évaluation-il était une fois un vieux couple heureux-dff6

 Par ABOUELFADEL KHALID  (?)  [msg envoyés : 13le 12-03-14 à 17:54  Lu :1455 fois
     
  
 accueil


M.ABOUELFADEL KHALID 2ème SVT

Il but son thé à petites gorgées, fuma plusieurs cigarettes. Cette brusque escapade dans le passé avait rouvert certaines plaies qu'il croyait cicatrisées depuis longtemps. Il se revit errant de ville en ville à la recherche d'un travail, mais il n'y avait rien. La misère régnait partout et une grande épidémie de typhus emportait les plus faibles. Seuls les Européens étaient soignés à temps. Cette maladie sévissait surtout dans le peuple, chez les indigènes comme on les appelait alors. Il y avait des poux partout. Chez les Européens, les poux n'existaient pas. Certains esprits moqueurs disaient : « Qui n'a pas de poux n'est pas musulman... » Les Français vivaient dans la propreté tandis que les indigènes s'entassaient les uns sur les autres dans des gourbis confinés. Plusieurs années de sécheresse avaient appauvri la campagne jadis riche en céréales qu'on exportait vers l'Europe. Maintenant, les paysans se nourrissaient de racines et de tubercules, eux aussi très rares. Les morts se chiffraient par milliers : « C'est la racaille qui crève, disait-on. Bon débarras ! » Les colons récupéraient ainsi des terres abandonnées. Ils foraient des puits, plantaient des orangers, semaient du blé. Ils prospéraient sur ces terres qui n'avaient vu que des cadavres. Les humbles fellahs d'autrefois se voyaient contraints de travailler au service des nouveaux maîtres pour survivre. Ceux qui avaient eu la chance d'être engagés pouvaient compter sur l'aide du maître. Ils étaient alors pris en charge, soignés, bien nourris et ils pouvaient échapper au sort tragique qui décimait les gens des noualas et autres hameaux qu'on finissait par déserter pour fuir une mort certaine. Des masses d'hommes envahissaient les villes et se retrouvaient parqués dans des bidonvilles déjà surpeuplés.

I-Questions de compréhension(13pts)

1-Répondez aux propositions suivantes:

  1. Nom de l'oeuvre:............

  2. Auteur :............

  3. Type de texte :.........……………..

2-Qui parle dans cet extrait?
......

3-Citez deux autres personnages de l'oeuvre...............……

4-Dans ce passage, quels sont les thèmes traités, dites lesquels avec un exemple à l'appui pour chacun:

..............................…………

..............................…………

..............................…………

5-De quelle période de l'histoire du Maroc s'agit-il?

..............................………….

..............................…………

6- «. Cette brusque escapade dans le passé avait rouvert certaines plaies qu'il croyait cicatrisées depuis longtemps» Que signifie cette brusque escapade ?

..............................………….

..............................………….

..............................………….

7-Donnez deux exemples de l'oeuvre parlant des avantages des traditions

  1. ..............................

  2. ..............................

8-Citez deux exemples relatifs aux inconvénients de la modernité.

  1. ................................

  2. ................................

9-Dites ce qui vous a plu dans l'oeuvre...............…………


.........…….

II-Production écrite:(7pts)

Sujet: Dans le roman, parmi les thèmes traités figurent celui de la pauvreté. A l'image de ce que vous avez étudié ou de ce que vous connaissez traitez le sujet de la pauvreté ( causes, conséquences et solutions).



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Fiche : le subjonctif
  Projet de classe : le printemps
  Tous les messages de ABOUELFADEL KHALID

InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +