Etude d'une oeuvre intégrale

 Par bchiyar kamilia  (Prof)  [msg envoyés : 56le 22-08-10 à 22:11  Lu :4488 fois
     
  
 accueil

Par KAMILIA BCHIYAR
DELEGATION CHTOUKA AIT BAHA
Lycée LAARBI LB
ETUDE D’UNE ŒUVRE INTEGRALE :
¤ Qu’est ce qu’une œuvre littéraire?
¤ Comment l’aborder?
Toute réflexion sur la littérature doit d’abord s’interroger sur son objet ce qui incite à poser deux autres questions :
1°.Qu’est ce qu’un texte littéraire?
2°.Qu’est ce qu’une œuvre / un chef-d'œuvre?
La spécificité d’un texte est à chercher du côté de sa valeur artistique d’abord
• Ne pas l’apprécier en termes de vérité comme un énoncé ordinaire
• le juger plutôt en se fondant sur des critères esthétiques
Les linguistes et critiques (20°s.) ont défini l’œuvre littéraire par ce qui lui est spécifique:
). le travail sur le langage d’abord
b). la relation au lecteur ensuite
Une œuvre littéraire se distingue par :
• Ses innovations formelles qui contraignent le lecteur à remettre en cause les conventions esthétiques auxquelles il a été habitué jusqu’ici
Par ses renvois aux autres textes littéraires et par une saisie indirecte du réel à travers la médiation du langage.
Comment définir alors l’œuvre littéraire?
Question à la fois banale et redoutable,
* Appelle des réponses différentes selon que le texte littéraire est considéré comme :
1° une œuvre d’art
2° une communication linguistique
3° une structure prenant sens dans la réception
°/ L’œuvre en tant qu’objet d’art :
suppose fond et forme indissociables
• La littérature s’oppose à la science :
la littérature récuse les prétentions scientifiques du roman expérimental d’un certain ZOLA.
• En se réduisant à son seul contenu informationnel, une œuvre restera sans valeur
L’analyse formelle du texte prend pour objet: la littérarité
celle-ci même qui confère à une œuvre sa beauté, sa plasticité
L’approche de la littérarité se fonde sur la fonction poétique du langage, ce qui revient à :
• Mettre l’accent sur le message
• À considérer que des deux modes d’arrangement (: la sélection et la combinaison), mobilisés dans tout comportement verbal, c’est le principe de sélection qui domine et ce, aussi bien au niveau du choix des formes verbales qu’au niveau de leur succession
ex: pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes
La fonction poétique n’et pas la seule fonction de l’art du langage , mais elle en est tout de même la fonction dominante
• L’on doit retenir toutefois que :
• l’œuvre littéraire, bien qu’autonome, n’est pas indépendante
• elle utilise le langage et s’inscrit dans l’histoire de la production littéraire
• elle transmet bien une série de représentations et une conception du monde
On s’intéressera donc dans une œuvre, en plus de l’aspect esthétique, au :
• système des valeurs qu’elle véhicule
• à l’écho de l’imagination et des mœurs qu’elle renferme
• à la subjectivité de l’auteur et à son époque
La subjectivité de l’auteur se livre à travers:
1/ le style,
2/ le choix des thèmes
Lecture d’une œuvre reviendrait à:
¤ engager un dialogue entre le lecteur et l’œuvre
¤ la lecture se fondrait ainsi sur l’interaction entre la culture du lecteur et l’œuvre
2/Considérée comme communication linguistique ,l’œuvre littéraire se présente comme un texte lacunaire :
le sens d’un texte, quel qu’il soit, excède toujours la somme des mots et des formes qui le composent
¤ tout texte, en l’occurrence le texte littéraire, exige des inférences
Le texte littéraire est constitutivement lacunaire:
Le monde qu’il produit est incomplet; il serait plus juste de parler de fragments du monde où des pans entiers font défaut
¤ Les défaillances du monde représenté sont dues à un défaut de structure
¤ Le texte n’est lisible que si le lecteur lui donne sa forme ultime
¤ C’est le lecteur qui achève l’œuvre et, il le fait chaque fois de manière différente
Lacunaire, le texte peut l’être aussi stratégiquement :
¤ Dans ce cas, le texte construit des énigmes et complique la lecture
¤ le lecteur est invité à comprendre plus qu’il n’entend
¤ la compréhension suppose:
1°la détection de la pertinence
2°la restitution du sous-entendu: le remplissage des cases laissées vides
Le texte littéraire serait ainsi:
Un texte qui organise, de certaine manière, les difficultés devant le lecteur
¤ lire reviendrait à mobiliser des stratégies forgées antérieurement de manière progressive au contact des textes
¤ le texte littéraire n’est jamais reçu comme une nouveauté absolue, mais perçu à travers un système de conventions préalablement établies par le lecteur
(À suivre…)

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Projet pédagogique: le dernier jour d'un condamné
  المتاهة
  Tous les messages de bchiyar kamilia

InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +