Effet miroir!!!!!!!!!!!

 Par Dounia Azouz  (Autre)  [msg envoyés : 624le 26-04-12 à 12:49  Lu :898 fois
     
  
 accueil


Il ne fait pas de doute que l'Europe se réfugie dans une peur , voire une haine de celui qui est étranger à ses frontières. Ce comportement est indiscutablement déplorable.Face à cette montée de la xénophobie, manifester avec beaucoup de fierté son appartenance à une identité, à une nation, cela n'est-il pas également dangereux? L'attachement aux origines est légitime pour chaque individu mais lorsqu'il s'exprime avec fierté, orgueil, cela dérive vers le chauvinisme.L'acceptation de l'autre doit dépasser sa couleur de peau, son sexe, sa langue, sa culture. La suffisance qu'une communauté, qu'un individu peut avoir mène à toutes les dérives.Les brassages ethniques, culturels sont un enrichissement pour l'homme.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Contrôle : "la boîte à merveilles"
  Contrôle 1°année du bac.
  Tous les messages de Dounia Azouz


 Réponse N°1 20382

Devinette!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 26-04-12 à 13:16

Vénérable souris des bibliothèques,

mille fois plus riche que celle des greniers.

Elle puise dans les réserves,

sans rien y ajouter, sinon ses petits,

Vous; votre culture se développe

et vous en usez pour enrichir les autres,

Alors répondez-moi, s'il plait à vous:

Qui a dit et pourquoi l'avoir dit:

"...Je pleure... parce que chaque fois,

Qu'il se penchait sur mes rives,

Je pouvais voir au fond des ses yeux

Le reflet de ma propre beauté"?!




 Réponse N°2 20384

énigmatique...
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 26-04-12 à 13:46



Cela ressemble à Narcisse? La petite souris vénérable mais vulnérable s'incline "révérencieusement" et donne sa langue au chat, je veux dire au poète.





 Réponse N°3 20385

cet autre, un moi?
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 26-04-12 à 14:11



Pleurer... Pourquoi? N'est-ce pas parce qu'à travers le regard de l'autre, ce n'est pas ma beauté que je vois mais plutôt ma laideur qui me fait peur.





 Réponse N°4 20390

histoire de la souris verte
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 26-04-12 à 14:47



L'homme, là où il passe, fait des ravages. La souris trempée dans l'eau qui devient un escargot n'est-ce pas une belle parabole qu'on enseigne aux enfants. La pauvre souris qui est noyée métamorphosée en escargot cela ne ressemble pas à la pierre philosophale? Alchimie des matières, alchimie des mots... Pourquoi ne pas accepter les petites souris telles qu'elles sont? D'ailleurs, c'est l'animal, le plus proche de l'homme.





 Réponse N°5 20450

Bien dit!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 27-04-12 à 10:53

Bonjour Madame! Bien trouvé et Bien dit!

J'ai déjà essayé de vous répondre dans l'histoire du "AATTAR "et le petit miroir.

mais pour ne pas laisser vous messages esseulés, je vous concède ce pouvoir de "l'Alchimiste"!

Mais dites -moi un peu, sachant que vos paroles basculent souvent entre 1er et 2ème degrés, de quelle souris parlez-vous enfin?

le fidèle compagnon de l'homme??Celle dont l'homme a besoin??, et qu'il maltraite??...

serait-ce par hasard ce que je crois?

NB: je vous prie de prendre mon message avec humour, car je veux seulement égayer un peu la discuission!




 Réponse N°6 20474

Merci
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 27-04-12 à 16:34



Je vous remercie pour votre galanterie. Je me sens un peu comme dans un bal: personne ne veut danser avec moi. Avec le temps, j'ai appris à m'entretenir avec mon moi. Quand à la souris, à vrai dire, moi-même j'ignore qui elle est et encore moins celle à laquelle vous pensez. Je n'ai pas la prétention de lire dans les pensées.

Le texte est pour moi comme un tableau: une fois écrit, il ne m'appartient plus.

D'ailleurs, à chacun de mes messages, il y a un dérapage. L'écriture est aussi folie.

L'écriture est un terrain glissant dans lequel celui qui écrit s'aventure, engageant avec lui sa sensibilité, son intelligence, ses états d'âme, ses contradictions. L'aventure est parfois amusante, parfois risquée.

Je remercie, je le jure(1° degré), ceux qui me donnent matière à réfléchir, à réagir. Un message est l'invitation d'une pensée, d'une émotion par un bal des mots. Il est vrai que parfois, nous sommes pires que des enfants: on se fait la guerre par les mots. On n'en finit pas de faire des allusions. Un BALZAC serait surpris par le bestiaire présent sur ce forum.

Pour finir, je vais plagier un titre de l'académicien d'ORMESSON: Adieu et merci.

Ce n'est pas une capitulation, une défaite( dans le sens rhétorique ou philosophique).

A mon âge, des promenades solitaires me feront beaucoup de bien: je vais méditer avec les fleurs et les papillons. Je vois déjà venir un dialogue, une fable, un conte sur une fleur et un papillon. Fabriquez-en du nectar, breuvage des dieux. Mes hommages à tous sans exception.

M. Jeafari, j'attends de voir vos nouvelles publiées. Vous avez du talent.





 Réponse N°7 20478

avec un grand Pl......r!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 27-04-12 à 18:07



Je suis très heureux d'avoir lu votre texte madame hayat! Entre nous, il m'arrive de ne pas terminer certains écrits. Je ne sais pas pourquoi, mais c'est comme ça. Vôtre texte renferme une très grande inspiration! C'est de la poésie, mais plus! C'est de la philosophie, mais encore plus! C'est des paroles qui émeuvent et qui invitent à la réflexion!

Merci pour le partage.

Je vais relire une deuxième fois votre texte, avec un grand Pl......r!





 Réponse N°8 20484

Entre de bonnes mains!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 27-04-12 à 18:58



Madame Aziz, je vous suis reconnaissant pour vos aimables paroles, et la subtilité de votre expression!

Et je ne peux qu'être tranquille en vous laissant de si bonne compagnie! Si M; Idoubyia prend la peine de vous lire et relire, lui dont seul des pointures comme Montaigne, retiennent l'attention, c'est que vous savez surement aller au-delà de la matière, pour en découvrir et mettre à jour l'essence!





 Réponse N°9 20520

la souris accoucheuse: Une montagne accouche d'une souris
  Par   ELHOUSSAINI Lahoussine  (Profle 28-04-12 à 01:19

Salut M. le nouvelliste. Ravi de t'avoir repêché chez une grande poétesse. J'aurais aimé m'aventurer pour dire que cette vénérable souris serait une plume qui puise dans encrier, mais la beauté du texte-poème de Mme Hayat m'a fait oublier cette histoire de souris. Je pense tout de même que ce "il" qui se penche c'est l'écrivain. Ah! non !non! ça doit doit être l'oeil, le visage, ou le lecteur lui-même, ou un maître qui lit pour retransmettre ce qu'il lit à ses élèves.

Salut tt le monde.




 Réponse N°10 20539

La dernière valse...
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 28-04-12 à 11:46



Une valse à trois temps, une valse à quatre temps... Merci mes amis. Je suis épuisée! S'il vous plaît, laissez-moi partir avant minuit. Vos messages m'ont touchée. La bonne parole est une bonne action. On se verra peut-être au paradis!!! Merci encore à vous.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +