Et cet examen blanc ?

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 20-04-15 à 20:14  Lu :1145 fois
     
  
 accueil


Est-ce le moment ?
Ne sommes pas assez en retard ?
Nos élèves vont-ils vraiment en tirer profit, ou du moins y travailler sérieusement ou comme , par le passé, signer et sortir au bout de cinq à dix minutes ?
franchement, voir s'envoler une semaine de la sorte est plus qu'un gaspillage de temps. Comment faire pour finir le programme?
Je ne parle pas de moi, mais de certains collègues des matières scientifiques aussi bien que littéraires .
J'aimerais connaitre l'avis de nos chers collègues. Merci.

  




 Réponse N°1 35462

Alors vous n'êtes pas concernés !
  Par   Samira Yassine  (CSle 26-04-15 à 23:29



Je comprends maintenant votre silence. Notre académie est la seule à organiser cet examen blanc qui durera les trois premiers jours de la semaine , du 27 au 30 Avril .

Alors, nous serons les seuls à perdre presque une semaine à un moment où on en a le plus besoin. Pire encore, certains élèves ne vont pas passer cet examen blanc concernant les 2bac. Ils préfèrent passer cette semaine pour avancer dans leurs préparations à l'examen blanc ou du moi.s à se lancer enfin dans ces préparations.

Bon courage à tous nos chers élèves.





 Réponse N°2 35466

Mascarade ou drame ?
  Par   Samira Yassine  (CSle 28-04-15 à 21:56

Je sais que le sujet ne vous intéresse pas puisque non concernés. La réaction serait tout autre si les collègues de ma ville et de toute l'académie fréquentaient ce site. On partagerait, au moins les mêmes sentiments de colère, de désarroi.

Un surveillant, en passant tout à l'heure dans les salles afin de noter les élèves absents, nous a jeté, ma collègue et moi, un regard plein de déception, on a toutes les deux dit " MAHZALA", mascarade, il a répondu "BIEN PIRE MAESSAAAAAATE", un drame.

Les mots n'arrivent pas à exprimer nos sentiments de voir gaspiller les quelques précieux jours qui restent pour finir le programme, pour les enseignants, pour finir ou plutôt commencer sérieusement les préparations, pour les élèves .

Je vais essayer de vous donner une idée sur la situation. L'administration a été avertie moins

d’une semaine avant, de la date prévue pour cet examen blanc. Les administrateurs travaillent d'arrache pieds pour préparer les convocations, les listes des élèves, la proposition de sujets d'examens confiées aux professeurs. On reste jusqu'à minuit pour finir ce travail.

Les examens commencent, les élèves réclament dès les deux   premières  minutes de sortir, on leur annonce que la loi dit qu'il faut passer au moins la moitié de la durée de l'épreuve en classe, c'est à dire 1h et demie.

Ils ont respecté la consigne mais à 8h 45 mn, des élèves des salles voisines quittaient déjà les salles, ceux de notre salle pouvaient en faire de même.

cet après-midi, ils avaient à peine reçu les épreuves qu'ils se sont tous précipités vers le bureau signant la présence et partant. Ils n'ont même pas lu le sujet. parmi les 10 présents sur les 20 , un seule a travaillé durant une heure avant de quitter la salle , elle aussi.

Je vous remercie de m'avoir lue , de m'avoir donné cette occasion de m'exprimer, de me défouler.




 Réponse N°3 35467

Take it easy :)
  Par   AMMARI Najlae  (Profle 29-04-15 à 00:13

Ton angoisse reflète bien ce grand intérêt qu tu accordes à tes élèves, je dirai plutôt à tes enfants, ton devoir t'oblige de parler, ton droit te le permet aussi.. je suis tout à fait d'accord avec toi du moment que l'on sait que cet examen est inutile! j'imagine que vous n'allez pas perdre uniquement une semaine, tu as oublié la correction!! ça prend du temps quand même! ton cri désespéré je le comprends même si je ne suis pas directement concernée. Dans le lycée où je travaille, on est occupé par d'autres questions:

1) les élèves du lycée viennent de lapider quelques visiteurs qui ont, laho a3lam, dragué des filles, on dit que l'un a été grièvement blessé, d'autres affirment qu'il était mort (samedi dernier)

2) Deux élèves se sont arrachées les cheveux pendant la récréation devant les tentatives vaines des profs de les séparer: cette guerre, lah ystr, a été déclenché à cause d'une règle de 20cm: "mistara"!!!(vendredi dernier)

3) mes chères étudiants s'empoisonnent le corps avec les drogues qui ont des noms bizarres comme "la moutarde", sebsi...vu que nous sommes pas loin du fameux"ktama".

Voyons, notre pauvre nouveau directeur ne comprend plus s'il vient d'être recruté dans un  lycée ou dans une commissariat !!!




 Réponse N°4 35468

Quelle bêtise :D
  Par   AMMARI Najlae  (Profle 29-04-15 à 00:45

la correction dis-je, de quelle correction je parle?? des doubles-feuilles fantômes?!! Pardonnez-moi cette erreur ;) FRANCHEMENT, vos élèves ont bien fait en quittant la salle!Au moins vous n'êtes pas obligés de passer une autre semaine à corriger n'importe quoi !!

Bon courage à tous les honnêtes enseignants et bonne préparation à nos chers élèves et étudiants :)




 Réponse N°5 35469

I can't
  Par   Samira Yassine  (CSle 29-04-15 à 00:52



Certes, on tente par-ci par-là de sauver notre système éducatif , mais j'ai bien peur qu'il ne soit déjà trop tard.

Je vois, ma chère amie, que vous d'autres chats à fouetter . Mais, je ne souhaite pas être confondue avec les autres chats , moi je suis ton fidèle chat du site, mimi Junior, le père Mimi étant mort depuis deux ans :) Revenons à nos moutons et ce système éducatif , il faut le ressusciter, n'est-ce pas , ma chère brebis :)





 Réponse N°6 35470

la maudite correction
  Par   Samira Yassine  (CSle 29-04-15 à 00:55



Ils ne passent l'épreuve de français à l'examen national .

Et même pour les autres disciplines , ils n'ont pas grand chose à corriger.

Merci pour l' intérêt.





 Réponse N°7 35471

Soyons optimistes :)
  Par   AMMARI Najlae  (Profle 29-04-15 à 11:59

Je vous transmets fidèlement ce que m'a dit mon prof D. Q il y a un an et 2 mois, heureusement j'ai enregistré ces mots dans mon agenda avant que mon compte ne sois piraté:

"c merveilleux l'enseignement! c'est le seul métier où on a la possibilité de contribuer au changement ds ce pays! on y a une occasion en or pour transmettre des valeurs universelles! et dieu seul sait combien nos élèves et nos étudiants st avides de ces valeurs, eux qui ne rencontre ds ce blad que les contre valeurs!" D.Q





 Réponse N°8 35472

je ne peux pas m'empêcher..
  Par   AMMARI Najlae  (Profle 29-04-15 à 12:16



de partager avec vous le reste de ses mots qui m'ont enchantée et m'ont donné le courage d'aimer mon métier malgré tous les obstacles:

"toi aussi Najlae, fais l'impossible pour que le destin de tes élèves change ! Varie les activités, prends le temps d'expliquer, de réexpliquer; ajoute des séances supplémentaires gratuites s'il le faut! Tu verras que ça te rendra heureuse! tu te souviens qd je vous disais en classe de faire ts les travaux que vs pouviez et de me les envoyer pour que je vs les corrige! eh bien je le faisais avec un plaisir incroyable car je sentais que je faisais mon devoir d'enseignant!etre enseignant c'est pas seulement donner son cours et rentrer chez soi, en disnat qu'on n'est pas responsable ! non! ces élèves n'ont rien fait pour qu'on les enfonce davantage ds l'ignorance! il faut les sauver! car les sauver c'est sauver ce pays qui se dégrade de jour en jour! moi je remercie la chance qui m'a fait enseignanat car les autres fonctionnaires n'ont cette occasion de pouvoir changer le cours des choses et de contribuer un tant soit peu au développement du pays et de l'humanité tte entière!

courage Najlae! sache que je te soutiens de toutes mes forces! et je serai tjrs là en cas de besoin!"D.Q

Je saisis cette occasion pour remercier infiniment ce bon prof qui garde le flambeau de l'excellence et que je respecterai toujours! j'aurais souhaité qu'il soit parmi nous sur ce merveilleux site !





 Réponse N°9 35473

Ohhhh que oui !
  Par   Samira Yassine  (CSle 29-04-15 à 12:40



Il a bien raison M D.Q. Je partage complètement sa conception de l'enseignant et je vis ce dont il a parlé.

Tu sais certains professeurs , voyant qu'on se donne à fond dans notre dévouement à notre métier, nous encourage par l'expression " que Dieu vous récompense pour ces efforts" d'autres nous aimant trop fort, eux aussi, protestent " mais c'est de la folie, vous vous dépensez trop , à quoi bon ? "

Je ne sais comment leur répondre pour ne pas les blesser mais ton professeur a très bien exprimé ce merveilleux sentiment qu'on a lorsqu'on se fatigue à ajouter un supplément à ces pauvres élèves, qu'au lieu de fatigue, on se sent merveilleusement bien d’accomplir notre tache bien comme il le faut.

Je te remercie, ma chère Najlae, pour le partage d'un message si important , si significatif pour moi.





 Réponse N°10 35474

Re
  Par   aftais said  (Profle 29-04-15 à 12:56



c'est du gachis ni plus ni moins! un examen à la fin avril c'est interrompre la "course" des enseignants. tout le monde en est d'accord; alors pourquoi cet entêtement à forcer l'enseignant dans de telles bêtises? durant bien des décennies, toutes les réformes de l'enseignement ne touchent pas le vif du sujet: réforme de forme et non de fond. franchement, j'ai peur de ce qui va se passer dans l'avenir. il y a de quoi !!

merci madame d'avoir soulevé un tel débat!





 Réponse N°11 35475

Une peine partagée est une demi peine.
  Par   Samira Yassine  (CSle 29-04-15 à 13:06

Une joie partagée est une double joie, une peine partagée est une demi peine.

Je peux dire la même chose, en ce moment où je découvre qu'on partage mon point de vue sur le sujet.

Merci M Aftais, heureuse de vous revoir sur le site.





 Réponse N°12 35477

Qui ne dit mot consent !
  Par   OURAB MOHAMMED  (Profle 29-04-15 à 20:50



Sachez,madame, que ce silence trompeur qui a succédé votre article ne signifie nullement que la quasi totalité des collègues ne partagent pas votre désarroi et votre indignation à propos de la situation alarmante,voire inquiétante qui caractérise les différents secteurs de l'enseignement. J'y vois même un bon signe,une fièreté de voir ces "Sisyphe" du métier qui ne se lassent jamais d'oeuvrer à la réussite de leur noble mission. L'avenir semble certes peu prometteur,mais l'entreprise demeure assez passionnante pour que l'on reste les bras croisés!

Mes plus vifs encouragements.





 Réponse N°13 35480

re
  Par   Samira Yassine  (CSle 30-04-15 à 21:05

Je suis rassurée , M Ourab , de voir d'autres collègues partager le même souci.  Infiniment merci pour vos encouragements.




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +