Emploi,surveillance des examens...

 Par LAKHDER Kenza  (Prof)  [msg envoyés : 190le 17-06-11 à 14:02  Lu :2050 fois
     
  
 accueil


Nous sommes appelés encore une fois à surveiller les fameux examens du bac :
Vos emplois sont-ils aussi chargés que le mien?
Quelles attitudes adopter devant des élèves qui se sont entrainés à tous les moyens imaginables et inimaginables de la triche? sachant bien qu'on sera devant des élèves qu'on ne connait pas puisque depuis l'année dernière c'est l'enseignant qui change de lycée !
Néanmoins je souhaite une bonne chance à tous les élèves qui ont bossé

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Massar ingéniosité défaillante
  Évaluation : tronc commun
  Tous les messages de LAKHDER Kenza


 Réponse N°1 12627

Un autre calvaire
  Par   Samira Yassine  (CSle 17-06-11 à 15:06



Oui Mme Kenza, un autre calvaire s'ajoute aux précédents. Effectivement, je viens de recevoir ma convocation de surveillance, du mardi au samedi parfois matin et après midi et dans un lycée où j'en suis arrivée, l'année dernière, aux mains avec un élève pour le résigner à travailler en la bouclant sinon "j'allais le jeter par la fenêtre" . C'étaient trois élèves qui n'ayant rien à écrire et ne pouvant copier sur les autres c'étaient donné pour tache de ne pas arrêter de faire des commentaires. Mon mari ,qui avait surveillé la même classe la veille, avec quitté la salle avec la condition de n'y retourner qu'une fois l'élève sorti. Moi j'ai réglé le problème à ma façon, j'ai utilisé la force , il a dû quitter la salle lui et les deux autres qui aboyaient pour le soutenir.

Dans mon lycée, on n'a pas des élèves aussi insolents et même dans ce lycée , c'est pareil, mais il y a des ratés qui veulent généraliser leur échec en empêchant leur camarades de travailler.

Un autre calvaire! Que dieu nous aide à assumer cette autre tache.





 Réponse N°2 12640

L'enseignement
  Par   hani abdeljalil  (Etudiant(e)le 17-06-11 à 18:43



voila l'autre visage de l'enseignement: l'enseignant doit egalement jouer le role du policier pour maintenir l'ordre dans la classe. Tâche difficile et qui doit etre presente dans l'esprit de ceux qui disent que les enseignants exercent un metier facile.





 Réponse N°3 12641

ce sera un martyre!
  Par   LAKHDER Kenza  (Profle 17-06-11 à 18:46



Cette année on nous fait changer de lycée parce-que l'année dernière ,les profs surveillants ne se sont pas montrés coopérants vis à vis des mauvaises intentions de certains élèves ;le pire c'est que l'administration a témoigné d'une hostilité scandaleuse :leurs enfants et ceux de leur connaissance n'ont pas pu tricher à leur guise ! le nombre de rapports envoyés concernant certains élèves n'a pas plu à l'administration ,c'était la réputation du lycée qui était en jeu !et quelle réputation! des élèves qui devaient se faire escorter par le prof pour fumer toutes sortes de drogues devant lui !

le lycée de cette année a une terrible réputation :situé au fond d'une lo ngue rue étroite protégé de grandes murailles comme a su les bâtir My Ismail ,le lycée forme donc un cul de sac ,aucune issue ,beaucoup d'agressions se font en plein jour ,les parents n'aiment pas ce lycée ni les profs.Que Dieu nous protège!





 Réponse N°4 12643

Courage
  Par   CHAHIDALAOUI Achraf  (CSle 17-06-11 à 19:06



Que Dieu vous protège Mne LAKHDER Kenza et vous aussi Mne Samira Yassine...





 Réponse N°5 12705

calmez vous M.Samira
  Par   benhasna lehsan  (CSle 19-06-11 à 23:15



bonjour

à ce moment là c est l'administration qui doit résoudre ce problème pas vous mais heureusement vous avez pas jeter ce jeune homme par la fenêtre

cordialement





 Réponse N°6 12778

repenser l'évaluation
  Par   bensaidi brahim  (CSle 23-06-11 à 00:03



La fraude aux examens est un vrai problème qui dérange énormément et l'administration et les surveillants.Elle discrédite aussi le diplôme du bac.Il conviendrait de lutter contre la triche non seulement par des mesures de surveillance sévère,de sanctions,mais également par le changement des procédures d'évaluation.Si l'on s'inspire de la pédagogie d'intégration que la plupart des enseignants libres valorisent mais dont ils critiquent-et c'est de leur droit- les contextes d'adabtabilité ,pourquoi ne pas donner des épreuves adéquates avec cette approche.Des questions qui visent à tester l'intelligence et le raisonnement des élèves au lieu de faire une restitution brutes des connaissances quitte à autoriser quelques documents de références.Encore faudrait-il repenser toute l'évaluation au bac!!





 Réponse N°7 13028

mission impossible...
  Par   messaoudi driss  (CSle 29-06-11 à 11:59



Je suis enseignant depuis 24 ans et c'est toujours le meme calvaire, la meme mission à risque et péril (surveiller pendant les examens). Cette année, j'ai opté ,bon gré,malgré, pour la surveillance générale (un poste, je sais bien ,de toutes les souffrances) à cause de ce calvaire,et à du niveau bas des élèves,surtout en français.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +