évaluation, il était une fois un vieux couple heureux

 Par azhar hector  (?)  [msg envoyés : 1le 16-05-11 à 20:15  Lu :4093 fois
     
  
 accueil


EPREUVE DE FRANÇAIS
Au dîner, il raconta l’aventure d’Amzil à sa vieille femme.
-La conclusion que j’en ai tirée, dit-il, est que le monde n’est pas totalement mauvais ni définitivement corrompu puisqu’il existe encore des hommes comme Haj Lahcène, des êtres nobles qui ignorent la haine, l’égoïsme et tous ces attributs sataniques avec lesquels le Démon séduit les plus faibles. Haj Lahcène est vraiment un saint. Un saint d’aujourd’hui. En tout cas, le monde peut encore espérer car la bonté divine ne succombe pas aux assauts du Mal. Elle est la seule garantie qui nous prémunisse contre l’intolérance, ce piège tendu à l’humanité ; toujours tentée par la corruption.
-Tout le monde dit du bien de Haj Lahcèn, affirma la vieille.
-Qui, tout le monde ?
-Et bien, les gens !
-Les gens ne le connaissent pas du tout. Il ne se livre pas, il est poli, secret. Il passe six mois ici et six mois en ville. Il ne se mêle pas aux nouveaux riches. Il leur préfère la compagnie des humbles. Les nouveaux riches et leurs affidés ne peuvent pas dire du bien de lui. Si quelque éloge lui est fait, il ne peut venir que des gens simples, des pauvres.
-Ce sont justement ceux-là qui disent du bien de lui, précisa la vieille.
-Alors, c’est bon. On ne peut douter de la sincérité de leurs sentiments. Mais sais-tu une chose, au moins ? Non, je ne pense pas. Et bien, cet Amzil n’a plus aucune ressource depuis que les gens achètent tout au souk ! Et il n’y a même plus d’ânes et de mulets à ferrer…Maintenant, on a des voitures, des vélos…Les quelques équidés qui restent ne suffisent guère à le faire vivre. Il attend donc la zakat annuelle pour se retourner. L’indigence l’a attrapé au plus mauvais moment de son existence… Quand un grave problème survient, comme l’opération de sa femme, une âme charitable guidée par le Très-Haut arrive et le sauve. Il a cependant un grand fils qui est commis dans une épicerie de Casablanca, mais il ne gagne presque rien. Que pourrait-il lui envoyer ? Rien, je présume. Avant que les ustensiles en plastique, en aluminium et autres métaux n’arrivent, il fabrique tout le nécessaire de cuisine, sauf les marmites de terre, les pots et les tagines…Même des couteaux ! Il forgeait des araires ( à ne pas confondre avec la charrue moderne, qui est entièrement métallique et que l’on se procure au souk chez les quincailliers), des houes, des pioches, des scies, des faucilles et les gros clous qu’on voit encore sur les anciennes portes…Il faisait aussi des haches, et que sais-je encore ? Ah oui ! Des pièges…Des pièges artisanaux. Pas comme les miens ! Les miens sont de fabrication française, faits à l’usine. Des pièges dangereux ! Aujourd’hui, on se fournit en objet de série, à la finition nette, des objets usinés en Europe ou en Asie du Sud-Est. C’est si facile ; hé ! Il a donc fermé la forge, cette forge où j’aimais aller contempler le pétillement des escarbilles, le fer rouge qu’on plonge dans un bac d’eau froide, le fer qui gémit, siffle, crache de la vapeur, fume et grésille… Fini, tout ça ! C’est fini…La modernité a eu le dernier mot, hélas ! Ce n’est donc pas le village qui crève, non ! C’est son âme.
-J’ai entendu dire qu’il se louait comme journalier quand il y’a à faire, dit la vieille.
I – LANGUE ET COMPREHENSION (20points)
1. Complétez le tableau suivant : (2pts)
Auteur Genre Date de naissance Date de décès Deux œuvres de l’auteur
2. « Il raconta l’aventure d’Amzil à sa vieille femme »
- Quelle est cette aventure ? (2pts)
3. Pourquoi Amzil vit-il dans cet état misérable ? (2pts)
4. Transformez la phrase soulignée en description dévalorisante. (2pts)
5. Relevez, du texte, un adjectif qualificatif épithète et un adjectif attribut. (2pts)
6. Donnez une phrase contenant un adjectif apposé. (1pts)
7. D’après ce texte, Bouchaib est-il pour ou contre la modernité ? Justifiez. (2pts)
8. Relevez quatre mots appartenant au champ lexical de la cuisine. (2pts)
9. Bouchaib parait nostalgique. A quoi le voyez-vous ? (2pts)
10. Quel sentiment vous ressentez pour Amzil ? Pourquoi ? (2pts)
II – PRODUCTION ECRITE (20 points)
Sujet : Beaucoup de jeunes s’aventurent dans des embarcations de fortune pour rejoindre l’autre rive de la méditerranée.
Etes-vous d’accord avec eux ? Justifiez par des arguments pertinents.
BONNE CHANCE

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 35231

IMMEGRATION
  Par   er-rafih imane  (CSle 06-03-15 à 09:36



je souhaite vivement te lire aujourd'hui dans notre espace. mais qu'à cela ne tienne, j'ai plusière points à soulever par raport à cette question épineuse de l'immigration clandestine, non seulement parce que mon association y travail mais surtout parce qu'elle est aussi à la base de la fuite des cerveaux en afrique.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +