidats (qui ne sont plus des apprenants) de présenter une justification, les deux questions (3 et 4) chacune présente un item et est notée sur un point.

Même remarque pour la septième question.

A mon avis, parmi les critères auxquels doit répondre un QCM je mentionne la fiabilité: il doit comporter un taux faible de réponses au hasard au moins quatre propositions. Dans le cas de trois, il faut qu'il y ait une autre question de justification appartenant au même item.





 Réponse N°3 30373

Réaction
  Par   Samira Yassine  (CSle 19-03-13 à 23:11



Le jour de l'examen, étant chargée de voir l'épreuve avant que les épreuves soient donné aux élèves, j'ai été très heureuse, parce que les élèves s'attendaient à cette oeuvre et parce que les questions étaient à la portée.

Maintenant, après ce débat sur le site, ma vision a changé et je ne trouve plus l'épreuve si facile que ça.

Je citerai en particulier ces trois questions:

4)Pourquoi l'auteur emploie-t-il ce pronom plutôt qu'un nom plus précis ? (1 pt)

5)Sur quelle idée ceux qui sont ainsi désignés s'appuient-ils ? (1 pt)

6)Quel est le type de phrases dominant dans le texte ? À qui s'dressent-elles ? (0,5 pt x 2)

Ces questions ne sont pas aussi claires que les autres.

On aurait pu être plus clair , non?





 Réponse N°4 30376

Sanction démultipliée...
  Par   kasbaoui abdelaziz  (Autrele 19-03-13 à 23:32



Les questions 3, 4 et 5 sont enchainées. Deux cas de figues s'imposent:

1. au niveau de la compréhension, rater une seule pourrait être fatal pour les autres.

2. au niveau de la correction, comment noter un enchainement fautif des réponses?

Généralement, ce genre d’enchainement est présent en classe lors d'une exploitation didactique d'un extrait, qui vise à approfondir l’analyse et diversifier les horizons interprétatives.

La question 10 est tout simplement une invitation à la rédaction d'un essai philosophico-littéraire.

Mes respects





 Réponse N°5 30381

Alarme
  Par   Samira Yassine  (CSle 20-03-13 à 08:26



Je suis vraiment inquiète quant aux questions qu'auront nos élèves, cette année.

Certes, certains élèves ont eu 10/10, l'année dernière , dans cette épreuve , mais d'autres ont surement été victimes de ces questions mal formulées ou qui ne devaient même pas êtres posées, telle la question 10.

Ce qui est vraiment à reprocher dans cette épreuve , comme ont signalé les collègues, c'est cet enchainement qui entraine plusieurs erreurs dans les réponses au lieu d'une. Il suffit de répondre faux à la question 3 pour que d'autres erreurs suivent.

Dommage !





 Réponse N°6 30382

Voyons le corrigé de cette épreuve.
  Par   Samira Yassine  (CSle 20-03-13 à 08:32



ÉTUDE DE TEXTE : (10 points)

1) Recopiez et complétez : (0,25 pt x 4)

Titre de l'œuvre   Le dernier jour d’un condamné

Auteur        Victor Hugo

Siècle          XIXème siècle

Genre de l’œuvre  Roman à thèse

2) Situez le passage par rapport à ce qui précède. (1 pt)

-Le condamné à mort vient de passer six semaines en prison. Le moment de son exécution est proche car c’est son dernier jour.

3) Le pronom « Ils » désigne-t-il dans le texte ? (1 pt)

a. Les opposants à la peine de mort.



b. Les défenseurs de la peine de mort.



c. Les condamnés à mort. Recopiez la bonne réponse.

-Les défenseurs de la peine de mort.

4) Pourquoi l'auteur emploie-t-il ce pronom plutôt qu'un nom plus précis ? (1 pt)

-L’auteur emploie ce pronom pour généraliser et impliquer ceux qui défendent la peine de mort comme les juges, les procureurs, les élus, les simples citoyens ….



5) Sur quelle idée ceux qui sont ainsi désignés s'appuient-ils ? (1 pt)

-Ils s’appuient sur l’idée que la peine de mort ne constitue pas une véritable souffrance pour le condamné à mort.



6) Quel est le type de phrases dominant dans le texte ? À qui s'adressent-elles ? (0,5 pt x 2)

-Des phrases interrogatives. Des fausses questions. Des questions rhétoriques.

-Ces phrases s’adressent à tous ceux qui défendent la peine de mort.

7) Quelle est la thèse que ce passage cherche à défendre ? (1 pt)

a. La peine de mort ne fait pas beaucoup de mal.

b.La peine de mort est une souffrance physique et morale.

c. La peine de mort est la punition exemplaire.

-La peine de mort est une souffrance physique et morale.

8) « (...) Cette échelle de tortures » Comment appelle-t-on cette figure de style ? (1 pt)

-Une métaphore.

9)Relevez dans le texte 4 mots appartenant au champ lexical de la douleur. (0,25 pt x 4)

-Souffrir, agonie, angoisse, torture, convulsions …

10) Dans l'ouvrage d'où est extrait ce passage, pourquoi l'auteur a-t-il préféré donner la parole à un condamné à mort ? (1 pt)

-Exemple : Pour mieux traduire les souffrances physiques et morales qu’un condamné à mort endure en attendant son exécution.





 Réponse N°7 30404

Commentaire!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 20-03-13 à 20:10



2) Situez le passage par rapport à ce qui précède. (1 pt)

- Le condamné à mort vient de passer six semaines en prison. Le moment de son exécution est proche car c’est son dernier jour.

"- Le condamné à mort vient de passer six semaines en prison." Cette information, on la connait depuis le début! Depuis le premier chapitre! - Nous sommes dans le chapitre 39!

" - Le moment de son exécution est proche car c'est son dernier jour"! Depuis le ch. 18 nous sommes dans le dernier jour!

Si cela s'appelle une mise en situation,....!

3) Le pronom « Ils » désigne-t-il dans le texte ? (1 pt)

- Question mal formulée! - Dans le texte, le pronom "Ils" désigne: A-..........., B-..............., C- ....................

4) Pourquoi l'auteur emploie-t-il ce pronom plutôt qu'un nom plus précis ? (1 pt)

5) Sur quelle idée ceux qui sont ainsi désignés s'appuient-ils ? (1 pt)

Quelles compétences cherche-t-on à partir de ces questions?

6) Quel est le type de phrases dominant dans le texte ? À qui s'dressent-elles ? (0,5 pt x 2)

7)Quelle est la thèse que ce passage cherche à défendre ? (1 pt) - Quelle est l'idée défendue par le condamné dans ce passage?

a.La peine de mort ne fait pas beaucoup de mal.

b.La peine de mort est une souffrance physique et morale.

c.La peine de mort est la punition exemplaire.

8) « (...) Cette échelle de tortures » Comment appelle-t-on cette figure de style ? (1 pt) - Périphrase, non?!

9) Relevez dans le texte 4 mots appartenant au champ lexical de la douleur. (0,25 pt x 4) - Pourquoi faire?!

10) Dans l'ouvrage d'où est extrait ce passage, pourquoi l'auteur a-t-il préféré donner la parole à un condamné à mort ? (1 pt) - C'est un témoignage concret. - Faire une sorte de reportage de l'intérieur du système! - être plus précis dans les descriptions et les réflexions!

Voilà! Un examen sur lequel beaucoup d'enseignants s'appuient pour élaborer leurs évaluations!

La plupart des questions portent sur le paratexte est non sur une étude méthodique du texte support!

Merci madame Yassine pour le partage.





 Réponse N°8 30410

re
  Par   Samira Yassine  (CSle 20-03-13 à 23:17



C'est à moi de vous remercier, M Idoubiya. Vous venez de commenter le corrigé.

Vous aurez sûrement beaucoup à dire sur l'épreuve de votre délégation. J'ai pensé à vous.

Alors , j'attends impatiemment vos remarques.

Merci , cher ami.





 Réponse N°9 30411

salutation
  Par   mehdi charif  (CSle 20-03-13 à 23:44



merci beaucoup pour l'exam ; et bonne chance à tous les candidats





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +