évaluation - tc - 656d

 Par bouada abdeljalil  ()  [msg envoyés : 1le 26-10-16 à 19:47  Lu :282 fois
     
  
 accueil


EVALUATION N°1 TC 1 et 2

Prof : Abdeljalil BOUADA


TEXTE :

Dans une rue à forte pente, la camionnette d'un épicier était arrêtée. En bas, la rue tournait à angle droit, devant un ravin de plus de dix mètres de profondeur. L'épicier était en train de charger sa voiture à l'arrière, et son fils était assis à l'avant.

« Ne touche à rien, Pierre. Sois sage en m'attendant », avait dit le père.

Mais Pierre s'ennuyait. Il s'amusa d'abord à tourner le volant, à appuyer sur les pédales. Finalement, il prit la poignée du frein et la desserra. Aussitôt la voiture commença à descendre. Le père essaya de toutes ses forces de la retenir. Mais la pente était trop forte et la voiture trop lourde. Le père dut faire un pas, puis deux, puis trois...

Il était impossible d'arrêter la voiture, qui allait prendre de plus en plus de vitesse. Le père pensa au ravin qui était en bas. En un éclair, il imagina la voiture s'écrasant au fond, avec son enfant.

Alors, sans penser à lui, il se jeta sous une roue, espérant la caler avec son corps.

Hélas ! la voiture allait déjà trop vite. Emportée par son poids, elle passa sur le corps du malheureux père et l'écrasa. Mais sa course en fut détournée. Les roues avant tournèrent sous le choc ; la voiture monta sur le trottoir et vint s'arrêter contre un mur. L'enfant était sauvé.

Le père, grièvement blessé, dut rester plus d'un an à l'hôpital.

Histoire vraie publiée dans les journaux français du mois d'avril 1962.


° Lisez attentivement le texte et répondez aux questions suivantes :


Questions de compréhension:


1) Pourquoi la voiture commence-t-elle à descendre ? (2 pts)

2) Le père a réussi à arrêter la voiture. (4 pts)

Vrai ou Faux ?

Cochez la bonne réponse et justifiez-la.

3) Par la faute de qui cet accident s'est-il produit ? (2 pts)

..

4) Transposez l'énoncé suivant au présent de narration :

(4 pts)

« En un éclair, il imagina la voiture s'écrasant au fond, avec son enfant. Alors, sans penser à lui, il se jeta sous une roue, espérant la caler avec son corps. »

5) Réécrivez cette phrase en remplaçant « fils » par « fille » : (4pts)

« L'épicier était en train de charger sa voiture à l'arrière, et son fils était assis à l'avant. »

6) Donnez au texte un titre expressif sous forme d'une phrase nominale. (4pts)



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +