Encadrant ou encadreur?

 Par Laouadi Ahmed  (?)  [msg envoyés : 57le 26-05-12 à 12:22  Lu :3521 fois
     
  
 accueil


Je pense que vous voulez dire "encadrant" c'est à dire celui qui encadre un groupe. "l'encadreur" est celui qui pose des cadres. A moins que vous donnez un sens autre à encadreur. Bref, ceci est sans inportance; toutefois, le métier de Monsieur (il ya aussi des femmes) l'inspecteur est édulcoré par maintes taches honorables; ce qui n'est pas vrai sur le terrain marocain; Franchement, qui a besoin d'inspecteur? Ils se la coulent douce! Ce sont presque des fonctionnaires fantomes! Imaginez! pour passer le meme concours en France, il vous faut les inspections (non les visites) des dix dernières années; chez nous, on demande celles des trois dernières années (visites et inspections) cela prouve que si on vous rend visite chaque decenie dans votre classe, c'est déja une prouesse.
Il ne faut pas etre hypocrite (suicidaire non plus); il faut blamer, critiquer, etre rancunier envers ce que sont et ce que font les inspecteurs. L'inspection au Maroc est un corps malade voué à la disparition; d'ailleurs EL WAFA ira dans le sens de la restriction drastiques des présumées taches importantes des inspecteurs! Bon vent.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Contrôle (tronc commun)-s5dd
  Directeur refuse à un agrégé le bts
  Tous les messages de Laouadi Ahmed


 Réponse N°1 21960

Oui...
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 26-05-12 à 14:03



Vous avez, Monsieur Laouadi Ahmed, raison. Beaucoup de gâchis sont occasionnés à cause d'un métier qui ne s'est pas évolué dans le sens de la formation et de l'encadrement. Même le profil d'une telle fonction/tâche est à refondre intégralement. Puisque nous héritons presque tout de notre ancien colonisateur: la même conception du métier de Monsieur/ madame l'inspecteur est adoptée par le Maroc... Mais avec énormément de différences!

Un malaise se ressent donc d'un métier qui accorde à la tâche de contrôle plus d'importance et exclut les autres fonctions...

PS: je vous revois sur un article de : Michel LEXTREYT, L'inspection quand tu nous tient ( Novembre 2002)

pour voir un peu de sens que l'inspection peut donner à son acte.





 Réponse N°2 21976

Il faut nuancer
  Par   BADIY SidiElmokhtar  (CSle 26-05-12 à 19:32



Laouadi Ahmed, ce genre de discours me semble, avec mes respects, fort dépassé. Dans le système éducatif marocain nous avons d'excellents professeurs et d'excellents inspecteurs comme nous avons l'inverse dans toutes les catégories. Le problème est ailleurs: quels statut et fonctions attribuées aux uns et aux autres. Quand un professeur est appelé au secondaire à enseigner le français dont le statut demeure flou (fonctionnel, littéraire...) et quand le rôle de l'encadrant est marginalisé(aucun impact au niveau de la prise de décision: c'est un professeur sans tableau de service que l'on utilise comme éventail, d'ailleurs qui n'éloigne guère aucun mal!) quelle efficacité attendons-nous? Quand le rôle n'est pas clairement défini dans la société, de quel enseignement parlons-nous? les diplômés chôment et dans les classes de français au lycée, certains élèves ont à peine dépassé le niveau du décodage! Les faux problèmes et les fausses polémiques me semble-t-il ne feront qu'accentuer d'avantage la crise et merci encore pour le sujet et c'est cela l'essentiel. Le pire c'est de se conforter dans le rôle de l'éternel spectateur .





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +