évaluation : antigone "ceux qu’on n’enterre pas errent éternellement"

 Par abdessamad ajelti  (?)  [msg envoyés : 1le 12-02-11 à 13:28  Lu :3565 fois
     
  
 accueil


Envoyé par : Abdessamad Ajelti
Texte :

Antigone, doucement.

Je le devais tout de même. Ceux qu’on n’enterre pas errent éternellement sans jamais trouver de repos. Si mon frère vivant était rentré harassé d’une longue chasse, je lui aurais enlevé ses chaussures, je lui aurais fait à manger, je lui aurais préparé son lit… Polynice aujourd’hui a achevé sa chasse. Il rentre à la maison où mon père et ma mère et Etéocle aussi, l’attendent. Il a droit au repos.

Créon

C’était un révolté et un traître, tu le savais.

Antigone

C’était mon frère.

Créon

Tu avais entendu proclamer l’édit aux carrefours, tu avais lu l’affiche sur tous les murs de la ville ?

Antigone

Oui.

Créon

Tu savais le sort qui y était promis à celui, quel qu’il soit, qui oserait lui rendre les honneurs funèbres ?

Antigone

Oui, je le savais.

Créon

Tu as peut-être cru que d’être la fille d’Œdipe, la fille de l’orgueil d’Œdipe, c’était assez pour être au-dessus de la loi.

Antigone

Non. Je n’ai pas cru cela.

Créon

La loi est d’abord faite pour toi, Antigone, la loi est d’abord faite pour les filles des rois !

Antigone

Si j’avais été une servante en train de faire sa vaisselle, quand j’ai entendu lire l’édit, j’aurais essuyé l’eau grasse de mes bras et je serai sortie avec mon tablier pour aller enterrer mon frère.


Questions de compréhension :

  1. Situez le passage dans l’œuvre dont il est extrait.
  2. A quel genre littéraire appartient le texte ? justifier votre réponse.
  3. Quelle relation Antigone et Créon entretiennent-ils ?
  4. Qui agit le plus dans cette scène ?
  5. Qu’essaye Créon de faire ?
  6. « Tu savais le sort qui y était promis à celui, quel qu’il soit, qui oserait lui rendre les honneurs funèbres ? »
    1. Que désigne Créon par « lui »
    2. Quel est ce sort dont parle Créon ?
  7. Expliquez la dernière réplique d’Antigone.
  8. Identifiez les figures de style dans les phrases suivantes.
    1. « Polynice aujourd’hui a achevé sa chasse». 
    2. « Je lui aurais enlevé ses chaussures, je lui aurais fait à manger, je lui aurais préparé son lit… »
  9. Relevez de l’extrait, deux termes qui renvoient à la mort.
  10. « C’était un révolté et un traître tu le savais »
    1. De quel révolté parle Créon ?
    2. Pourquoi Antigone n’essaye pas de contredire Créon ?


  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 9144

Pour Ajelti
  Par   saadi sara  (CSle 18-02-11 à 21:28



Merci de votre contribution certes on aimerait bien accéder à la correction si possible !!!!!!





 Réponse N°2 10134

!!!!
  Par   saadi sara  (CSle 19-04-11 à 22:19



De même on aimerait bien la correction :d





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +