Epreuve du concours d’accès à l’ens 2010, filière de langue française

 Par meddiki said  (?)  [msg envoyés : 7le 23-08-11 à 14:59  Lu :4987 fois
     
  
 accueil


Epreuve du concours d’accès à l’ENS 2010, filière de langue française
Par Said MEDDIKI
TEXTE :
Heureusement la tragédie telle qu'elle existe est si loin de nous, elle nous présente des êtres si gigantesques, si boursouflés, si chimériques, que l'exemple de leurs vices n'est guère plus contagieux que celui de leurs vertus n'est utile, et qu'à proportion qu'elle veut moins nous instruire, elle nous fait aussi moins de mal. Mais il n'en est pas ainsi de la comédie, dont les moeurs ont avec les nôtres un rapport plus immédiat, et dont les personnages ressemblent mieux à des hommes. Tout en est mauvais et pernicieux, tout tire à conséquence pour les spectateurs; et le plaisir même du comique étant fondé sur un vice du coeur humain, c'est une suite de ce principe que plus la comédie est agréable et parfaite, plus son effet est funeste aux moeurs: mais sans répéter ce que j'ai déjà dit de sa nature, je me contenterai d'en faire ici l'application, et de jeter un coup d'oeil sur votre théâtre comique
Prenons-le dans sa perfection, c'est-à-dire à sa naissance. on convient, et on le sentira chaque jour d'avantage, que Molière est le plus parfait auteur comique dont les ouvrage nous soient connus; mais qui peut disconvenir aussi que le théâtre de ce même Molière, des talents duquel je suis plus l'admirateur que personne, ne soit une école de vices et de mauvaises moeurs, plus dangereuse que les livres même où l'on fait profession de les enseigner? i
Son plus grand soin est de tourner la bonté et la simplicité en ridicule, et de mettre la ruse et le mensonge du parti pour lequel on prend intérêt: ses honnêtes gens ne sont que des gens qui parlent, ses vicieux sont des gens qui agissent et que les plus brillants succès favorisent le plus souvent: enfin l'honneur des applaudissements, rarement pour le plus estimable, est presque toujours pour le plus adroit. i
Examinez le comique de cet auteur: partout vous trouverez que les vices de caractère en sont l'instrument, et les défauts naturels le sujet; que la malice de l'un punit la simplicité de l'autre; que les sots sont les victimes des méchants: ce qui, pour n'être que trop vrai dans le monde, n'en vaut pas mieux à mettre au théâtre avec un air d'approbation, comme pour exciter les âmes perfides à punir, sous le nom de sottise, la candeur des honnêtes gens. i
Voilà l'esprit général de Molière et de ses imitations. Ce sont des gens qui, tout au plus, raillent quelquefois les vices, sans jamais faire aimer la vertu: de ces gens, disait un ancien, qui savent bien moucher la lampe, mais qui n'y mettent jamais d'huile. i
Voyez comment, pour multiplier ses plaisanteries, cet homme trouble tout l'ordre de la société; avec quel scandale il renverse tous les rapports les plus sacrés sur lesquels elle est fondée; comme il tourne en dérision les respectables droits des pères sur leurs enfants, des maris sur leurs femmes, des maîtres sur leurs serviteurs! Il fait rire, il est vrai, et n'en devient que plus coupable, en forçant, par un charme invincible, les sages mêmes de se prêter à des railleries qui devraient attirer leur indignation. J'entends dire qu'il attaque les vices; mais je voudrais bien que l'on comparait ceux qu'il attaque avec ceux qu'il favorise. i
1- Résumez brièvement la thèse que défend J.J Rousseau dans ce texte (1) pt
2- Expliquez les mots suivants: (2) pts
a- Tragédie
b- Comédie
3- Analysez la composition-formation et la fonction grammaticale des deux mots soulignés dans le texte (2) pts
a- Heureusement
b- Voilà
4- Êtes vous pour ou contre la thèse qu'adopte ici l'auteur? Réfléchissez méthodiquement sur cette question en s'inspirant de vos lectures théâtrales et générales, suivant ces étapes insérées en un seul sujet de rédaction: (15) pts
- Introduire en présentant le sujet et en émettant une problématique claire et un plan
-Développer des éléments de discussion et de réponse à cette problématique
- Conclure en récapitulant et en ouvrant

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 13925

Avis aux membres!
  Par   bougrine nabil  (CSle 23-08-11 à 15:18



On vous sera reconnaissant si vous nous faites part d'une correction ou des éléments de réponses!

merci.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +