Étude d’une Œuvre intÉgrale :le dernier jour d’un condamné de victor hugo

 Par bchiyar kamilia  (Prof)  [msg envoyés : 56le 11-01-11 à 22:14  Lu :5902 fois
     
  
 accueil


Pourquoi cette œuvre ? Tout d’abord parce qu’elle permet de faire un parallèle avec le programme d’ECJS de cette classe, à savoir l’exercice de la citoyenneté et les exigences d’égalité et de justice. Ensuite parce que le thème est très souvent apprécié et donc motivant pour les jeunes. Enfin, cette étude permet d’aborder un autre type d’œuvre que celle généralement étudiée en BEP.
PROBLÉMATIQUE : en quoi ce roman écrit à la première personne révèle-t-il l’engagement de V. Hugo dans une cause sociale et politique de son temps ?
La formulation de cette problématique avec les élèves intervient après avoir effectué la séance 1.
PLAN DE LA SÉQUENCE
Séance 1. Entrée dans le roman.
Dominante : lecture.
Objectif : - comparer l’évolution des sentiments du narrateur entre le premier et le dernier chapitre.
Supports : le 1er chapitre et le dernier.
Séance 2. Premières confidences du narrateur.
Dominante : expression écrite.
Objectifs : - dresser un portrait du narrateur,
- classer le texte selon le type d’écrit : s’agit-il d’un monologue intérieur, d’un récit autobiographique ou d’un journal intime ?
Supports : les chapitres 1 à 5.
Séance 3. Un narrateur en quête de justifications.
Dominante : lecture.
Objectifs : - revoir la construction et le fonctionnement d’un texte argumentatif,
- mise en parallèle de ce texte avec le début de la préface « Il y a deux manières de se rendre compte….. le lecteur choisira celle qu’il voudra ».
Support : le chapitre 6.
Séance 4. Le condamné et le spectacle des galériens : un jeu de miroir.
Dominante : lecture.
Objectifs : - comprendre comment le chapitre fonctionne de manière autonome et comment il préfigure la fin du roman,
- montrer en quoi ce thème des condamnés aux galères est un thème cher à Hugo.
Support : le chapitre 13.
Séance 5. La torture morale du condamné.
Dominante : lecture.
Objectif : - montrer en quoi la souffrance morale du condamné doit rallier le lecteur à la cause pour laquelle Hugo milite ardemment : l’abolition de la peine de mort.
Dominante : lecture.
Objectifs : - identifier les procédés oratoires et comprendre leur fonction,
- montrer comment Hugo a aussi dénoncé la peine de mort devant ses pairs.
Supports : - le discours de Victor Hugo devant l’Assemblée Constituante, le 15 septembre 1848 - et le discours de Robert Badinter devant l’Assemblée Nationale, le 17/09/1981.
Séance 7. Évaluation.
Comparaison de deux textes sur la peine de mort :
Extrait 1 : Le Rouge et le noir de Stendhal.
Extrait 2 : le chapitre 2 du Dernier jour d’un condamné de Hugo.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Projet pédagogique: le dernier jour d'un condamné
  المتاهة
  Tous les messages de bchiyar kamilia

InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +