Est-ce le coeur ou la raison qui indique le bien et le mal ...?

 Par yassine abderrahman  (?)  [msg envoyés : 11le 01-10-10 à 23:48  Lu :4639 fois
     
  
 accueil

La conscience ,est depuis les débuts de la philosophie ,un sujet de réflexion et de débats capital.dans le cadre d'identifier est le coeur ou la raison qui indique le bien et le mal ,des écrivains et des philosophes à travers le temps ,spécialement le 18² siècle ,ont tenté de comprendre le mécanisme de cette problématique .
parmi ceux là ,le philosophe de Genève Jean Jacques ROUSSEAU et le philosophe allemand Emmanuel KANT ,que "le contrat social"de ROUSSEAU a fait date dans sa vie.Pour répondre à cette question,les deux philosophes ont deux théories si opposées .Effectivement le coeur au fond de son âme existe un principe de justesse et d’honnêteté qui nous guidera à distinguer entre le bien et le mal,pourtant la raison rend l'homme conscient de ses fautes.ce paradoxe exige certes une explication selon chaque philosophe.
Le coeur indique le bien et le mal ,en effet la loi naturelle est gravée dans l’âme qui dirige tous nos actions et nous permets de juger.C'est ce que la raison selon ROUSSEAU ne peut pas faire.Dans ce contexte ROUSSEAU explique que les actes de la conscience ne sont pas des jugement de la raison ,mais des sentiments de ce guide qui lui compare à DIEU ,tout cela on estimant que quoique nos idées nous viennent dehors,les sentiments qui les apprécient sont au dedans de nous ,et c'est par eux seuls que nous connaissons le bien et le mal .
ROUSSEAU affirme aussi que la vérité est dans les choses et non pas dans l'esprit ''la raison'' qui les juges .Il explique encore cela en disant dans la P.F.V.S <> ..cette théorie est affirmée par nombreux philosophes;il suffit pour cela de citer l'exemple suivant''le coeur a ses raisons que la raison ne connait point''..mais,n'est-il pas vrai que nos sentiments sont commandés par la raison et que par conséquence ,c'est elle qui indique le bien et le mal ..?
KANT,poursuit les réflexions de ROUSSEAU ,auxquelles il a porté un grand intérêt ,mais s'en sépare radicalement. En effet ,si pour ROUSSEAU la conscience est un sentiment ,pour KANT elle est une expression de la raison pratique .Certes elle se manifeste par un sentiment qui est le respect.mais ce sentiment est tout à fait différent de ceux qui font naître le désir,car,tout au contraire il dévoila la soumission de l'homme à la loi morale,soumission qui est aussi sa liberté ;car elle témoigne de l'exercice parfait de la raison pratique ,et ensuite une capacité de choisir son bien de son mal.Notons de plus que l'homme étant pour KANT un être fini,qui l'affectent ,il pourrait à tous moments être détourné de la loi morale par ses sentiments et ses inclinations,c'est pourquoi la raison se présente à lui comme une exigence pour indiquer le bien et le mal ,c'est à dire que à l’instar de ROUSSEAU ,KANT conçoit la conscience morale ou la raison comme universelle indépendante des sentiments et du coeur....

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Dissertation (le mal-cpge) avec plan détaillé
  Sujet pour disserter
  Tous les messages de yassine abderrahman

InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +