écrire , en suivant l'exemple du chapitre 1 du dernier jour d'un condamné , un monologue interieur d'un homme ruiné .

 Par ejrhom dyae  (?)  [msg envoyés : 19le 30-04-11 à 16:40  Lu :15837 fois
     
  
 accueil


Ruiné , décavé et décrépit !
Telle est ma situation .
C’est meurtrie par le désespoir qui m’envahit par vagues successives que je tente , vainement , de lutter contre mes larmes . Ces larmes qui , dans un élan d’accablement et d’affliction , empuantissent la pièce et rendent l’envie qui me tenait jusqu’à présent vivant et fringuant , emplissant ainsi mes poumons d’air frais , impossible .
Autrefois , car il me semble qu’il y a de cela des années , j’étais un homme comme tout autre , vivant et baignant dans l’extase que procure la maitresse des cœurs humains , le bourreau des âmes d’aujourd’hui : L’ARGENT . Ma devise ? laisser passer le temps , avoir du temps , et vivre à contre temps . Il n’y avait de plus grande générosité qu’à le perdre sans compter .
Il m’amuse tellement de me dérouler cette panoplie de souvenirs : je n’essayais en aucun cas de m’acquitter de mes obligations financières . Je vivais de jeunes filles , toutes plus sublimes les unes que les autres . je m’abreuvais de billets verts laissant ainsi , au plus profond de mon inconscient , la chance de s’exprimer . De cette façon , mes extravagances n’avaient d’égale qu’en décadence .
Mon avenir ne me tourmentait point . Mon passé ne me retenait en aucun cas . C’est pour cette raison que le présent m’échappe .
Maintenant , je demeure captif de mes instants de rebellions et de non sens . Maintenant , après être passé par toutes les étapes de la désillusion , je me retrouve seul , à toucher le fond de ma détresse . quoi que je fasse , cette pensée me hante tel un spectre. Elle prend mon insomnie pour un moulin , trainant en guise de chaine d’interminables chapelets de jurons incoercibles . Demeurant implacable , horrifiante et macabre , elle épie mon sommeil ne faisant qu’UNE avec le reste de mon entourage , me rappelant sans cesse mon déclin et mon devenir : les bribes d’une épave sans aucun espoir de renaissance .

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Urgent !! ..
  Production : maltraitances des prisonniers
  Tous les messages de ejrhom dyae

InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +