El ouafa et la presse

 Par abdeslam slimani  (Prof)  [msg envoyés : 365le 04-04-12 à 13:41  Lu :906 fois
     
  
 accueil

Quelle mouche aurait piqué Mohammed El Ouafa, ministre de l’éducation nationale !!!
Quelle ne fut grande la surprise des représentants de la presse locale et nationale à Kenitra et à Oujda d’apprendre que le ministre du MEN a décidé que la presse n’assiste pas aux travaux des conseils d’administration des académies régionales de Kenitra puis Oujda et probablement les autres régions du Royaume. (NDLR: En effet, ce fut le cas!)
A Oujda, des journalistes ont tenu un sit-in à DAR TALIBA ou allait se tenir le conseil d’administration le vendredi 23 mars 2012 à partir de 10 heures. Ils ont exprimé leur indignation à l’égard de cette décision surprenante et demandé au ministre de leur expliquer les raisons l’ayant motivée.
Le bouquet !!!!
Le ministre qui a d’abord déclaré que plusieurs institutions publiques tiennent leurs conseils sans la présence de la presse, à huis clos, a répondu à une question que TOUS SES PREDECESSEURS avaient tort de permettre aux journalistes d’assister aux travaux des conseils d’administration et que par cette décision, il ne fait qu’appliquer la loi et remettre de l’ordre dans son département.
Bizarre qu’un ministre de l’Istiqlal, parti qui a toujours milité pour le droit du citoyen à l’information et pour faciliter l’accès des journaliste à l’information, prenne une telle décision, une mesure qui circonscrit la liberté de presse Apparemment, El Ouafa, membre du comité exécutif du parti de l’Istiqlal depuis 1982, est aux antipodes du discours de son parti.
Mohammed ZERHOUDI
Source : oujdacity

  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +