évaluation (tc) - le chevalier double-d5sd-edwige est mère

 Par bouyad abderrahim  (?)  [msg envoyés : 1le 15-05-14 à 13:16  Lu :437 fois
     
  
 accueil


Envoyé par: Bouyad Abderrahim

Évaluation écrite

Tronc commun sciences

2013-2014

Texte:

Edwige est mère; elle a un bel enfant tout blanc et tout vermeil. — Le vieux comte Lodbroga commandé au fondeur l'autel d'argent massif, et il a donné mille pièces d'or à l'orfèvre dans une bourse de peau de renne pour fabriquer le ciboire; il sera large et lourd, et tiendra une grande mesure de vin. Le prêtre qui le videra pourra dire qu'il est un bon buveur.

L'enfant est tout blanc et tout vermeil, mais il a le regard noir de l'étranger: sa mère l'a bien vu. Ah! pauvre Edwige! pourquoi avez-vous tant regardé l'étranger avec sa harpe et son corbeau?…

Le chapelain ondoie l'enfant; — on lui donne le nom d'Oluf, un bien beau nom! — Le mire monte sur la plus haute tour pour lui tirer l'horoscope.

Le temps était clair et froid: comme une mâchoire de loup cervier aux dents aiguës et blanches, une découpure de montagnes couvertes de neiges mordait le bord de la robe du ciel; les étoiles larges et pâles brillaient dans la crudité bleue de la nuit comme des soleils d'argent.

Le mire prend la hauteur, remarque l'année, le jour et la minute; il fait de longs calculs en encre rouge sur un long parchemin tout constellé de signes cabalistiques; il rentre dans son cabinet, et remonte sur la plate-forme, il ne s'est pourtant pas trompé dans ses supputations, son thème de nativité est juste comme un trébuchet à peser les pierres fines; cependant il recommence: il n'a pas fait d'erreur.

Le petit comte Oluf a une étoile double, une verte et une rouge, verte comme l'espérance, rouge comme l'enfer; l'une favorable, l'autre désastreuse. Cela s'est-il jamais vu qu'un enfant ait une étoile double?

Avec un air grave et compassé le mire rentre dans la chambre de l'accouchée et dit, en passant sa main osseuse dans les flots de sa grande barbe de mage:

«Comtesse Edwige, et vous, comte Lodbrog, deux influences ont présidé à la naissance d'Oluf, votre précieux fils: l'une bonne, l'autre mauvaise; c'est pourquoi il a une étoile verte et une étoile rouge. Il est soumis à un double ascendant; il sera très heureux ou très malheureux, je ne sais lequel; peut-être tous les deux à la fois.»

Le comte Lodbrog répondit au mire: «L'étoile verte l'emportera.» Mais Edwige craignait dans son coeur de mère que ce ne fût la rouge. Elle remit son menton dans sa main, son coude sur son genou, et recommença à pleurer dans le coin de la fenêtre. Après avoir allaité son enfant, son unique occupation était de regarder à travers la vitre la neige descendre en flocons drus et pressés, comme si l'on eût plumé là-haut les ailes blanches de tous les anges et de tous les chérubins.

De temps en temps un corbeau passait devant la vitre, croassant et secouant cette poussière argentée.Cela faisait penser Edwige au corbeau singulier qui se tenait toujours sur l'épaule de l'étranger au doux regard de tigre, au charmant sourire de vipère.

QUESTIONS:

  1. Précisez les références de ce texte: (oeuvre, genre, auteur).

  2. A quelle étape du schéma narratif correspond ce passage?

  3. Donnez un titre à ce texte.

  4. Complétez le tableau suivant en relevant, dans le texte, les indices qui montrent que l'enfant est né sous le signe de la dualité.

    Etoile verte

    Etoile rouge

  5. D'après votre lecture de l'oeuvre, dites comment se règlera ce problème de dualité et grâce à qui?

  6. Présentez les personnages dont les noms sont soulignés dans le texte.

  7. Relevez 2 figures de style d'opposition dans ce texte.



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +