évaluation : la boîte à merveilles

 Par hammach lhoussain  (?)  [msg envoyés : 23le 05-12-10 à 18:06  Lu :2325 fois
     
  
 accueil

HOUSSAIN. HAMMACH



1




5





10






Le vent riait, jouait avec les portes, les cognait de fureur. Pour conjurer ces forces obscures, je récitai trois fois la sourate de l'Unité. Tremblant de tous mes membres, j'enfouis mon visage dans un coussin. Je finis par m'endormir.

Ma vie s'écoulait dans deux mondes opposés. Le jour je subissais toutes sortes de contraintes, je prenais part à des drames que je ne comprenais pas, la nuit me servait d'appât à ses monstres, me lançais dans le vide de ses abîmes, me faisait don de fruits que mes mains ne pouvaient saisir. Vie double, semée d'embûches, de mirages, de farces, mais à laquelle, je finis par m'habituer. Je n'agissais pas, je subissais. Chaque fragment du devenir couvait une parcelle de mystère. Les instants se succédaient avec chacun sa charge de joie, hélas! trop éphémère avec son poids de peine qui imprimait dans ma chair sa meurtrissure. Au gré de l'humeur des uns et de la fantaisie des autres, mes jours me paraissaient sombres ou radieux, mes nuits, un havre de repos, un lieu de torture, un moment de félicité, le douloureux calvaire des âmes damnées de toute éternité.

Ceci me donna par la suite le goût de l'aventure, à savoir: le goût de la mort. Je mourais chaque soir pour renaître instantanément dans un univers sans dimensions. Je ressuscitais chaque matin pour retrouver le soleil, le chant des moineaux, le pain de blé et la fraîcheur de l'eau de source. Le pain et l'eau avaient bon goût et je me réjouissais d'être sur une terre où ils ne manquaient pas. Cependant, dans mes heures de chagrin et de solitude, ils paraissaient amers, fades, durs pour mon gosier trop étroit.

Bien sur, je préférais le jour à la nuit, les jours en principe se tenaient, obéissaient à la logique du temps, se succédaient en apparence bien en ordre. Les nuits enfantaient des personnages, des sites, des événements, lesquels créaient leur espace et leur temps. Mes parents, les voisins, les enfants du Msid, le maître et sa baguette de cognassier habitaient la terre ensoleillée mais il m'arrivait la nuit de les rencontrer dans des pays lointains privés de lumière, dans des sentiers hérissés de dangers. Nos rapports, souvent n'étaient plus les mêmes que pendant le jour. Maintes fois, j'essayai de les éviter, mes efforts s'avéraient toujours vains. Je ne pouvais leur échapper, ni dans ce monde, ni dans aucun autre. Il leur a été donné de me choyer ou de me tourmenter selon leur bon plaisir. Plus tard je me défendrai. Maintenant, je n'étais qu'un enfant, un enfant couché en chien de fusil qui ronflait discrètement alors que tous les hommes étaient déjà partis au travail, alors que toutes les voisines avaient déjà procédé à leur toilette.

Ma mère me réveilla.



COMPREHENSION


1°) – En vous référant d'abord au passage puis à votre lecture de l'œuvre, précisez:

  1. Dans quel état d'esprit se trouve Sidi Mohamed?

  2. Pourquoi?

  3. Qu'est ce qui a amplifié sa peur ?


2°) – Appuyez-vous sur les champs lexicaux renvoyant aux deux mondes pour expliquer cet état.


3°) – Précisez les deux mondes dont parle le narrateur.


4°) – Relevez ce qui caractérise chacun d'eux.


5°) – Lequel préfère-t-il? Pourquoi?


6°) – Dans quelle partie de ce passage le narrateur-adulte intervient-il? Relevez les indices qui le montrent.


7°) – Déterminez les figures de style dans les phrases soulignées.


8°) – Situez le passage en question.


  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Examen blanc : antigone
   controle antigone 2
  Tous les messages de hammach lhoussain


 Réponse N°1 8510

question sur les figures de style
  Par   zerwali mohamed  (CSle 27-01-11 à 01:08



je crois qu on a toujours tord de demander aux élèves de juste repérer et d identifer les figures de style dans un texte .à mon sens il faut plutot les amener à découvrir leur fonction dans le texte.quel effet produisent elles?Les lier par exemple à la visée recherchée par l auteur....bref à montrer comment la forme sert le fond.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +