Evaluation dernier jour d'un condamné

 Par hadnaoui karim  (?)  [msg envoyés : 34le 26-06-11 à 11:20  Lu :1831 fois
     
  
 accueil


Texte :
Ils disent que ce n'est rien, qu'on ne souffre pas, que c'est une fin douce, que la mort de cette façon est bien simplifiée.
Eh ! qu'est-ce donc que cette agonie de six semaines et ce râle de tout un jour ? Qu'est-ce que les angoisses de cette journée irréparable, qui s'écoule si lentement et si vite ? Qu'est-ce que cette échelle de tortures qui aboutit à l'échafaud ?
Apparemment ce n'est pas là souffrir.
Ne sont-ce pas les mêmes convulsions, que le sang s'épuise goutte à goutte, ou que l'intelligence s'éteigne pensée à pensée ?
Et puis, on ne souffre pas, en sont-ils sûrs ? Qui le leur a dit ? Conte-t-on que jamais une tête coupée se soit dressée sanglante au bord du panier et qu'elle ait crié au peuple : Cela ne fait pas de mal !
Y a-t-il des morts de leur façon qui soient venus les remercier et leur dire : C'est bien inventé. Tenez-vous-en là. La mécanique est bonne.
Est-ce Robespierre ? Est-ce Louis XVI ?...
Non, rien ! Moins qu'une minute, moins qu'une seconde, et la chose est faite. – Se sont-ils jamais mis, seulement en pensée, à la place de celui qui est là, au moment où le lourd tranchant qui tombe mord la chair, rompt les nerfs, brise les vertèbres... Mais quoi ! Une demi-seconde ! La douleur est escamotée...
Horreur !
I / compréhension -Langue :
1- Sous forme d’un tableau, déterminez les éléments suivants : Œuvre, auteur, genre, thèse défendue, siècle.
2- Situez le passage dans l’œuvre dont il est extrait.
3- Quelle est la thèse débattue dans ce texte ?
4- Selon la majorité des gens, quel avantage présente la guillotine ?
5- Le narrateur partage-il cette opinion ?
6- Quelle est la tonalité de ce passage. Justifiez votre réponse par des indices précis.
7- Dans la première phrase du texte :
1-déterminer le type de discours employé.
2-justifiez votre réponse.
3-relevez les indices énonciatifs de personnes.
4-à qui renvoient-ils ?
8- Relevez le champ lexical de la souffrance. pourquoi le narrateur insiste sur ce champ ?
9- Identifiez la figure de style dans la phrase suivante :
Au moment où le lourd tranchant qui tombe mord la chair, rompt les nerfs, brise les vertèbres
10- Quel est l’effet recherché.
11- Qui sont Robespierre et Louis XVI ?
12- Qu'est-ce que cette échelle de tortures qui aboutit à l'échafaud ?
De quoi s’agit-il dans cette phrase ? S’agit-il d’une vrai question ?
Transformez-la en une phrase déclarative.
13- Dites de quel ton s’agit-il dans cette phrase : Apparemment ce n'est pas là souffrir.
14- Dans trois lignes bien formulées, dites ce que vous pensez de la thèse de ce texte.
II- production écrite :
Certains préfèrent d’étudier dans des Msid, autrement dit, dans une école traditionnelle
Et refusent d’apprendre dans les écoles d’aujourd’hui.
Qu’en pensez-vous ?
Justifiez votre réponse à l’aide d’arguments précis.
Vous recevez la correction dans le plus prochain temps.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Sujet de poduction écrite par rapport au régional
  Demande d'une information
  Tous les messages de hadnaoui karim

InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +