évaluation : tronc commun

 Par kharroubine faiza  (?)  [msg envoyés : 2le 25-04-12 à 15:01  Lu :2090 fois
   
  
 accueil


Tronc commun

Kharroubine faiza

Évaluation 2



Un temps pour chaque chose


L'homme d'aujourd'hui vit et agit comme si toutes les heures se valaient, comme si les saisons n'existaient pas et comme si toutes ses fonctions physiologiques étaient invariables. En réalité, elles varient de manière périodique suivant des rythmes dits circadiens, dont la période est d'environ vingt- quatre heures, en phase avec la rotation de la terre sur elle- même. Ces variations temporelles peuvent être représentées par une courbe où alternent des creux et des pics. C'est dire que nous passons continuellement, au cours d'une journée, par des hauts et des bas. Cependant, l'homme moderne vit comme s'il pouvait faire n'importe quoi n'importe quand : dormir, s'activer, manger, jeûner, s'accoupler...Ces comportements élémentaires des animaux et des hommes sont soumis à des horloges biologiques....Le pic d'efficacité se situe au début de l'après-midi et le creux, au milieu de la nuit...

Au nom du rendement et de la productivité, on nous impose des contraintes horaires inhumaines parce qu'elles tombent à contre-temps de notre organisation temporelle interne. Nous prenons nos vacances en été, quand nous en avons le moins besoin. Le travail de nuit occupe plus de 10% de la main- d'oeuvre active des pays dits développés. Le travail et l'activité à contre-temps perturbent notre propre organisation temporelle...

De plus, l'activité nocturne est toujours liée à un risque accru d'accident. C'est la nuit que nos performance sont les plus mauvaises. Toutes les grandes catastrophes de l'industrie à risque se sont produites la nuit ; tchernobyl, Three Mile Island, bhopal. La nuit apporte la mort sur les autoroutes. Il est navrant de constater que presque tous les donneurs de conseils en matière d'économie et de planification du temps ignorent cela.

Les résultats et les principes de l'étude de l'organisation dans le temps des êtres vivants, des mécanismes qui la contrôlent et des altérations sont encore aujourd'hui insuffisamment pris en compte, en particulier dans les écoles et dans les hôpitaux. Et pourtant, les variations des effets désirés des médicaments en fonction de l'heure peuvent être de très grande amplitude. Un changement de proportion allant de 1 à 2 et de 1 à 5 est loin d'être négligeable. C'est notamment le cas de l'aspirine, qui, on le sait, entraîne des risques d'hémorragie digestive deux fois plus élevé lorsqu'elle est ingérée le matin plutôt que le soir. Il y a fort à parier qu'une grande partie de nos troubles et de nos dérèglements serait considérablement diminuée si l'homme ordinaire comme le médecin, le chef d'entreprise, l'instituteur ou le législateur retrouvaient le sens, désormais éclairé par la biologie, de cette vérité que les Anciens désignaient sous le vocable grec Kairos, le moment opportun ou l'instant propice, qui dit l'inhomogénéité du temps. A quelle heure devons-nous prendre tel ou tel médicament? Les rythmes scolaires imposés à nos enfants méritent-ils d'être revus? Est-il prudent de conduire la nuit ? Quand vaut-il mieux prendre ses vacances, en été ou en hiver ?

Alain Reinberg, un temps pour chaque chose dans générations vitesse, Le Nouvel Observateur, mars-avril 2001.


1.Tchernobyl : ville d'Ukraine où un réacteur nucléaire a explosé le 26 avril 1986.

Three Mile Island : centrale nucléaire américaine où a eu lieu un grave accident. Bhopal : ville d'Inde, un gaz toxique émanant d'une usine y a provoqué 6500 morts en 1984.

2.Une altération : un changement, une modification.

3. Un législateur : une personne qui fait les lois.

4.L'inhomogénéité : le manque d'unité. Tout moment est différent d'un autre.


Questions :


Relevez dans le premier paragraphe deux phrases qui s'opposent. -

Quel mot marque cette opposition?

Dites quelle phrase formule la thèse générale de l'auteur :-

a- notre façon de vivre ne tient pas compte de nos rythmes biologiques.

b- Personne ne tient compte du fait que le travail de nuit est dangereux.

c- Les hommes sont comme les animaux : ils sont soumis à des horloges biologiques.

- Reproduisez ce tableau et complétez-le en relevant des passages du texte :

Exemple précis

Argument


Pour produire plus, on ne tient pas compte de nos rythmes biologiques


L'activité nocturne provoque des accidents


L'efficacité d'un médicament dépend de l'heure où on le prend


- Répondez aux questions suivantes posées par l'auteur, en donnant des arguments

Les rythmes scolaires imposés à nos enfants méritent-ils d'être revus?-

-Est-il prudent de coduire la nuit?

-Trouvez dans le texte, la reprise nominale de l'expression suivante le travail de nuit.

- Nommez les figures de style dans les phrases suivantes :

-Impossible de lire tout Victor Hugo.

- Le ballon ovale a-t-il autant d'adepte que le ballon rond.

-Paris s'est fait belle pour accueillir la reine d'Angleterre.

Production écrite :

Quel serait pour vous le meilleur rythme d'une journée, d'une semaine, ou d'une année scolaire? Donnez vos arguments et illustrez-les par des exemples précis.



  





 Réponse N°1 20341

Un travail méritoire
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 25-04-12 à 23:04

Un travail méritoire, Madame Kharroubine faiza...

Cependant quelques remarques:

^^^^ Au niveau du texte: c'est un texte au contenu très dense et très riche en terme d'informations. L'argumentation reste plutôt implicite...

=== Le texte est assez long et sera très difficile à être maîtrisé par les élèves : niveau TC.

Personnellement, j'aurais proposé l'extrait suivant: "L'homme d'aujourd'hui vit et agit (...) en matière d'économie et de planification du temps ignorent cela."

$$$$ Le faite d'expliquer quelques mots de vocabulaire est une chose positive. Mais les élèves pourront s'aider d'un dictionnaire pour être plus actifs dans leur lecture...

çççç Au niveau des questions:

Dans le premier paragraphe, il y'a deux oppositions!

1-

L'idée communément admise :"L'homme d'aujourd'hui vit et agit comme si toutes les heures se valaient, comme si les saisons n'existaient pas et comme si toutes ses fonctions physiologiques étaient invariables."

La thèse de l'auteur: " elles varient de manière périodique suivant des rythmes dits circadiens, dont la période est d'environ vingt- quatre heures, en phase avec la rotation de la terre sur elle- même."

L'outil qui introduit l'opposition:" En réalité"

2-

L'idée 1: " C'est dire que nous passons continuellement, au cours d'une journée, par des hauts et des bas".

L'idée 2: " l'homme moderne vit comme s'il pouvait faire n'importe quoi n'importe quand : dormir, s'activer, manger, jeûner, s'accoupler..."

L'outil qui introduit l'opposition: "Cependant"

La thèse générale de l'auteur est la suivante: "En réalité, elles ( les heures ) varient de manière périodique suivant des rythmes dits circadiens, dont la période est d'environ vingt- quatre heures, en phase avec la rotation de la terre sur elle- même. "

*** La question suivante est ambiguë! (-Trouvez dans le texte, la reprise nominale de l'expression suivante le travail de nuit.)

- "... l'activité (nocturne) est toujours liée à un risque accru d'accident.

))))) Les questions autour des figures de style doivent être dans le service de la construction d'un SENS. Il ne doivent pas être dé-contextualisées.

'''' Le sujet autour de l'expression écrite est très abstrait pour un élève de TC.

Voilà les remarques que j'ai notées en lisant votre travail.

Merci pour le partage.





InfoIdentification nécessaire
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +