Evaluation boite a merveilles de sefrioui.

 Par Errachidi Mohamed  (?)  [msg envoyés : 1le 14-12-11 à 21:52  Lu :1753 fois
     
  
 accueil


TEXTE :
Lalla Aïcha vint nous retrouver, le visage bouleversé. Elle fit signe à ma mère de la suivre dans le coin le plus sombre. Je restai à la fenêtre. La femme qui racontait son meilleur souvenir, demeura un moment à attendre le retour de ma mère. Ne la voyant pas revenir et me jugeant trop jeune pour apprécier la somptuosité de ses vêtements, elle laissa sa phrase inachevée, soupira, leva les yeux au ciel pour le prendre à témoin de l’incompréhension du genre humain, rentra sa tête, disparût dans l’ombre veloutée de ses appartements.
Ma mère discutait à demi-voix avec son amie. Je n’osai pas m’en approcher. J’entendis le mot « pacha » plusieurs fois au cours de leur mystérieux dialogue. Ce mot m’impressionnait, me mettait mal à l’aise. Le pacha ? N’était-il pas ce personnage cruel qui faisait bastonner les gens au gré de sa fantaisie ? Les mettait dans un cachot noir avec un pain d’orge et une cruche d’eau ? Les laisser dévorer par les rats ? Le mot « pacha » faisait trembler les petites gens. Il s’associait dans leur esprit à des ennuis sans nombre, à des douleurs bruyantes, à des cris et des lamentations. Ils s’endettaient pour payer les sbires du pacha, essuyaient toutes sortes de vexations au prétoire et voyaient souvent ce qu’ils estimaient leurs droits, devenir par une opération du Malin, des charges contre eux. Toutes ces considérations ne les empêchaient pas de se chercher querelle pour des futilités. Ils couraient devant le « pacha » pour lui exposer leurs petites misères. Ils repartaient de là souvent mécontents, ayant essuyé quelques rebuffades.
Lalla Aïcha se mit à pleurer silencieusement. Elle se cachait le visage dans la manche de sa robe et reniflait. Ma mère se fit tendre, lui entoura les épaules de son bras, lui parla comme elle aurait parlé à une petite fille.
Compréhension : (10 Points)
1. Situez le texte dans le roman.
2. Pourquoi Lalla Aïcha est bouleversée ?
3. Quel est le mot que l’enfant entendait plusieurs fois ?
4. Sidi Mohammed l’a-t-il compris ? Justifiez votre réponse.
5. Que représente le pacha pour les petits gens ?
6. Transformez cette phrase au présent de l’indicatif : « Ils s’endettaient pour payer les sbires du pacha, essuyaient toutes sortes de vexations au prétoire et voyaient souvent ce qu’ils estimaient leurs droits.. ».
7. Relevez quatre termes appartenant au champ lexical de « l’autorité ».
Production écrite : ( 10 Points)
Pendant votre enfance, il vous est arrivé un événement inoubliable. Racontez-le à la 1ère personne, faîtes part de vos sentiments et n’oubliez pas que l’histoire se déroule dans le passé.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +